Menu
A+ A A-

Le pétrole grimpe nettement alors que l'Arabie saoudite envisage d'intervenir

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en nette hausse jeudi, rebondissant après être tombés à leur plus bas niveau depuis janvier à la suite d'informations sur des tractations menées par l'Arabie saoudite en vue de solutions pour soutenir les cours.
A Londres, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en octobre s'est apprécié de 1,15 dollar, ou 2%, pour clôturer à 57,38 dollars.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en septembre a gagné 1,45 dollar, ou 2,8%, pour finir à 52,54 dollars.

Les cours du pétrole avaient atteint mercredi leur plus bas niveau depuis janvier après l'annonce d'une hausse surprise des réserves de brut aux États-Unis, qui s'ajoutait aux craintes persistantes sur un affaiblissement de la demande mondiale en or noir en raison de la guerre commerciale.

Selon l'agence Bloomberg, l'Arabie saoudite a contacté les autres membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) après cette chute pour discuter de mesures susceptibles de faire remonter les cours du pétrole.

Selon un responsable anonyme interrogé par Bloomberg, le royaume ne "tolèrera pas une baisse continue de prix et envisage donc toutes les options".

Pour Warren Patterson, analyste chez ING, il est "difficile d'imaginer d'autres mesures que des réductions de production".

Une telle décision, si elle se confirme, "serait justifiée si on s'en tient aux projections timides pour la demande", a relevé Phyl Flynn de Price Futures Group.

"Le président Donald Trump va peut-être se plaindre d'une nouvelle réduction de l'offre, comme il l'a déjà fait par le passé. Mais s'ils ne réduisent pas la production et que les prix continuent de tomber, on ferait mieux de se préparer à une nouvelle série de faillites dans les entreprises spécialisées dans l'exploitation du pétrole de schiste", a-t-il souligné.

Comme les autres marchés financiers, les cours du pétrole ont aussi profité selon lui de la stabilisation du yuan après la décision de la Banque centrale chinoise de fixer le taux pivot de la devise sous la barre des 7 yuans pour un dollar pour la première fois depuis 11 ans, mais dans les clous des attentes des marchés financiers.

De quoi rassurer un peu les investisseurs après plusieurs séances particulièrement chahutées par la chute du yuan.

(c) AwP

Commenter Le pétrole grimpe nettement alors que l'Arabie saoudite envisage d'intervenir



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 22 mai 2024 à 21:00

    Le pétrole poursuit sa baisse, malgré le rebond de la demand…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné une troisième séance consécutive de baisse, mercredi, sur un marché sans entrain, malgré...

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    mardi 21 mai 2024 à 22:21

    L'administration Biden va vendre des réserves d'essence: le …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repliés mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique tandis que l'administration américaine a...

    mardi 21 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole glisse, ignorant le risque géopolitique au Moyen-…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique et se concentrant sur l'absence de ruptures d'approvisionnement, les...

    mardi 21 mai 2024 à 11:08

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies...

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite