Logo

Le pétrole sans direction, inquiétudes sur la demande

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole restaient stables lundi en cours d'échanges européens, peinant toujours à trouver une direction claire dans un contexte d'inquiétudes concernant la demande.
Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en septembre perdait 0,11% à 63,35 dollars.

A New York, le baril américain de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison à la même échéance valait 56,27 dollars, 0,12% de plus qu'à la clôture vendredi.

Le pétrole restait sur sa tendance après une semaine "indécise, terne, sans direction et incertaine", selon les mots Tamas Varga, analyste pour PVM.

Les investisseurs doivent se positionner en fonction d'événements qui tirent les prix dans des directions opposées, ce qui rend l'évolution des prix quelque peu erratique.

"Les révisions à la baisse de la croissance de la demande mondiale de pétrole par l'AIE et la faiblesse persistante des indices PMI mondiaux ont considérablement freiné les prix du pétrole malgré le resserrement des stocks américains", a jugé Benjamin Lu, analyste pour Phillip Futures.

La semaine dernière, les données américaines sur les stocks des États-Unis ont fait état d'un recul des réserves de brut de 10,8 millions de barils sur la semaine achevée le 19 juillet. Cette baisse plus importante que prévu n'a cependant pas permis aux prix de grimper durablement.

De plus, "sur le front des négociations commerciales entre la Chine et les États-Unis, il n'y a pas eu beaucoup de progrès, ce qui n'a pas aidé la demande de pétrole", a ajouté Naeem Aslam, analyste pour Think Markets.

Des réunions entre des négociateurs chinois et américains sont justement prévues mardi et mercredi à Shanghaï. Ce sera les premières en face-à-face depuis l'échec en mai des négociations lorsque Donald Trump avait accusé Pékin d'avoir manqué à ses engagements.

Le président américain avait alors décidé d'augmenter considérablement les taxes douanières visant une grande partie des produits chinois.

"Jusqu'à ce que nous assistions à une solution claire à ce sujet, il est probable que la demande (de pétrole) continue à souffrir", a jugé M. Aslam, tandis que les analystes s'attendent à peu d'avancées.

(c) AwP

Commenter Le pétrole sans direction, inquiétudes sur la demande

graphcomment>