Logo

Le pétrole en légère hausse, le marché peu inquiet des tensions au Moyen-Orient

prix du petrole LondresLondres: Les cours du pétrole montait vendredi en cours d'échanges européens, à la fin d'une semaine marquée par une progression modérée malgré les tensions géopolitiques dans le Golfe Persique.
Vers 09H40 GMT (11H40 HEC), le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en septembre montait de 0,44% à 63,67 dollars.

A New York, le baril américain de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison à la même échéance valait 56,29 dollars, 0,48% de plus qu'à la clôture jeudi.

Sur la semaine, le BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. et le WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. était respectivement en hausse de 1,9% et 1,2%.

"Etant donné les tensions grandissantes entre l'Iran et les pays occidentaux, du fait des arraisonnements réciproques de pétroliers, des abattages successifs de drones et des violations des règles d'enrichissement d'uranium par l'Iran, l'évolution des prix a été (marquée) par une extrême retenue", s'étonne Carsten Fritsch, analyste chez Commerzbank.

Entre autre, le Royaume-Uni a annoncé jeudi avoir ordonné à la Royal Navy d'escorter les navires civils battant pavillon britannique dans le détroit d'Ormuz, où l'Iran a arraisonné un de ces bâtiments la semaine dernière.

Selon Carsten Fritsch, il semblerait cependant "que la plupart des acteurs du marché ne s'attendent pas à ce qu'un conflit militaire empêche les livraisons d'or noir".

De plus, ces tensions s'inscrivent dans un contexte économique mondial peu propice à une envolée des cours du pétrole.

"La faiblesse persistante des données de l'économie mondiale a limité les prix du pétrole à court terme", a ainsi souligné Benjamin Lu, analyste chez Phillip Futures.

Le Fond monétaire international (FMI) a annoncé mardi avoir révisé en baisse sa prévision de croissance mondiale pour 2019, la qualifiant de "morose" et "modérée" dans un contexte marqué par des tensions commerciales persistantes entre Pékin et Washington et un difficile Brexit en Europe.

(c) AwP

Commenter Le pétrole en légère hausse, le marché peu inquiet des tensions au Moyen-Orient


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.