Menu
A+ A A-

La montée des tensions dans le Golfe persique fait grimper le pétrole

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse lundi, soutenus par la montée des tensions dans le détroit d'Ormuz après la saisie par l'Iran d'un tanker britannique.
A Londres, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en septembre s'est apprécié de 79 cents, ou 1,3%, pour terminer à 63,26 dollars.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en août, dont c'est le dernier jour de cotation, a gagné 59 cents, ou 1,1%, pour finir à 56,22 dollars.

La semaine dernière, le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. et le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. avaient respectivement perdu 6,4% et 7,6%.

Mais les cours du brut ont commencé à se redresser en fin de séance vendredi, quand l'Iran a annoncé avoir "confisqué" Le Stena Impero, un pétrolier battant pavillon britannique, alors qu'il circulait dans le détroit d'Ormuz, théâtre de tensions depuis plusieurs mois.

Ce point de passage est stratégique pour le commerce mondial de pétrole puisqu'y transite, selon l'Agence américaine d'informations sur l'Energie, l'équivalent de 21% de la consommation mondiale de produits pétroliers.

Toutefois, "vu (la baisse de la semaine dernière) et les tensions grandissantes entre les pays occidentaux et l'Iran à propos de tankers saisis, la réaction des prix aujourd'hui est relativement discrète", a commenté Carsten Fritsch, analyste pour Commerzbank.

"La réponse modérée du marché est sans doute liée au fait que l'Iran n'a pour l'instant procédé qu'à de petites provocations et n'a pas commis de gestes grandioses pouvant vraiment perturber la navigation dans le détroit", a décrypté Matt Smith de ClipperData. "Les courtiers ne pensent pas que tous ces accrochages vont déboucher sur un conflit majeur."

Par ailleurs, "tout le monde part du principe que l'offre est abondante sur le marché mondial et que toute perturbation pourrait facilement être compensée", a-t-il ajouté.

L'Agence internationale de l'énergie (AIE), qui détient des stocks d'urgence, s'est d'ailleurs dite lundi "prête à agir" à la suite des tensions dans le détroit d'Ormuz, mais a assuré que le marché pétrolier était pour l'instant bien approvisionné, "avec une production de pétrole qui excède la demande au premier semestre".

Dans le même temps, les investisseurs jugent depuis plusieurs mois que la guerre commerciale menée par les États-Unis, notamment à l'encontre de la Chine, va pénaliser la croissance mondiale et donc la demande d'or noir à venir.

Dans ce contexte, la décision début juillet de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de ses alliés de prolonger leur accord de réduction de la production jusqu'en mars 2020 n'a pas permis de soutenir durablement les prix.

(c) AwP

Commenter La montée des tensions dans le Golfe persique fait grimper le pétrole



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 juillet 2024 à 21:30

    Le pétrole décroche, aversion pour le risque et doutes sur l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, victimes d'un mouvement d'aversion pour le risque et de doutes sur la...

    vendredi 19 juillet 2024 à 12:05

    Le pétrole hésite entre baisse des stocks, économie chinoise…

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones vendredi, toujours tiraillés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les...

    jeudi 18 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole stagne, les opérateurs prudents faute de certitud…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre jeudi, sur un marché prudent, incertain des intentions de l'Opep...

    jeudi 18 juillet 2024 à 13:16

    📉 Les revenus du canal de Suez baissent de 23,4% en raison d…

    Le caire: Les revenus du canal de Suez en Egypte ont baissé de 23,4% à fin juin par rapport à l'année précédente...

    jeudi 18 juillet 2024 à 12:30

    Le pétrole hésite, en proie à des vents contraires

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, partagés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les données économiques...

    mercredi 17 juillet 2024 à 22:45

    Le pétrole grimpe après les stocks américains et un dollar p…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement augmenté mercredi après la publication des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont...

    mercredi 17 juillet 2024 à 12:52

    Le pétrole hésite, l'attention sur les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones mercredi après la publication de premières données hebdomadaires mitigées sur les stocks aux Etats-Unis, les...

    mardi 16 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole recule après des données économiques chinoises mo…

    Londres: Les prix du pétrole perdent du terrain mardi, lestés par des données économiques moroses venant de Chine, laissant craindre pour la...

    lundi 15 juillet 2024 à 22:15

    Le pétrole recule légèrement, l'offre suffisante à court ter…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés, lundi, sur un marché où l'offre apparait suffisante à court terme, en...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite

    🇫🇷 Fuite de TotalEnergies : gain pour le titre

    Le mardi 28 mai 2024

    France: Le président critique TotalEnergies pour le projet de départ de la société vers les États-Unis…

    Lire la suite

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite