Menu
A+ A A-

USA: les stocks de pétrole brut baissent pour la cinquième semaine de suite

stocks de petrole New YorkNew York: Les stocks de pétrole brut ont reculé conformément aux attentes la semaine dernière aux Etats-Unis, baissant pour la cinquième semaine de suite, tandis que les stocks d'essence et d'autres produits raffinés ont progressé, selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA).
Lors de la semaine achevée le 12 juillet, les réserves commerciales de brut ont baissé de 3,1 millions de barils pour s'établir à 455,9 millions, là où les analystes interrogés par l'agence Bloomberg anticipaient une baisse de 3,0 millions de barils.

En pleine saison des grands déplacements en voiture pour les vacances d'été, les stocks d'essence ont dans le même temps augmenté de 3,6 millions de barils, alors que les analystes anticipaient une baisse de 2,4 millions de barils.

Les réserves d'autres produits distillés (fioul de chauffage et gazole) ont avancé quant à eux de 5,7 millions de barils, là où les analystes prévoyaient une progression de seulement 1 million de barils.

Egalement scrutés puisqu'ils servent de référence à la cotation du pétrole à New York, les stocks de brut WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. du terminal de Cushing (Oklahoma, sud) ont, eux, reculé de 1,4 million de barils à 50,8 millions de barils.

En hausse avant la diffusion du rapport, le cours du baril de pétrole new-yorkais a conservé ses gains, le contrat pour livraison en août prenant 21 cents, à 57,83 dollars, vers 14H40 GMT sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

La production a quant à elle légèrement baissé, s'établissant en moyenne à 12,0 millions de barils par jour (mbj). Elle reste près de son record de 12,4 mbj atteint quelques semaines auparavant, faisant depuis plusieurs mois des États-Unis le premier producteur mondial d'or noir.

Les exportations américaines ont un peu reculé, à 2,53 mbj, tout comme les importations, à 6,83 mbj.

La cadence des raffineries est restée à un rythme élevé, ces dernières fonctionnant en moyenne à 94,4% de leurs capacités contre 94,7% la semaine précédente.

(c) AwP

Commenter USA: les stocks de pétrole brut baissent pour la cinquième semaine de suite



    Communauté prix du baril


    Les Stocks de pétrole brut

    -Voir tous les rapports hebdomadaires des stocks de brut

    mercredi 10 avril 2024

    🛢️ USA: hausse plus importante que prévu des stocks de pétro…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole brut ont augmenté, la semaine dernière, beaucoup plus que ne le prévoyaient les...

    mercredi 03 avril 2024

    🛢️ USA: les stocks de brut grimpent plus que prévu, ceux d'e…

    New York: Les stocks commerciaux hebdomadaires de pétrole brut aux Etats-Unis ont augmenté plus que prévu la semaine dernière mais la bonne...

    mercredi 27 mars 2024

    🛢️ USA: forte hausse, imprévue, des stocks hebdomadaires de …

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux hebdomadaires de pétrole brut aux Etats-Unis ont fortement augmenté, contrairement aux prévisions des analystes...

    mercredi 20 mars 2024

    🛢️ USA: les stocks hebdomadaires de pétrole brut baissent pl…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux hebdomadaires de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé plus que prévu et ceux d'essence...

    mercredi 13 mars 2024

    🛢️ USA: les stocks hebdomadaires de pétrole brut reculent de…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux hebdomadaires de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé pour la première fois depuis un...

    mercredi 28 février 2024

    🛢️ USA: les stocks hebdomadaires de pétrole brut augmentent …

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté plus que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    mercredi 10 avril 2024 à 20:55

    Le pétrole en hausse malgré le bond des stocks et l'inflatio…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré un gain, mercredi, la menace d'une escalade entre Iran et Israël l'emportant sur...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite