Menu
A+ A A-

Le pétrole en net recul avec l'espoir d'une détente entre Etats-Unis et Iran

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en forte baisse mardi, reculant après des signaux d'apaisement entre les Etats-Unis et l'Iran.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en septembre a fini à 64,35 dollars à Londres, en baisse de 3,2% par rapport à la clôture de lundi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en août a perdu 3,3%, pour clôturer à 57,62 dollars.

Donald Trump a assuré mardi depuis la Maison Blanche qu'il ne poussait pas à un "changement de régime" en Iran, dont Washington ne cesse pourtant de dénoncer l'influence "déstabilisatrice" au Moyen-Orient.

Le ministre iranien des Affaires étrangères Javad Zarif a pour sa part affirmé que son pays serait ouvert à des négociations si les États-Unis acceptaient de lever les sanctions économiques.

Les tensions entre Washington et Téhéran, qui n'ont plus de relations diplomatiques depuis 1980, sont particulièrement vives ces derniers temps à la suite d'une série d'incidents dans le Golfe, puis de la destruction en juin d'un drone américain par un missile iranien.

Elles ont largement participé à la récente montée des cours de l'or noir.

Mais "l'espoir d'une baisse des tensions entre les deux pays entraîne les prix vers le bas", a commenté John Kilduff, spécialiste du courtage en énergie pour Again Capital.

Par ailleurs, la relance progressive de la production de pétrole sur les plateformes en mer dans le Golfe du Mexique et dans les raffineries le long des côtes après le passage de la tempête tropicale Barry en fin de semaine dernière a continué à peser sur les prix.

Selon le dernier décompte de l'agence américaine BSEE, environ 58% de la production de pétrole dans le Golfe du Mexique étaient encore en suspens mardi, soit moins que la veille (69%) et que dimanche (73%).

"Barry s'est révélé être un non-événement. La hausse des prix que cette tempête avait suscitée s'est dissipée aussi rapidement que la tempête elle-même", a indiqué M. Kilduff.

(c) AwP

Commenter Le pétrole en net recul avec l'espoir d'une détente entre Etats-Unis et Iran



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 30 novembre 2023 à 21:24

    Le pétrole en baisse, les nouvelles coupes de l'Opep+ ne con…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en baisse, jeudi, malgré l'annonce de nouvelles coupes de production par plusieurs membres...

    jeudi 30 novembre 2023 à 20:11

    Le Brésil invité à rejoindre l'alliance Opep+

    Vienne: Le Brésil a été invité à rejoindre l'Opep+, alliance formée des 13 membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)...

    jeudi 30 novembre 2023 à 19:51

    L'Opep+ sabre la production face à la chute des prix du pétr…

    Vienne: Après un report pour cause de désaccord, plusieurs pays de l'Opep+ ont annoncé jeudi sabrer davantage leur production de pétrole en...

    jeudi 30 novembre 2023 à 18:40

    La Russie renforce sa coupe à 500.000 barils par jour jusqu…

    Moscou: La Russie va renforcer sa réduction de production de pétrole à 500.000 barils par jour jusqu'à fin mars 2024, a annoncé...

    jeudi 30 novembre 2023 à 17:15

    L'Opep+ prête à de nouvelles coupes face à la chute des prix…

    Vienne: Après un report pour cause de désaccord, les pays de l'Opep+ s'acheminent jeudi vers un accord pour sabrer davantage leurs quotas...

    jeudi 30 novembre 2023 à 11:55

    Le pétrole monte, les yeux du marché rivés sur l'Opep+ et sa…

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient en hausse avant la réunion ministérielle des pays exportateurs de brut de l'Opep+, très attendue par...

    jeudi 30 novembre 2023 à 10:00

    Pétrole: après d'intenses négociations, l'heure de vérité po…

    Vienne: Après un report pour cause de désaccord, les pays de l'Opep+ se retrouvent finalement jeudi pour fixer leur stratégie à l'horizon...

    mercredi 29 novembre 2023 à 21:00

    Le pétrole reste à la hausse, de nouvelles coupes évoquées à…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné mercredi une seconde séance d'affilée positive, stimulés par des informations selon lesquelles l'alliance...

    mercredi 29 novembre 2023 à 17:24

    🛢️ USA: nouvelle hausse marquée des stocks de pétrole, fléch…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont encore augmenté de façon significative la semaine dernière aux Etats-Unis...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 30 novembre 2023 Dès janvier, le Brésil devrait rejoindre l'OPEP+, regroupant des producteurs de pétrole clés tels que l'Arabie saoudite et la Russie, selon un délégué de l'OPEP+.

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite