Logo

Léger rebond du pétrole après sa baisse de la veille

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole rebondissaient légèrement mardi après leur baisse de la veille et alors que la production dans le Golfe du Mexique redémarrait progressivement après le passage de la tempête Barry.
Vers 09H45 GMT (11H45 HEC), le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en septembre valait 66,61 dollars à Londres, en hausse de 0,20% par rapport à la clôture de lundi.

A New York, le baril américain de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en août gagnait 0,22%, à 59,71 dollars.

Lundi, "le baril de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. est tombé sous les 60 dollars alors que les raffineries dans le Golfe du Mexique ont relancé la production" après le passage de la tempête tropicale Barry, a expliqué Ipek Ozkardeskaya, analyste pour London Capital Group.

Selon les derniers chiffres de l'agence américaine BSEE, publiés lundi, l'équivalent de 69% de la production locale étaient encore en suspens, contre 73% dimanche.

Mais selon Tamas Varga, analyste pour PVM, "la croissance de la demande mondiale de pétrole et les (tensions) géopolitiques soutiennent les prix", dans un contexte "d'incertitudes autour du marché du pétrole".

"La hausse de la production américaine de pétrole de schiste et l'affaiblissement (attendu) de la demande mondiale devraient continuer de peser sur les prix", a de son côté estimé M. Ozkardeskaya.

Lundi, des indicateurs sur l'économie de la Chine, premier importateur de matières premières au monde, sont ressortis mitigés.

La croissance chinoise s'est essoufflée sur un an au deuxième trimestre (+6,2%), signant sa plus faible performance depuis au moins 27 ans.

Les chiffres des ventes de détail (+9,8% contre +8,6% en mai) et de la production industrielle (+6,3% contre +5% en mai) ont cependant dépassé les attentes.

(c) AwP

Commenter Léger rebond du pétrole après sa baisse de la veille


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.