Menu
A+ A A-

Londres relâchera le pétrolier iranien s'il ne va pas en Syrie

prix du petrole Londres, 13 juillet (reuters)Londres: Le chef de la diplomatie britannique a informé samedi son homologue iranien que Londres laisserait repartir le pétrolier Grace 1 arraisonné la semaine dernière au large de Gibraltar si Téhéran apporte la garantie que celui-ci ne se rend pas en Syrie en violation des sanctions européennes.
Trois jours après avoir accusé l'Iran d'avoir tenté de bloquer le passage d'un pétrolier britannique dans le détroit d'Ormuz, Jeremy Hunt a évoqué une discussion "constructive" avec Mohammad Javad Zarif, qui lui a selon lui assuré vouloir trouver une issue négociée à cette crise.

"Je lui ai confirmé que notre préoccupation était la destination et non l'origine du Grace One et que le Royaume-Uni le laisserait repartir si nous obtenons la garantie qu'il ne se rend pas en Syrie", a écrit le ministre britannique sur Twitter.

L'Iran accuse Washington d'avoir fait pression sur son allié pour qu'il arraisonne le pétrolier chargé de 2,1 millions de barils de brut iranien, dans le cadre du bras-de-fer entre l'administration Trump et Téhéran.

Contrairement aux États-Unis, l'Union européenne n'a pas rétabli de sanctions contre l'Iran mais elle en impose depuis 2011 à la Syrie.

(c) Reuters

Commenter Londres relâchera le pétrolier iranien s'il ne va pas en Syrie


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 25 novembre 2020 à 13:07

    Le pétrole grimpe, les investisseurs misent sur les vaccins …

    De l'opep+:de l'Opep+

    mardi 24 novembre 2020 à 22:18

    Le pétrole au plus haut depuis mars, espoirs sur des vaccins

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en forte hausse mardi, le Brent et le WTI retrouvant même leur niveau...

    mardi 24 novembre 2020 à 17:07

    Le pétrole au plus haut depuis début mars grâce aux vaccins

    Londres: Les cours du pétrole accéléraient en cours de séance européenne mardi, le Brent et le WTI atteignant même des plus haut...

    mardi 24 novembre 2020 à 14:04

    Loukoïl renoue avec les bénéfices au 3e trimestre mais reste…

    Moscou: Le numéro deux russe du pétrole Loukoïl a indiqué mardi avoir renoué avec les bénéfices au troisième trimestre, après un deuxième...

    mardi 24 novembre 2020 à 12:23

    Le pétrole continue sur sa lancée rassuré par les perspectiv…

    Londres: Les cours du pétrole gagnaient de nouveau du terrain mardi, le Brent touchant même un plus haut depuis huit mois et...

    lundi 23 novembre 2020 à 21:44

    Le pétrole grimpe sur les espoirs de vaccins rapidement disp…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont grimpé à un plus haut en trois mois lundi, encouragés par les avancées autour...

    lundi 23 novembre 2020 à 17:55

    L'industrie pétrolière promet plus de transparence sur ses é…

    Paris: Des géants du secteur pétrolier et gazier se sont engagés lundi à plus de transparence sur leurs émissions de méthane afin...

    lundi 23 novembre 2020 à 13:30

    ⛽️ Les prix des carburants continuent leur hausse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service en France poursuivaient leur hausse la semaine dernière, selon les données officielles diffusées ce jour. Les...

    lundi 23 novembre 2020 à 11:59

    Le pétrole attaque la semaine du bon pied

    Londres: Les cours du pétrole étaient au plus haut en deux mois et demi lundi, encouragés par les avancées autour de vaccins...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 24 novembre 2020 Stimulés par les espoirs suscités par le vaccin, les cours du pétrole ont atteint des niveaux inégalés depuis que la COVID-19 a commencé à se propager en mars et a fait dégringolé la demande de pétrole. Vers 16h00 à Paris, les prix évoluaient à la hausse de plus de 3%.

    En septembre 2020, le prix du pétrole est quasi stable

    Le mercredi 21 octobre 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2020, le prix du pétrole en euros se replie (−8,3 % après +0,3 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) augmentent de nouveau (+2,3 % après +2,1 %), du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent pour le cinquième mois consécutif (+1,9 % après +4,4 %) et des prix des matières premières alimentaires qui se redressent (+2,6 % après −0,4 %). Le prix du pétrole se replie En septembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se replie (−8,3 % après +0,3 %)...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite