Menu
A+ A A-

Le pétrole au plus haut depuis la fin mai

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole étaient à leur plus haut depuis un mois et demi jeudi en cours d'échanges européens, tirés par la chute des stocks de brut aux Etats-Unis, la persistance de tensions avec l'Iran et l'arrivée d'une tempête dans le Golfe du Mexique.
Vers 09H10 GMT (11H10 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en septembre valait 67,56 dollars à Londres, en hausse de 0,82% par rapport à la clôture de mercredi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en août gagnait 0,68%, à 60,84% dollars.

Vers 08H15 GMT, les prix ont atteint 67,65 dollars et 60,94 dollars, des niveaux plus vus depuis la fin mai.

Le pétrole poursuivait sur sa lancée après sa hausse d'environ 4,5% la veille, alimentée par "une forte baisse des stocks américains et une escalade dans les tensions autour du détroit d'Ormuz", a expliqué Neil Wilson, analyste pour Markets.com.

Jeudi, un porte-parole du gouvernement britannique à Londres a indiqué que des navires iraniens avaient tenté mercredi soir "d'empêcher le passage" d'un pétrolier britannique dans le détroit d'Ormuz, expliquant que la Royal Navy avait dû intervenir en déployant une frégate pour venir en aide à ce pétrolier, ce que les Gardiens de la révolution ont nié.

De plus, "une tempête tropicale frappe le Golfe du Mexique et semble se diriger vers la côte américaine", a ajouté Carsten Fritsch, analyste pour Commerzbank.

Citant les autorités, il a expliqué que plusieurs compagnies américaines ont évacué leurs plateformes par précaution, ce qui a affecté la production de plus de 600.000 barils par jour.

Les cours avaient commencé à grimper dès mardi soir après la diffusion du rapport hebdomadaire de la fédération professionnelle de l'American petroleum institute (API), qui avait fait état d'une importante baisse des réserves américaines de brut.

L'Agence américaine d'informations sur l'Energie (EIA) a officiellement confirmé mercredi cette tendance en faisant part d'un plongeon des stocks de brut de 9,5 millions de barils lors de la semaine achevée le 5 juillet.

(c) AwP

Commenter Le pétrole au plus haut depuis la fin mai



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 31 mai 2023 à 21:55

    Le pétrole glisse encore, la Russie fragilise le regain d'in…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont restés orientés à la baisse, mercredi, sapés par des indicateurs chinois jugés décevants, sur...

    mardi 30 mai 2023 à 21:43

    Le pétrole chute, l'offre russe et la demande chinoise préoc…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté mardi, sur un marché préoccupé par le niveau élevé des exportations russes et...

    mardi 30 mai 2023 à 15:00

    ⛽️ Hausse des prix des carburants

    Paris: Selon les informations officielles du gouvernement, les prix des carburants ont connu une augmentation la semaine dernière. Cette tendance est en...

    mardi 30 mai 2023 à 12:55

    Le pétrole baisse en attendant la validation d'un accord sur…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, avant l'examen au Congrès de l'accord de dernière minute trouvé dimanche pour éviter le défaut...

    vendredi 26 mai 2023 à 20:55

    Le pétrole se reprend, le marché perturbé par les signaux co…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont rebondi vendredi après leur glissade de la veille, stimulés par la communication contrastée de...

    vendredi 26 mai 2023 à 12:15

    Le pétrole remonte, le risque de défaut américain s'amoindri…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi après une semaine volatile, des propos de dirigeants américains sur un accord à venir au...

    vendredi 26 mai 2023 à 11:40

    L'ex-ministre de l'énergie Russe prévoit un prix du Brent su…

    Moscou: Le vice-premier ministre russe, Alexandre Novak, a déclaré dans une interview publiée jeudi par Izvestiya que le prix du pétrole Brent...

    vendredi 26 mai 2023 à 11:10

    L'AG de TotalEnergies s'ouvre, sous pression des militants d…

    Paris: L'Assemblée générale des actionnaires de TotalEnergies s'est ouverte vendredi à Paris, sous pression des militants du climat, massés à l'extérieur, mais...

    jeudi 25 mai 2023 à 20:55

    Le pétrole décroche, la Russie écarte une nouvelle baisse de…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fortement reculé jeudi, déprimés par les déclarations du vice-Premier ministre russe chargé de l'Energie...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 22 mai 2023 L'écart entre les prix du baril et de l'essence est au plus haut depuis un mois aux États-Unis, ce qui constitue une incitation pour les raffineurs à transformer davantage de pétrole.

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    🔎 Prix du baril sous les 80 $ : accalmie de passage

    Le lundi 06 février 2023

    Le baril de pétrole a chuté de 4 dollars, au prix du Brent, dans la journée de vendredi. Il a baissé juste en-dessous des 80 $, et a peu bougé depuis lors. La chute a eu lieu après la publication des chiffres de l’emploi, qui semblent trop positifs - et donc signaler plus de resserrement par la banque centrale américaine.

    Lire la suite