Menu
A+ A A-

Le pétrole rebondit un peu mais se heurte aux stocks américains

prix du petrole Actualise avec cours de clôtureCours de clôture:  Les prix du pétrole ont rebondi mercredi après un plongeon observé la veille, affaiblis toutefois en cours de séance par une baisse des stocks de pétrole brut et de produits raffinés moins élevée qu'attendu aux États-Unis.
 Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en septembre a fini à 63,82 dollars à Londres, en hausse de 2,28% par rapport à la clôture de mardi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en août a gagné 1,94%, à 57,34 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les cours du Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. et du WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. avaient respectivement perdu 4,1% et 4,2% la veille.

Le rebond des cours était franc mercredi matin avant que l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) ne publie ses données hebdomadaires sur l'état des stocks du pays.

Pour la semaine achevée le 28 juin, les réserves de brut des États-Unis ont reculé d'1,1 million de barils, tandis que les analystes tablaient sur une diminution de 3 millions.

Les stocks d'essence ont également diminué moins que prévu tandis que les stocks d'autres produits distillés ont progressé.

Les cours ont alors nettement limité leurs gains, passant presque en territoire négatif, avant finalement de relever un peu la tête.

Les cours du brut luttent en ce moment sur les marchés car les indicateurs économiques décevants se sont multipliés ces derniers temps à travers le monde. De plus, la guerre commerciale que mènent les États-Unis en Chine, et les menaces envers l'Europe, font craindre des conséquences lourdes sur la demande internationale en énergie.

"Les statistiques économiques se suivent et se ressemblent dans leur aspect décevant", a affirmé John Kilduff d'Again Capital. "L'activité décline, et la croissance de la demande en énergie risque de ralentir également."

Rien que mercredi des statistiques américaines ont montré que les créations d'emplois dans le secteur privé avaient rebondi moins que prévu en juin, et que le déficit commercial avait fortement rebondi en mai.

Avant sa dégringolade de mardi, le pétrole avait pourtant bien débuté la semaine, dopé par l'annonce d'un accord russo-saoudien pour prolonger l'accord de réduction de la production, conclu par les pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs partenaires.

Mais cette décision, en théorie plutôt favorable aux prix de l'or noir, "masque une triste vérité", selon Stephen Brennock, analyste pour PVM, notamment le fait que "le marché du pétrole reste excédentaire et doit encore être équilibré".

(c) AwP

Commenter Le pétrole rebondit un peu mais se heurte aux stocks américains



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    mercredi 12 juin 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    mercredi 12 juin 2024 à 12:25

    Le pétrole monte avant la Fed, aidé par les stocks américain…

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient en petite hausse mercredi, poussés par de premières données hebdomadaires sur les stocks américains, en attendant...

    mardi 11 juin 2024 à 22:10

    Le pétrole reste à la hausse, mais s'essouffle

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré leur quatrième séance positive en cinq journées de cotation, mais l'élan de l'or...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite