Menu
A+ A A-

Pétrole: l'Opep et la Russie scellent leurs fiançailles

prix du petrole VienneVienne: Demande morose et boom du schiste américain lui ont forcé la main: l'Opep a formalisé mardi ses fiançailles avec la Russie --une alliance nécessaire pour conserver son influence sur les cours, quitte à conforter l'ascendant controversé de Moscou sur la politique du cartel.
Les 14 membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs dix pays partenaires, menés par la Russie, ont adopté mardi une "charte" de "coopération permanente", qualifiée d'"historique" par l'Arabie saoudite. Un vote à main levée s'est tenu lors d'une réunion à Vienne, où l'OPEP a son siège.

Leur alliance, jusqu'alors informelle, remonte à fin 2016: confrontés à l'effondrement des cours du brut, les membres de l'OPEP s'étaient mis d'accord avec un groupe de producteurs hors cartel pour limiter leur offre. Les 24 pays, regroupés sous l'appellation OPEP+, pompent la moitié du pétrole du globe.

Sans surprise, l'ensemble de ces pays a également reconduit mardi, pour neuf mois, leur accord de décembre dernier visant à réduire leur offre cumulée de 1,2 million de barils/jour par rapport à leur production d'octobre 2018.

Cette extension jusqu'à mars 2020 intervient alors que les prix restent sous forte pression, entre une offre abondante alimentée par le boom du brut américain, et une consommation mondiale en berne sur fond d'essoufflement économique.


Opep élargie

Dans ce contexte, l'accord de coopération signé mardi crée une sorte d'OPEP élargie qui souhaite faire bloc face aux États-Unis, premier producteur de la planète et dont l'offre de schiste ne cesse de gonfler les stocks mondiaux.

Cette charte établit "une plateforme nous donnant l'occasion de rencontres régulières pour surveiller le marché, mais également pour réagir si nécessaire" en coordonnant plus étroitement la production des Etats membres, s'est félicité le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak.

C'est "une base solide pour un avenir de coopération à long terme", a-t-il estimé.

Cette évolution est indispensable pour endiguer la marginalisation du cartel, à en croire le ministre saoudien de l'Energie, Khaled al-Falih.

"La volatilité des cours ne disparaîtra pas de sitôt", et pour intervenir de façon efficace sur l'offre, "il fallait un cadre institutionnel (...) intégrant l'influence d'autres pays producteurs que les seuls membres de l'OPEP", a-t-il fait valoir.

"L'OPEP seule, c'est moins de 30% de la production mondiale. L'influence de la Russie, grand exportateur, est bienvenue", avait-il déjà plaidé lundi. La Russie est le deuxième pays producteur de brut derrière les États-Unis et devant l'Arabie saoudite.

L'Iran à reculons

La charte sera d'ailleurs ouverte à d'autres pays producteurs s'ils le souhaitent, avait insisté le ministre saoudien, assurant avoir "parlé à certains d'entre eux".

La décision a cependant fait débat: "Les discussions ont été houleuses" parmi les membres du cartel, selon M. al-Falih. Les quatorze membres ont finalement donné leur feu vert tard lundi, après plusieurs heures de pourparlers.

De fait, ce rapprochement consacre l'ascendant pris par la Russie sur la politique de l'OPEP... au grand dam de l'Iran, qui s'était dit farouchement opposé à une coopération permanente, avant de s'y rallier avec réticence.

"Certaines modifications ont été faites (...) Nous avons insisté sur le fait que l'OPEP telle qu'elle est subsistera, que cette charte n'aura pas d'impact sur l'OPEP et ses prises de décision", a expliqué le ministre iranien du Pétrole Bijan Namdar Zanganeh.

A son arrivée à Vienne lundi, le ministre avait dénoncé "l'unilatéralisme" de l'entente Moscou-Ryad et prédit que l'OPEP en tant que telle pourrait "en mourir".

L'Iran, qui pilotait traditionnellement la politique de l'organisation de concert avec Ryad, son grand rival régional, se trouve désormais isolé du fait de la chute de ses exportations liée au retour des sanctions américaines.

Les dirigeants russe et saoudien s'étaient ainsi mis d'accord la semaine dernière, en marge du G20, sur la prolongation des baisses de production de l'OPEP+, avant même les réunions de Vienne.

(c) AwP

Commenter Pétrole: l'Opep et la Russie scellent leurs fiançailles



    Communauté prix du baril


    L'Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP)

    -Voir toute l'actualité de l'OPEP

    dimanche 02 juin 2024

    🛢️ L'Opep+ prolonge ses coupes mais se prépare à rouvrir les…

    Vienne: Les pays de l'Opep+ se sont accordés dimanche sur l'extension de leurs coupes actuelles de production pour soutenir les cours de...

    dimanche 02 juin 2024

    Huit pays de l'Opep+ étendent leurs réductions de production…

    Vienne: Huit membres de l'alliance Opep+ vont prolonger leur réductions volontaires de production de pétrole pour quelques mois, avant de les supprimer...

    dimanche 02 juin 2024

    📅 Pétrole: à Ryad, l'Opep+ soucieuse de préserver son unité

    Vienne: Entre des ministres à Ryad et d'autres qui participeront à la réunion par vidéoconférence, l'Opep+ joue dimanche une partition inédite, avec...

    vendredi 24 mai 2024

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril …

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et...

    mardi 14 mai 2024

    🛢️ Statu quo pour les prévisions de progression de la demand…

    Paris: La demande mondiale d'or noir ne devrait pas faiblir en dépit des incertitudes géopolitiques, indique mardi l'Opep dans son rapport mensuel...

    mardi 14 mai 2024

    🛢️ L'OPEP maintient ses prévisions optimistes de la demande …

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a réaffirmé aujourd'hui sa projection d'une croissance solide de la demande mondiale de pétrole...

    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    mercredi 10 avril 2024

    Totalenergies: plainte pour complicité de crimes de guerre e…

    Paris: Un front judiciaire refermé, au moins temporairement, pour Totalenergies: la justice française a déclaré irrecevable, pour des raisons de procédure, une...

    mardi 02 avril 2024

    🇷🇺 Raffineries russes ciblées par les drones ukrainiens

    Moscou: Des drones ukrainiens ont attaqué mardi Taneco, la troisième plus grande raffinerie de pétrole de Russie, à environ 1 300 km...

    dimanche 03 mars 2024

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 18 juin 2024 à 22:30

    Le pétrole poursuit l'élan de la veille et termine en hausse

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, sur la lancée de la remontée de la veille, les...

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    mardi 18 juin 2024 à 12:20

    Le pétrole en petite baisse, appréhensions sur la demande

    Londres: Les cours du pétrole s'affaissaient légèrement mardi, retombant après leur poussée de la veille, de nouveau plombés par des inquiétudes sur...

    mardi 18 juin 2024 à 11:30

    ⛽️ Les prix des carburants continuent de baisser, le diesel …

    Carburants: Les prix des carburants ont continué leur tendance baissière pour la 8ème semaine d'affilée, avec un gazole qui bien qu'en légère hausse, s'affiche...

    lundi 17 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se cabre, les achats spéculatifs reprennent

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont sursauté, lundi, dans un marché pourtant privé de nouvelles d'importance, à cause d'un mouvement...

    lundi 17 juin 2024 à 16:00

    💶 Dévaluation de devise : protection des actions du pétrole …

    Paris: Dans son service d’investissement, Henry Bonner introduit ce mois-ci une nouvelle recommandation à ses abonnés : un producteur de pétrole et de...

    lundi 17 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole hésite, entre usines chinoises au ralenti et espo…

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient lundi, pris entre les feux d'une production industrielle ralentie en Chine, mauvais signal pour la demande en...

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite