Menu
A+ A A-

Le pétrole recule face aux incertitudes sur l'accord de l'Opep et les tensions commerciales

prix du petroleNew york: Les cours du pétrole ont terminé en baisse lundi, les investisseurs faisant preuve de prudence face aux incertitudes sur l'avenir de l'accord entre l'OPEP et ses partenaires et sur les relations commerciales entre la Chine et les États-Unis.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en août a cédé 1 dollar pour clôturer à 62,29 dollars à Londres.

A New York, le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le contrat de juillet a lâché 73 cents pour finir à 53,26 dollars.

Malgré un rebond en fin de semaine dernière, les prix du pétrole restent en très forte baisse par rapport aux sommets atteints fin avril, les investisseurs s'inquiétant d'un affaiblissement de la croissance mondiale et d'une hausse des stocks américains.

Dans ce contexte, et alors que le premier producteur mondial, les États-Unis, pompe à un niveau record, l'accord de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) avec d'autres pays pétroliers prend une importance particulière.

Alors que les prix du pétrole poursuivaient leur chute la semaine dernière, les ministres de l'Energie de ces pays producteurs ont tenté de rassurer le marché, "avec, comme d'habitude, le ministre saoudien Khaled al-Faleh en première ligne", a commenté Stephen Brennock, analyste chez PVM.

Lundi, M. Faleh a rencontré son homologue russe, Alexandre Novak, pour débattre de la nécessité de poursuivre l'accord de baisse de la production au-delà des six premiers mois de l'année.

Les producteurs russes sont plus nerveux que ceux du Moyen-Orient à l'idée de limiter volontairement leurs extractions, au risque de perdre des parts de marché au profit des États-Unis.

"Il existe actuellement de grands risques de surproduction", a cependant constaté M. Novak après la rencontre.

"Nous devons tout analyser pour prendre une décision équilibrée en juillet", a-t-il ajouté.

La prochaine réunion de l'OPEP+ est officiellement toujours prévue pour la fin du mois de juin, mais la Russie a demandé à ce qu'elle soit reportée.

"La chute des cours du pétrole ces dernières semaines a probablement rendu plus facile la décision de renouveler leur accord", a souligné Andy Lipow, du cabinet Lipow Oil Associates.

Les cours ont aussi reculé lundi selon lui "sous la pression des incertitudes entourant les négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine".

Le président américain Donald Trump a en effet prononcé lundi une violente diatribe contre les pratiques de Pékin et lancé un ultimatum à son homologue Xi Jinping, menaçant d'imposer de nouvelles taxes douanières si le tête-à-tête prévu avec Xi fin juin en marge du sommet du G20 à Osaka n'avait pas lieu.

Si cela se concrétisait, "cela pèserait encore un peu plus sur la croissance mondiale et, par ricochet, sur la demande en énergie", a commenté M. Lipow.

(c) AwP

Commenter Le pétrole recule face aux incertitudes sur l'accord de l'Opep et les tensions commerciales


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 12 avril 2021 à 21:16

    Le pétrole commence la semaine par une avancée timide

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont entamé la semaine en petite hausse lundi, les investisseurs revenant à leur principal sujet...

    lundi 12 avril 2021 à 13:20

    ⛽️ Les prix des carburants en légère baisse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service en France se sont stabilisés la semaine dernière. Pour sa part, le prix du pétrole Brent daté...

    lundi 12 avril 2021 à 11:54

    Le pétrole commence la semaine avec une avancée timide

    Londres: Les prix du pétrole abordaient la semaine en petite hausse lundi, les investisseurs revenant à leur principal sujet d'attention, l'équilibre entre...

    dimanche 11 avril 2021 à 18:43

    L'Ouganda, la Tanzanie, Total et CNOOC s'accordent pour la c…

    Kampal: L'Ouganda, la Tanzanie et les compagnies pétrolières française Total et chinoise CNOOC ont signé dimanche plusieurs accords ouvrant la voie à...

    samedi 10 avril 2021 à 10:08

    Arabie: Aramco lève 12,4 milliards de dollars dans un accord…

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a annoncé avoir signé un accord avec un consortium mené par le fonds américain EIG Global...

    vendredi 09 avril 2021 à 21:27

    Le pétrole sous la pression du Covid-19 en Inde et des négoc…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé vendredi, refroidis par l'évolution de la pandémie de Covid-19 sur des marchés...

    vendredi 09 avril 2021 à 11:54

    Le pétrole sous la pression du Covid-19 en Inde et des négoc…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère baisse vendredi, refroidis par l'évolution de la pandémie de Covid-19 sur des marchés porteurs...

    jeudi 08 avril 2021 à 22:07

    Le pétrole stable au lendemain des stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fait du surplace jeudi au lendemain d'une petite hausse, dans un marché s'interrogeant sur...

    jeudi 08 avril 2021 à 11:55

    Le pétrole au ralenti après les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient jeudi au lendemain d'une petite hausse, préoccupés par l'évolution de la pandémie de Covid-19 et une...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 26 mars 2021 Les pétrolières bénéficient de l'impact sur les cours du brut du blocage prolongé du canal de Suez: Chevron prend 0,72% et Exxon Mobil 1,38%.

    En décembre 2020, le prix du pétrole accélère

    Le mardi 26 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2020, le prix du pétrole en euros accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +2,4 %), du fait de ceux des matières premières industrielles (+8,9 % après +3,9 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires se replient (−1,5 % après +0,7 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En décembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre), s’établissant à 41,1 € en...

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite