Menu
A+ A A-

Shell veut distribuer 125 milliards de dollars aux actionnaires

prix du petrole LondresLondres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell envisage de distribuer au moins 125 milliards de dollars à ses actionnaires (quasiment autant en francs) entre 2021 et 2025, sous forme de dividendes et de rachats d'action, a-t-il annoncé mardi.
Le groupe anglo-néerlandais s'est montré très sûr de ses perspectives à moyen terme, lors d'une présentation aux investisseurs résumée dans un communiqué.

Comme plusieurs de ses concurrents, le géant de l'or noir et du gaz a connu un trou d'air en 2015 à la suite de l'effondrement des prix du brut, avant de relever la tête grâce à d'importantes mesures d'économies, à un plan de cession d'actifs de 30 milliards de dollars conduit entre 2016 et 2018 et à la remontée des cours du brut.

Shell a dégagé un bénéfice net de 23,4 milliards de dollars l'an passé et encore 6 milliards lors du seul premier trimestre 2019.

Dans sa présentation mardi, le directeur général du groupe Ben van Beurden a présenté "des prévisions financières robustes, avec la possibilité de distribuer 125 milliards de dollars ou plus sous forme de dividendes et de rachats d'action pour la période 2021-2025".

Il s'agirait d'une hausse sensible des rétributions aux actionnaires, après un total de 52 milliards distribués pour la période 2011-2015 puis 90 milliards prévus pour 2016-2020.

M. van Beurden, dont la propre rémunération a doublé l'an passé pour dépasser les 20 millions d'euros annuel (22,5 millions de dollars), s'est dit convaincu de la capacité du groupe à continuer de dégager d'importants profits. Il table pour l'instant sur un maintien des cours du baril de pétrole aux alentours des quelque 60 dollars actuels.

Royal Dutch Shell, selon le dirigeant, pourra s'appuyer sur son activité traditionnelle d'exploration et production de pétrole, ainsi que sur son activité de gaz naturel et de gaz naturel liquéfié (GNL) dont il est devenu l'un des principaux acteurs mondiaux depuis son rachat du britannique BG Group en 2016.

L'activité dite "aval" devrait aussi continuer de croître, prévoit-il, que ce soit dans le raffinage de pétrole ou dans la pétrochimie.

Le géant des hydrocarbures a enfin réaffirmé ses ambitions dans le domaine de l'électricité dont il veut devenir un acteur majeur. La vitesse de croissance de cette activité dépendra néanmoins de l'ampleur des bénéfices dégagés par Shell dans ses activités d'hydrocarbures, a-t-il néanmoins précisé.

(c) AwP

Commenter Shell veut distribuer 125 milliards de dollars aux actionnaires


    La Compagnie pétrolière Shell

    Réchauffement: les géants du pétrole devraient tailler la production (ONG…

    vendredi 01 novembre 2019

    Paris: Les sept principales compagnies pétrolières privées devraient réduire leur production de plus d'un tiers d'ici 2040 pour garder les émissions carbone dans les objectifs de l'accord de Paris, selon une ONG étudiant le secteur.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 23 janvier 2020 à 18:00

    Le pétrole limite légèrement ses pertes après les stocks amé…

    Londres: Les prix du pétrole étaient toujours dans le rouge jeudi, la baisse surprise des stocks américains ne redressant que très peu...

    jeudi 23 janvier 2020 à 17:44

    USA: les stocks de brut baissent légèrement, la production r…

    New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse surprise la semaine dernière aux Etats-Unis alors même que la production...

    jeudi 23 janvier 2020 à 12:17

    Le pétrole dans le rouge, inquiétudes sur la demande chinois…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient jeudi en cours d'échanges européens, dans un climat morose lié à la propagation rapide du nouveau...

    mercredi 22 janvier 2020 à 21:48

    Le pétrole au plus bas depuis sept semaines

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement reculé mercredi, retombant à leur plus bas niveau depuis début décembre alors que...

    mercredi 22 janvier 2020 à 18:14

    Le pétrole à son plus bas de l'année, craintes d'un surplus …

    Londres: Les prix du pétrole accentuaient leur baisse mercredi en cours d'échanges européens, crevant leur plancher de 2020, les investisseurs étant préoccupés...

    mercredi 22 janvier 2020 à 11:50

    Le pétrole en baisse, craintes d'un surplus d'or noir

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi en cours d'échanges européens alors que l'Agence Internationale de l'Energie (AIE), par la voix de...

    mardi 21 janvier 2020 à 21:40

    Le pétrole, gardant un oeil sur la Libye, termine en baisse

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repliés mardi, les investisseurs misant sur un rétablissement rapide de la situation en...

    mardi 21 janvier 2020 à 17:59

    Le pétrole limite ses pertes en cours de séance

    Londres: Les prix du pétrole limitaient leurs pertes mardi en cours d'échanges européens après un point bas atteint en milieu de journée, attentifs...

    mardi 21 janvier 2020 à 12:17

    Le pétrole en baisse, retour au premier plan des craintes su…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi en cours d'échanges européens alors que les craintes sur la demande mondiale refont surface, reléguant...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 3 janvier 2020 Les prix du pétrole ont bondi de plus de 4% peu après l'annonce dans la nuit de la mort du général et émissaire de la République islamique en Irak.

    En décembre 2019, le prix du pétrole s’accroît

    Le jeudi 23 janvier 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2019, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,6 % après +5,9 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent (+2,5 % après +0,8 %) sous l’effet notamment des prix des matières premières industrielles qui se redressent (+3,0 % après −1,6 %). Les prix des matières premières alimentaires ralentissent (+2,1 % après +3,3 %). Le prix du pétrole poursuit sa progression En décembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros augmente presque autant qu’en novembre (+5,6 % après +5,9 %)...

    Lire la suite

    En novembre 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le dimanche 22 décembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2019, le prix du pétrole en euros rebondit (+5,9 % après −5,4 % en octobre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,8 % après −1,0 %) sous l’effet notamment des prix des matières premières alimentaires qui accélèrent (+3,3 % après +1,1 %). Les prix des matières premières industrielles diminuent moins fortement qu’au mois d’octobre (−1,6 % après −2,8 %). Le prix du pétrole se redresse En novembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit (+5,9 % après −5,4 %), à...

    Lire la suite

    En octobre 2019, le prix du pétrole se replie

    Le lundi 25 novembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2019, le prix du pétrole en euros se replie (-5,4 % après +7,6 % en septembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) diminuent également (−1,0 % après +0,4 %) sous l’effet notamment des matières premières industrielles (−2,8 % après +1,8 %). Le prix du pétrole se redresse En octobre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se replie (-5,4 % après +7,6 %), à 54 € en moyenne par baril.En dollars, la baisse des prix est moins ample (-5,0 % après +6,4 %)...

    Lire la suite