Menu
A+ A A-

Shell veut distribuer 125 milliards de dollars aux actionnaires

prix du petrole LondresLondres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell envisage de distribuer au moins 125 milliards de dollars à ses actionnaires (quasiment autant en francs) entre 2021 et 2025, sous forme de dividendes et de rachats d'action, a-t-il annoncé mardi.
Le groupe anglo-néerlandais s'est montré très sûr de ses perspectives à moyen terme, lors d'une présentation aux investisseurs résumée dans un communiqué.

Comme plusieurs de ses concurrents, le géant de l'or noir et du gaz a connu un trou d'air en 2015 à la suite de l'effondrement des prix du brut, avant de relever la tête grâce à d'importantes mesures d'économies, à un plan de cession d'actifs de 30 milliards de dollars conduit entre 2016 et 2018 et à la remontée des cours du brut.

Shell a dégagé un bénéfice net de 23,4 milliards de dollars l'an passé et encore 6 milliards lors du seul premier trimestre 2019.

Dans sa présentation mardi, le directeur général du groupe Ben van Beurden a présenté "des prévisions financières robustes, avec la possibilité de distribuer 125 milliards de dollars ou plus sous forme de dividendes et de rachats d'action pour la période 2021-2025".

Il s'agirait d'une hausse sensible des rétributions aux actionnaires, après un total de 52 milliards distribués pour la période 2011-2015 puis 90 milliards prévus pour 2016-2020.

M. van Beurden, dont la propre rémunération a doublé l'an passé pour dépasser les 20 millions d'euros annuel (22,5 millions de dollars), s'est dit convaincu de la capacité du groupe à continuer de dégager d'importants profits. Il table pour l'instant sur un maintien des cours du baril de pétrole aux alentours des quelque 60 dollars actuels.

Royal Dutch Shell, selon le dirigeant, pourra s'appuyer sur son activité traditionnelle d'exploration et production de pétrole, ainsi que sur son activité de gaz naturel et de gaz naturel liquéfié (GNL) dont il est devenu l'un des principaux acteurs mondiaux depuis son rachat du britannique BG Group en 2016.

L'activité dite "aval" devrait aussi continuer de croître, prévoit-il, que ce soit dans le raffinage de pétrole ou dans la pétrochimie.

Le géant des hydrocarbures a enfin réaffirmé ses ambitions dans le domaine de l'électricité dont il veut devenir un acteur majeur. La vitesse de croissance de cette activité dépendra néanmoins de l'ampleur des bénéfices dégagés par Shell dans ses activités d'hydrocarbures, a-t-il néanmoins précisé.

(c) AwP

Commenter Shell veut distribuer 125 milliards de dollars aux actionnaires


    La Compagnie pétrolière Shell

    Pression des investisseurs sur les géants pétroliers en faveur du climat

    lundi 22 juin 2020

    Paris: Dans le cadre d'une campagne en faveur de la transition vers une économie décarbonée, un groupe d'investisseurs exhorte lundi les géants pétroliers à pleinement intégrer dans leurs comptes les risques environnementaux auxquels ils sont confrontés.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 07 juillet 2020 à 21:55

    Les cours du pétrole stagnent en attendant le rapport sur le…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont stagné mardi, les investisseurs se plaçant en retrait en attendant les chiffres hebdomadaires sur...

    mardi 07 juillet 2020 à 12:05

    Les cours du pétrole perdent du terrain, malmenés par le Cov…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi, les investisseurs étant préoccupés par l'évolution de la pandémie aux Etats-Unis et par le retour...

    lundi 06 juillet 2020 à 21:23

    Le pétrole commence la semaine sans grand changement

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé près de l'équilibre lundi, entre la maîtrise de l'offre des membres de l'Organisation...

    lundi 06 juillet 2020 à 14:30

    ⛽️ Les prix des carburants initient une faible baisse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service en France étaient en légère baisse la semaine dernière, selon les données officielles diffusées ce jour. Pour sa...

    lundi 06 juillet 2020 à 12:01

    Le pétrole commence la semaine en petite hausse

    Londres: Les prix du pétrole entamaient la semaine en légère hausse lundi, portés par la maîtrise de l'offre des membres de l'Opep+...

    vendredi 03 juillet 2020 à 23:44

    Venezuela: les plateformes pétrolières paralysées faute de p…

    Caracas: Les plateformes pétrolières du Venezuela sont complètement paralysées, faute de pouvoir écouler leur brut, notamment à cause des sanctions américaines et...

    jeudi 02 juillet 2020 à 11:51

    Le pétrole progresse au lendemain de la chute des stocks amé…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, portés par la forte baisse des stocks de brut aux Etats-Unis annoncée mercredi par l'EIA...

    jeudi 02 juillet 2020 à 08:16

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est…

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de...

    mercredi 01 juillet 2020 à 21:32

    Le pétrole en hausse après la chute des stocks américains de…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont progressé mercredi, aidés par la baisse massive et bien plus importante que prévu des...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 2 juillet 2020 Le panier de référence de l’Opep (ORB), constitué des cours de référence de 13 pétroles bruts, a augmenté significativement mercredi 1 juillet pour atteindre 42,66 dollars.
    Il est constitué des bruts suivants: Saharan Blend (Algérie), Girassol (Angola), Arab Light (Arabie saoudite), Djeno (Congo), Murban (Emirats arabe unis), Rabi Light (Gabon), Zafiro (Guinée), Basra Light (Irak), Iran Heavy (Iran), Kuwait Export (Koweït), Es Sider (Libye), Bonny Light (Nigeria) et le Merey (Venezuela).

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite