Menu
A+ A A-

Ineos s'associe à un projet de Total à 9 milliards de dollars

prix du petrole LondresLondres: Le géant britannique de la pétrochimie Ineos a annoncé lundi qu'il allait investir 2 milliards de dollars (quasiment autant en francs) en Arabie saoudite, dans le cadre d'un gigantesque projet de Total et Saudi Aramco pour la construction d'un complexe pétrochimique de 9 milliards de dollars.
Il s'agira du premier investissement majeur au Moyen-Orient pour cette entreprise basée à Londres et présidée par le milliardaire Jim Ratcliffe, qui a multiplié dernièrement les acquisitions et mis sa marque en avant via d'importants partenariats dans le sport.

"Ineos annonce aujourd'hui la signature d'un protocole d'accord avec Saudi Aramco et le français Total, afin de construire trois usines dans le cadre du projet de complexe Jubail 2 en Arabie saoudite", a expliqué le groupe britannique dans un communiqué.

Les géants pétroliers saoudien et français travaillent à ce vaste projet de 9 milliards de dollars, dont la décision finale d'investissement doit encore être prise et dont le démarrage est prévu en 2024. Saudi Aramco et Total doivent investir à eux deux 5 milliards de dollars du total, les 4 milliards supplémentaires devant provenir de partenaires dont Ineos qui va donc fournir 2 milliards.

Ineos précise que ses trois usines lui permettront de renforcer ses capacités de production de divers produits dont l'acrylonitrile, utilisé dans les matières plastiques.

Avec ce premier investisseur important dans cette région, "Ineos aura accès à des matières premières et sources d'énergie à prix compétitif, servies par des infrastructures en bon état, ce qui nous permettra de mieux servir nos clients au Moyen-Orient et divers marchés en Asie", a souligné le groupe britannique.

Bâti à coup d'acquisitions par son fondateur Jim Ratcliffe, Ineos est devenu un géant de la pétrochimie et a dernièrement dévoilé de nouveaux investissements - notamment 3 milliards d'euros pour construire une usine de gaz à Anvers en Belgique, un milliard de livres dans plusieurs projets énergétiques au Royaume-Uni et diverses dépenses en Chine et aux États-Unis.

Un directeur d'Ineos, Tom Crotty, a été interrogé lundi matin par la BBC sur l'opportunité pour le groupe d'investir en Arabie saoudite après l'assassinat de l'opposant saoudien Jamal Khashoggi. Ce dernier, qui collaborait au Washington Post, a été assassiné en octobre 2018 au consulat de son pays à Istanbul par des agents venus de Ryad.

M. Crotty a répondu croire "au changement en Arabie saoudite". "C'est le bon moment pour nous d'y aller car nous pensons que c'est en investissant sur place que nous allons soutenir le processus de changement et de modernisation en Arabie saoudite", a-t-il affirmé.

(c) AwP

Commenter Ineos s'associe à un projet de Total à 9 milliards de dollars


    La Compagnie pétrolière française Total

    Total annonce la suppression de 200 emplois au Danemark

    jeudi 20 juin 2019

    Copenhague: Le groupe pétrolier Total a annoncé jeudi la suppression de 200 postes sur 1500 au Danemark à cause d'un redéploiement de ses activités en mer du Nord.


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 22 juillet 2019 à 16:06

    Perspectives en berne pour les cours du pétrole

    Londres: Le sentiment s'est brutalement détérioré ces derniers jours sur le marché pétrolier, où fonds spéculatifs, producteurs et traders adoptent une position...

    lundi 22 juillet 2019 à 14:44

    BP s'associe à Bunge dans les biocarburants au Brésil

    Londres: Le géant britannique des hydrocarbures BP a annoncé lundi se renforcer dans le marché des biocarburants au travers d'une co-entreprise au...

    lundi 22 juillet 2019 à 12:41

    Les prix des carburants toujours en hausse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont augmenté dans leur globalité la semaine dernière, avec une hausse plus marquée pour le...

    lundi 22 juillet 2019 à 12:06

    Le pétrole grimpe après l'accroissement des tensions avec l…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient lundi, aidés par les tensions avec l'Iran, dans un marché qui reste cependant prudent du fait...

    dimanche 21 juillet 2019 à 18:16

    Libye: arrêt des exportations depuis un terminal pétrolier (…

    Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé l'arrêt des exportations depuis le terminal pétrolier de Zawiya (ouest), après la...

    samedi 20 juillet 2019 à 16:55

    L'Iran sourd aux appels à libérer un pétrolier battant pavil…

    Londres: L'Iran restait samedi sourd aux multiples appels à libérer un pétrolier battant pavillon britannique arraisonné dans le détroit d'Ormuz, le Royaume-Uni...

    samedi 20 juillet 2019 à 12:03

    Le pétrolier britannique impliqué dans un incident en mer av…

    Genève: Le pétrolier britannique Stena Impero a été impliqué dans un incident avec un bateau de pêche avant d'être confisqué par les...

    samedi 20 juillet 2019 à 11:52

    Le pétrole en hausse après l'arraisonnement d'un pétrolier b…

    New York: Les prix du pétrole ont terminé en légère hausse vendredi, après plusieurs jours de baisse, poussés en fin de séance par...

    vendredi 19 juillet 2019 à 11:40

    Le pétrole en hausse après que Washington a annoncé la destr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, aidés par l'accroissement des tensions entre les États-Unis et l'Iran dans...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 10 juillet 2019 Lors de la semaine achevée le 5 juillet, les réserves commerciales de brut ont baissé de 9,5 millions de barils pour s'établir à 459,00 millions, là où les analystes interrogés par l'agence Bloomberg anticipaient un repli de 2,9 millions de barils.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite