Logo

Le pétrole poursuit sa chute en Asie

prix du petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, lundi en Asie, en raison de craintes pour la demande mondiale au moment où les Etats-Unis, en pleine guerre commerciale avec la Chine, lancent une offensive contre le Mexique.
Vers 04H15 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, pour livraison en août, cédait 49 cents à 53,01 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole., référence européenne, pour août, reculait de 83 cents à 61,16 dollars.

Les cours avaient de nouveau plongé vendredi et clôturé mai sur leur première glissade mensuelle en 2019, plombés par les tensions commerciales intenses entre les États-Unis et la Chine mais également entre Washington et Mexico.

Le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. avait clôturé en baisse de 2,38 dollars par rapport à la clôture de jeudi. A New York, le WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. avait perdu 3,09 dollars.

Malgré les appels au dialogue, Donald Trump a poursuivi dimanche ses attaques contre le Mexique, l'accusant encore de laxisme face à l'immigration clandestine tandis que la Maison Blanche confirmait la réalité des menaces de taxes douanières.

"Le mois de mai a été désastreux pour les prix du brut, le pire mois de mai en sept ans, au moment où les perspectives de la croissance mondiale s'effondrent du fait de l'escalade des guerres commerciales", a déclaré Edward Moya, analyste chez OANDA.

"Les prix du pétrole ont désormais perdu l'essentiel de ce qu'ils avaient gagné sous l'effet des baisses de production décidées par l'OPEP+. Les risques géopolitiques demeurent mais actuellement, la croissance de la demande est en chute libre et le pétrole demeure vulnérable."

ANZ Bank a estimé que les taxes sur les importations venant du Mexique auraient "un impact important sur l'industrie automobile américaine, qui est très dépendante de son voisin du Sud" et affecterait le pétrole.

(c) AwP

Commenter Le pétrole poursuit sa chute en Asie


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.