Menu
A+ A A-

Ithaca rachète les actifs de Chevron en mer du Nord pour 2 milliards de dollars

prix du petrole LondresLondres: La société énergétique Ithaca s'apprête à devenir un acteur important en mer du Nord britannique avec l'annonce jeudi du rachat des actifs dans cette zone du géant pétrolier américain Chevron pour 2 milliards de dollars.
Ithaca, qui appartient au groupe israélien Delek, explique dans un communiqué mettre la main sur dix champs, ce qui lui permettra d'augmenter de 150% ses réserves et de multiplier par quatre sa production en mer du Nord.

Au total, l'ensemble de ses actifs en mer du Nord permettront à Ithaca de produire 80.000 barils équivalent pétrole par jour.

La transaction, qui devrait être bouclée au troisième trimestre une fois obtenu le feu vert du régulateur, sera financée par de la dette, la trésorerie d'Ithaca et une contribution en capital de Delek. Ithaca va accueillir en son sein 500 employés de Chevron, est-il précisé.

L'acquisition des actifs de Chevron "est une étape importante dans le développement de long terme d'Ithaca Energy et montre notre confiance dans la mer du Nord britannique", souligne Les Thomas, directeur général de la société.

Ithaca, active depuis une dizaine d'années, est spécialisée dans l'exploitation d'hydrocarbures en mer du Nord britannique. La compagnie, dont le siège est en Ecosse, a été rachetée en 2017 par le groupe israélien Delek pour plus de 500 millions de livres.

Chevron se désengage de cette région peu de temps après l'autre géant américain, ConocoPhillips qui a annoncé mi-avril la vente à l'entreprise Chrysaor son activité d'exploration et de production en mer du Nord britannique pour 2,7 milliards de dollars.

Les majors pétrolières américaines sont en effet tentées de se concentrer sur les États-Unis en plein boom du schiste et alors que la mer du Nord britannique est comme considérée comme un bassin vieillissant et au coût élevé.

(c) AwP

Commenter Ithaca rachète les actifs de Chevron en mer du Nord pour 2 milliards de dollars


    La Compagnie pétrolière américaine Chevron

    Chevron dévalue ses gisements face à l'abondance de pétrole

    mercredi 11 décembre 2019

    New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé mardi une dépréciation de la valeur de ses actifs, notamment dans le gaz de schiste, de 10 à 11 milliards de dollars (pratiquement autant en francs), pour faire face à l'abondance...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 13 décembre 2019 à 20:59

    Le pétrole profite d'un accord préliminaire entre Pékin et W…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse vendredi après l'annonce d'une avancée de taille dans la guerre commerciale...

    vendredi 13 décembre 2019 à 18:16

    Le pétrole profite d'un accord préliminaire entre Pékin et W…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient en cours de séance européenne après l'annonce d'une avancée de taille dans la guerre commerciale sino-américaine...

    vendredi 13 décembre 2019 à 12:39

    Le pétrole en hausse, optimiste sur un accord commercial sin…

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient à des plus hauts depuis septembre, vendredi en cours d'échanges européens, portés par les perspectives d'un...

    vendredi 13 décembre 2019 à 12:27

    La production pétrolière est normale en France

    Paris: La production pétrolière en France n'est pas à l'arrêt et les raffineries fonctionnent normalement malgré le mouvement social contre la réforme...

    jeudi 12 décembre 2019 à 22:00

    Le pétrole soutenu par un possible accord commercial sino-am…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse jeudi, portés par des informations selon lesquelles la Chine et les...

    jeudi 12 décembre 2019 à 17:32

    Le pétrole soutenu par un tweet de Trump optimiste sur la gu…

    Londres: Les prix du pétrole accentuaient leur hausse jeudi en cours d'échanges européens, encouragés par un tweet de Donald Trump estimant que...

    jeudi 12 décembre 2019 à 12:29

    Le pétrole se reprend au lendemain des stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi en cours d'échanges européens, rassurés par la perspective d'un marché "équilibré" pour 2020 après avoir...

    jeudi 12 décembre 2019 à 11:57

    Aramco atteint une valorisation de 2000 milliards de dollars

    Ryad: Le prix de l'action du géant pétrolier saoudien Aramco a bondi jeudi à la Bourse de Ryad au deuxième jour de...

    jeudi 12 décembre 2019 à 10:33

    Pétrole: le marché pourrait être excédentaire début 2020 (AI…

    Paris: L'offre de pétrole sur les marchés mondiaux pourrait être excédentaire début 2020 malgré les baisses de production supplémentaires décidées par les...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 4 décembre 2019 Les stocks commerciaux de pétrole des États-Unis ont baissé d'environ -4,9 millions de barils, selon des données publiées par l'EIA.
    Les analystes tablaient, eux, sur une baisse plus modeste, de l'ordre de -1,7 million de barils.

    Les stocks de pétrole s'établissent ainsi à 447,1 millions de barils.

    En octobre 2019, le prix du pétrole se replie

    Le lundi 25 novembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2019, le prix du pétrole en euros se replie (-5,4 % après +7,6 % en septembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) diminuent également (−1,0 % après +0,4 %) sous l’effet notamment des matières premières industrielles (−2,8 % après +1,8 %). Le prix du pétrole se redresse En octobre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se replie (-5,4 % après +7,6 %), à 54 € en moyenne par baril.En dollars, la baisse des prix est moins ample (-5,0 % après +6,4 %)...

    Lire la suite

    En septembre 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le mardi 22 octobre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 % en août). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,4 % après −6,4 %) à l’instar des matières premières industrielles (+1,8 % après −10,8 %). Le prix du pétrole se redresse En septembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 %), à 57,1 € en moyenne par baril, après les attaques visant deux sites pétroliers saoudiens.La hausse est moins marquée...

    Lire la suite

    Un nouveau choc pétrolier est-il envisageable ?

    Le samedi 21 septembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    New York: La soudaine flambée des prix du baril de pétrole cette semaine a fait vaguement resurgir le spectre de la pénurie d'or noir. La probabilité d'un nouveau choc pétrolier forçant les automobilistes à faire la queue aux stations-essence reste toutefois ténue, selon plusieurs analystes.

    Lire la suite