Menu
A+ A A-

Le pétrole chute avec le bond des stocks américains

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté mercredi dans le sillage d'un bond des stocks de brut et de produits raffinés aux Etats-Unis, dans un contexte de pessimisme face à la guerre commerciale entre Pékin et Washington.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juillet a clôturé à 70,99 dollars à Londres, en baisse de 1,19 dollar par rapport à la clôture de mardi.

A New York, le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour la même échéance, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, a lâché 1,71 dollar à 61,42 dollars.

En baisse dès l'ouverture, les cours ont brusquement creusé leurs pertes après la publication par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (AIE) des stocks de brut aux États-Unis.

Lors de la semaine achevée le 17 mai, les réserves commerciales de brut ont augmenté de 4,7 millions de barils, celles d'essence de 3,7 millions de barils, et celles d'autres produits distillés de 800.000 barils, bien plus qu'anticipé.

"Si l'on fait le compte de l'ensemble des stocks, on a eu affaire à une très large augmentation", a souligné Kyle Cooper, analyste pour IAF Advisors.

Les stocks de pétrole brut ont bondi de 37 millions de barils lors des neuf semaines précédentes. Kyle Cooper remarque cependant que "cette très forte hausse survient après un plongeon" de 15 millions de barils en l'espace de quatre semaines.

Le spécialiste a par ailleurs souligné la morosité des investisseurs face aux rebondissements de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis, qui les encouragent à s'éloigner des actifs réputés à risques comme le marché du pétrole et la Bourse.

L'ambassadeur de Chine aux États-Unis a accusé mardi Washington d'avoir à maintes reprises "changé d'avis du jour au lendemain", faisant ainsi échouer des accords susceptibles de mettre fin à leur différend commercial.

Le marché suivait également avec attention les dossiers qui agitent actuellement le Moyen-Orient.

D'une part, la position de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses partenaires, dont la Russie, qui doivent décider de prolonger ou non un accord de réduction de la production d'or noir au second semestre: ils doivent statuer lors d'une réunion prévue d'ici un peu plus d'un mois.

D'autre part, les tensions entre Ryad, Téhéran et Washington: l'administration Trump a semblé mardi vouloir freiner l'escalade militaire avec l'Iran après deux semaines de montée des tensions, assurant privilégier "la dissuasion, pas la guerre".

(c) AwP

Commenter Le pétrole chute avec le bond des stocks américains



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 04 mars 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants en hausse, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence étaient en légère hausse sur la semaine dernière, tandis que le diesel baissait, selon les chiffres officiels du gouvernement...

    lundi 04 mars 2024 à 11:50

    Le pétrole stable après l'extension des coupes de membres de…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient lundi après l'annonce de Ryad et Moscou, piliers de l'alliance Opep+, et d'autres membres d'une prolongation...

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    jeudi 29 février 2024 à 11:40

    Le pétrole en petite baisse après les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement jeudi, lestés par l'accumulation des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine passée, rappelant que...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite