Menu
A+ A A-

Le pétrole grimpe, l'Arabie saoudite campe sur ses positions restrictives

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens après un appel de l'Arabie saoudite à prolonger l'accord de limitation de la production malgré un contexte géopolitique tendu.
Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juillet valait 72,62 dollars à Londres, en hausse de 41 cents par rapport à la clôture de vendredi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le contrat de juin gagnait 30 cents à 63,06 dollars.

"Nous voyons que les stocks (de pétrole) augmentent", or "aucun de nous ne veut voir les stocks enfler de nouveau", comme en 2018, a déclaré dimanche le ministre de l'Energie saoudien Khaled al-Faleh à Jeddah en Arabie saoudite, où se sont réunis les principaux membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs, dont la Russie.

Cette association de producteurs, surnommée OPEP+, est engagée depuis début 2018 dans un pacte de limitation des extractions, alors que le niveau élevé des réserves pèse sur les cours du brut.

L'OPEP+ devra décider fin juin s'il renouvelle son accord après la fin du premier semestre.

Malgré le risque géopolitique, susceptible de faire flamber les prix, l'Arabie saoudite cherche à tout prix à éviter une réédition de 2018, quand les cours avaient plongé au dernier trimestre après la décision des États-Unis d'assouplir ses sanctions contre l'Iran en accordant des exemptions.

Le ministre russe de l'Energie, Alexandre Novak, s'est pour sa part montré plus ouvert que son homologue saoudien après la réunion de suivi dimanche, se disant prêt à envisager "un rétablissement partiel de la production si la demande augmente".

"L'OPEP+ va probablement étendre son accord pour tout le deuxième semestre 2019", pronostique Giovanni Staunovo, analyste chez UBS, qui précise cependant que "les baisses de production pourraient être assouplies si les sanctions américaines contre l'Iran et le Venezuela produisent de nouvelles baisses de production".

Par ailleurs, la tension monte au Moyen-Orient entre l'Iran, l'Arabie saoudite et les États-Unis.

Dimanche, le géant américain de l'or noir ExxonMobil a évacué son personnel d'un site en Irak, quelques jours après le retrait par l'administration américaine de ses diplomates non essentiels de l'ambassade de Bagdad.

"Nous trouvons cela inquiétant car s'il y a un risque réel que la situation s'enflamme au Moyen-Orient, il serait logique que les entreprises américaines soient les premières à le savoir", a commenté Bjarne Schieldrop, analyste chez SEB.

Le président américain Donald Trump a menacé l'Iran de destruction en cas d'attaque contre des intérêts américains dans un tweet dimanche, alors que les relations entre Téhéran et Washington sont extrêmement tendues depuis le rétablissement des sanctions économiques américaines en novembre dernier.

(c) AwP

Commenter Le pétrole grimpe, l'Arabie saoudite campe sur ses positions restrictives



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 04 mars 2024 à 20:55

    Le pétrole recule malgré les nouveaux engagements de l'Opep+…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fait marche arrière, lundi, malgré l'engagement de membres de l'alliance OPEP+ de prolonger leurs...

    lundi 04 mars 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants en hausse, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence étaient en légère hausse sur la semaine dernière, tandis que le diesel baissait, selon les chiffres officiels du gouvernement...

    lundi 04 mars 2024 à 11:50

    Le pétrole stable après l'extension des coupes de membres de…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient lundi après l'annonce de Ryad et Moscou, piliers de l'alliance Opep+, et d'autres membres d'une prolongation...

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite