Menu
A+ A A-

Pétrole: l'AIE loue le 'calme' des marchés malgré le contexte tendu

prix du petrole ParisParis: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) s'est félicitée mercredi que les marchés pétroliers restent "calmes" et que l'offre ne soit pas perturbée malgré de nombreux troubles géopolitiques, encore alimentés par des attaques dans le Golfe et en Arabie saoudite.
"Au moment où nous écrivons, il n'y a pas de perturbation de la fourniture de pétrole et les cours évoluent peu", remarque l'AIE dans son rapport mensuel sur le pétrole. "Les marchés restent calmes", juge-t-elle.

Elle rappelle pourtant les inquiétudes autour de l'offre, alimentées par de nombreuses tensions géopolitiques en Libye, Iran, Venezuela et plus récemment de mystérieuses attaques contre des navires dans le Golfe et des installations pétrolières en Arabie saoudite.

Des attaques de drones revendiquées par les rebelles yéménites Houthis ont en effet provoqué la fermeture d'un oléoduc majeur mardi en Arabie saoudite, faisant monter d'un cran les tensions dans le Golfe deux jours après le sabotage mystérieux de quatre navires au large des Emirats arabes unis.

L'Arabie saoudite a livré mercredi une analyse beaucoup plus alarmiste de ces événements, jugeant qu'ils menaçaient non seulement le royaume, mais aussi "la sécurité des approvisionnements" en brut et l'économie mondiale.

"En dépit du contexte géopolitique difficile et d'autres problèmes d'offre, les cours principaux ont peu évolué depuis un mois, s'établissant juste au-dessus de 70 dollars le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole.", remarque pour sa part l'AIE, qui conseille des pays développés sur leur politique énergétique.

"L'AIE est rassurée de voir que les problèmes posés par les incertitudes sur l'offre sont bien gérés et nous espérons que les grands acteurs vont continuer à assurer la stabilité du marché", écrit-elle.

Elle compte ainsi sur la bonne volonté de certains pays producteurs, comme l'Arabie saoudite, pour alimenter le marché et remplacer graduellement les barils iraniens qui ne pourront plus être exportés en raison des sanctions américaines récemment renforcées.

L'agence basée à Paris a aussi abaissé de 90.000 barils par jour (b/j) sa prévision de croissance de la demande de brut pour 2019, attendue désormais à 1,3 million b/j. C'est essentiellement en raison d'un premier trimestre plus faible que prévu dans des pays aussi variés que le Brésil, la Chine, la Corée du sud, le Japon ou le Nigeria.

Toutefois, il s'agit d'un accès de faiblesse ponctuel et non "le début d'une nouvelle tendance" pour la demande, juge l'AIE.

(c) AwP

Commenter Pétrole: l'AIE loue le 'calme' des marchés malgré le contexte tendu


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 03 octobre 2022 à 18:28

    L'Opep+ se réunit sur fond de rumeurs de franches coupes

    Londres: L'Opep+, qui se réunit mercredi à Vienne, se prépare-t-elle à une réduction drastique de sa production de pétrole? A mesure que...

    lundi 03 octobre 2022 à 14:00

    ⛽️ Les prix des carburants repartent à la hausse

    Paris: Les prix des carburants routiers Français sont repartis à la hausse la semaine passée, après 4 semaines de baisse. Le 1er septembre dernier, une nouvelle...

    lundi 03 octobre 2022 à 12:30

    Le pétrole en hausse avant l'Opep+ qui se réunit à Vienne

    Londres: Les prix du pétrole commençaient la semaine en forte hausse, dopés par l'Opep+, qui se réunira mercredi en présentiel pour la...

    samedi 01 octobre 2022 à 13:11

    L'Opep+ se réunit à Vienne pour la première fois depuis mars…

    Vienne: L'Opep+ se réunira mercredi physiquement à Vienne, siège du cartel des producteurs de pétrole, "pour la première fois depuis mars 2020...

    vendredi 30 septembre 2022 à 21:20

    Le pétrole en baisse, la possible baisse de production de l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé vendredi, le marché étant toujours préoccupé par l'affaiblissement de la demande et dans un...

    vendredi 30 septembre 2022 à 11:40

    Le pétrole se redresse, le marché s'attend à une baisse de p…

    Londres: Les prix du pétrole se reprenaient vendredi, poussés par les spéculations autour d'une possible baisse de la production d'Organisation des pays...

    jeudi 29 septembre 2022 à 21:17

    Le pétrole se replie, pris dans la tourmente des Bourses

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi, influencés par le coup de grisou sur Wall Street, nourri par l'angoisse...

    jeudi 29 septembre 2022 à 11:57

    Le pétrole hésite, entre frilosité du marché et spéculations…

    Londres: Le pétrole se stabilisait jeudi après deux séances de hausse, l'aversion au risque du marché pesant sur l'or noir tandis que...

    mercredi 28 septembre 2022 à 21:10

    Le pétrole monte encore, aidé par le dollar et une surprise …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur rebond mercredi, soutenus par un repli du dollar, la fermeture d'installations dans...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En août 2022, le prix du pétrole baisse de nouveau

    Le vendredi 23 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En août 2022, le prix du pétrole en euros recule pour le deuxième mois consécutif (‑9,6 % après ‑4,8 % en juillet). Le prix du pétrole diminue de nouveau En août 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) baisse nettement de nouveau (‑10,1 % après ‑8,3 % en juillet), s'établissant en moyenne à 100,6 dollars.En euros, le prix du baril diminue également (‑9,6 % après ‑4,8 %), s’établissant en moyenne à 99,4 €, du fait de la forte dépréciation de l'euro vis-à-vis du dollar en août. Cours du pétrole Brent - Août 2022

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite