Logo

Le pétrole se reprend après une dégringolade liée à la guerre commerciale

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en petite hausse lundi après avoir initialement chuté sous le poids de nouvelles tensions entre Donald Trump et la Chine, le président américain ayant menacé son partenaire de nouvelles taxes douanières punitives.
Le baril de "light sweet crude" (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, pour livraison en juin, a pris 31 cents à 62,25 dollars.

Le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole., référence européenne, pour juillet, a avancé de 39 cents, à 71,24 dollars.

Donald Trump a annoncé dimanche une hausse prochaine des droits de douane sur 200 milliards de dollars produits chinois exportés aux États-Unis.

Les marchés du brut se sont initialement inquiétés du fait que la guerre commerciale entre les deux plus grandes économies mondiales n'ait des répercussions sur la croissance mondiale et sur la demande d'or noir.

"Il est difficile de combattre un tweet présidentiel", a réagi Phil Flynn de Prince Futures Group.

"Mais malgré ce tweet, les discussions se poursuivent" entre les deux pays, a-t-il ajouté.

Contrairement à des informations de presse, Pékin a fait savoir que son équipe de négociateurs se préparait toujours à se rendre à Washington -- sans confirmer spécifiquement la date, ni si le vice-Premier ministre Liu He dirigerait bien la délégation chinoise.

De plus, les investisseurs se sont interrogés sur les finalités profondes de cette réaction inattendue de l'occupant de la Maison Blanche dimanche.

"Il est complètement possible que le président Trump soit en train de faire pression sur la Chine pour obtenir des concessions avec ces menaces et que la hausse (des tarifs douaniers) puisse être contenue si Pékin lâche du lest", a affirmé Margaret Yang Yan, analyste chez CMC Markets.

Parmi les nombreux autres dossiers que surveillent les investisseurs, la publication mercredi d'un rapport de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) au sujet des stocks américains de brut sera très suivie. Le précédent rapport hebdomadaire a fait état d'une flambée des stocks dans le pays de près de 10 millions de barils.

(c) AwP

Commenter Le pétrole se reprend après une dégringolade liée à la guerre commerciale


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.