Menu
A+ A A-

Chevron affecté au 1er trimestre par des prix bas du pétrole

prix du petrole New YorkNew York: La major pétrolière américaine Chevron a annoncé vendredi des résultats en demi-teinte au premier trimestre, invoquant des prix bas du brut et des pressions sur les marges pour ses raffineries.
Le groupe californien a tenu à mettre en avant la hausse de 6,7% de sa production d'hydrocarbures, ressortie à 3,04 millions de barils de pétrole par jour au 31 mars, grâce aux gisements du bassin permien (Texas) et de gaz naturel liquéfié (GNL) en Australie.

Le bénéfice net trimestriel a certes plongé de 27,1%, à 2,65 milliards de dollars, mais ceci s'est traduit par un bénéfice par action ajusté des éléments exceptionnels, référence en Amérique du Nord, de 1,39 dollar, supérieur au 1,30 dollar attendu en moyenne par les analystes.

Le chiffre d'affaires de 35,2 milliards de dollars, en baisse de 7% sur un an, est en revanche inférieur aux 38,42 milliards anticipés.

"Les résultats du premier trimestre ont décliné, principalement à cause de faibles prix du pétrole et des marges faibles dans +l'aval+ et la chimie", a commenté Michael Wirth, le PDG, cité dans le communiqué.

Les prix de l'or noir ont évolué aux alentours de 55 dollars au premier trimestre, soit près de 8 dollars de moins qu'à la même période en 2018.

Les marges dans les raffineries pâtissent, elles, des coûts de maintenance élevés: le bénéfice opérationnel de "l'aval" (raffineries) a ainsi fondu de 65,4% en un an.

Chevron n'a en revanche pas dit vendredi s'il comptait surenchérir pour l'emporter dans la bataille pour le contrôle de son compatriote Anadarko, spécialiste de gaz naturel devenu une des ressources les plus prisées par les majors au moment où la lutte contre le changement climatique a rendu les énergies fossiles indésirables.

Début avril, Chevron avait trouvé un accord avec Anadarko pour l'acquérir pour 33 milliards de dollars mais lundi Occidental Petroleum a fait une contre-offre non sollicitée estimée à 38 milliards, dette non comprise pour les deux.

"Nous sommes persuadés que cette transaction va dégager de la valeur pour les actionnaires", a simplement déclaré M. Wirth, qui va sans doute être pressé de questions par les analystes financiers lors de la conférence téléphonique de présentation des résultats prévue à la mi-journée.

La bataille pour Anadarko traduit la volonté des géants américains d'investir massivement dans le nouvel eldorado du secteur: la région du bassin permien, qui s'étend de l'ouest du Texas au sud-est du Nouveau Mexique.

Cette zone abrite les principales réserves américaines et est devenue officiellement il y a quelques semaines le champ le plus prolifique au monde devant le bassin saoudien Ghawar avec des extractions de 4,1 millions de barils par jour (mbj) en mars d'après l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).

(c) AwP

Commenter Chevron affecté au 1er trimestre par des prix bas du pétrole


    La Compagnie pétrolière américaine Chevron

    Ithaca rachète les actifs de Chevron en mer du Nord pour 2 milliards de d…

    jeudi 30 mai 2019

    Londres: La société énergétique Ithaca s'apprête à devenir un acteur important en mer du Nord britannique avec l'annonce jeudi du rachat des actifs dans cette zone du géant pétrolier américain Chevron pour 2 milliards de dollars.

    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    lundi 13 mai 2019

    Rosneft: le bénéfice trimestriel bondit de 62% avec les vent…

    Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé vendredi un bond de son bénéfice net au premier trimestre, porté par la...

    vendredi 03 mai 2019

    Equinor résiste au recul du cours des hydrocarbures

    Oslo: Le géant norvégien de l'énergie Equinor a publié vendredi des résultats trimestriels meilleurs qu'attendu malgré le recul du cours des hydrocarbures.

    vendredi 03 mai 2019

    OMV (hydrocarbures): bénéfice net en baisse à cause de la Li…

    Vienne: Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV a annoncé vendredi un recul de 7% de son bénéfice net au premier trimestre...

    jeudi 02 mai 2019

    Shell: le bénéfice net trimestriel stable à 6 milliards de d…

    Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a fait état jeudi d'un bénéfice net quasi stable (+2%) de 6 milliards de...

    mardi 30 avril 2019

    Bénéfice en hausse au 1er trimestre pour PetroChina et en ba…

    Pékin: Le géant chinois de l'énergie PetroChina a annoncé une hausse de son bénéfice net au premier trimestre, mais le plus gros...

    mardi 30 avril 2019

    BP: le bénéfice trimistriel frôle les 3 milliards de dollars

    Londres: Le géant pétrolier BP a vu son bénéfice net grimper de 19% au premier trimestre, soutenu par une hausse de sa...

    mardi 30 avril 2019

    Repsol: bénéfice 1T quasi stable, porté par la production

    Madrid: La compagnie pétrolière espagnole Repsol a publié mardi un bénéfice net trimestriel de 608 millions d'euros (693 millions de francs), quasi...

    vendredi 26 avril 2019

    ExxonMobil: bénéfice net divisé par près de 2 au 1er trimest…

    New York: ExxonMobil a vu son bénéfice net diviser par près de deux à 2,35 milliards de dollars au premier trimestre, en...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 19 juin 2019 à 05:28

    Le pétrole en ordre dispersé en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole évoluaient en ordre dispersé, mercredi en Asie, après le net rebond de la veille, lié notamment aux...

    mardi 18 juin 2019 à 21:38

    Le pétrole rebondit avec le retour de l'appétit pour le risq…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement rebondi mardi, profitant de la bonne humeur générale des marchés, alors que la...

    mardi 18 juin 2019 à 16:39

    Le pétrole se reprend malgré l'incertitude sur la réunion de…

    Londres: Les prix du pétrole repassaient dans le vert mardi en cours d'échanges européens, profitant de la bonne humeur générale des marchés...

    mardi 18 juin 2019 à 12:04

    Le pétrole affaibli par des craintes sur la demande mondiale

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère baisse mardi en cours d'échanges européens, fragilisés par des craintes sur la demande mondiale...

    lundi 17 juin 2019 à 22:03

    Le pétrole baisse, confusion sur une prochaine réunion de l…

    New York: Les cours du pétrole ont baissé lundi dans un marché surveillant la difficile organisation d'une réunion de l'Organisation des pays...

    lundi 17 juin 2019 à 14:26

    Frets maritimes: les frets secs reculent, les pétroliers div…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches ont reculé la semaine dernière, tandis que les taux des pétroliers ont divergé.

    lundi 17 juin 2019 à 12:43

    Le pétrole baisse un peu sur fond de tensions commerciales

    Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu lundi en cours d'échanges européens dans un marché partagé entre les conflits commerciaux qui...

    lundi 17 juin 2019 à 12:41

    Les prix des carburants en forte baisse dans les stations-se…

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont baissé dans leur globalité la semaine dernière, avec une baisse encore plus...

    lundi 17 juin 2019 à 07:29

    Le pétrole orienté à la hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse lundi en Asie en raison des tensions géopolitiques dans le Golfe mais...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 5 juin 2019 Le baril de WTI pour livraison en juillet, référence américaine, a perdu 1,80 dollar, à 51,68 dollars, à son plus bas depuis la mi-janvier.
    Le baril a perdu plus de 20% sur les six dernières semaines.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite