Menu
A+ A A-

L'Irak deviendrait le 3e exportateur de pétrole du monde en 2030 (AIE)

prix du petrole BagdadBagdad: L'Irak devrait produire près de six millions de barils par jour (mbj) en 2030, a estimé jeudi l'Agence internationale de l'énergie (AIE), se hissant ainsi à la place de troisième exportateur mondial d'or noir.
En une décennie, la production devrait augmenter de 1,3 mbj, pour atteindre 5,9 mbj, indique un rapport de l'AIE.

Le directeur exécutif de l'agence Fatih Birol a affirmé que "l'Irak est et restera un pilier majeur du marché du pétrole pour les années à venir".

Depuis 2012 déjà, et malgré la percée du groupe Etat islamique (EI) et la guerre qui a suivi ainsi que la chute des cours, Bagdad avait augmenté sa production de 50%, a rappelé M. Birol.

"Cela prouve la résilience de l'industrie pétrolière en Irak", a-t-il affirmé lors d'une conférence de presse.

Le manque d'investissements étrangers en Irak, la stabilité politique du pays et les pénuries d'eau qui pourraient freiner la production de pétrole constituent toutefois des obstacles importants dans le pays, selon l'AIE.

L'Irak est actuellement le 5e production mondial, et le 2e au sein de l'OPEP, avec une capacité de production de 4,6 mbj. En mars, il n'en a toutefois exporté que 3,4 mbj, en raison des réductions décidées pour soutenir les cours du pétrole.

Jeudi, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. a dépassé les 75 dollars pour la première fois en près de six mois, dopé par le durcissement des sanctions américaines sur le pétrole iranien.

Selon le ministre irakien du Pétrole Thamer al-Ghadbane, l'Irak peut "augmenter fortement" sa production pour satisfaire la demande. Mais, a-t-il aussitôt ajouté, "l'Irak ne prendra pas de décision unilatérale".

"Il est important de sauvegarder la stabilité des marchés et de se débarrasser du surplus sur les marchés", a-t-il ajouté lors de la même conférence de presse.

Selon M. Ghadbane, les pays de l'OPEP se réuniront le 19 mai en Arabie saoudite.

"D'ici là, nous aurons le temps d'évaluer les besoins des marchés et (de déterminer) s'ils ont besoin d'une augmentation" de l'offre, a-t-il ajouté.

(c) AwP

Commenter L'Irak deviendrait le 3e exportateur de pétrole du monde en 2030 (AIE)


    Le pétrole en Irak

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Irak

    mardi 07 mai 2019

    L'Irak près de signer un contrat de 53 milliards de dollars …

    Bagdad: L'Irak s'apprête à signer un contrat de 53 milliards de dollars (46,6 milliards d'euros) sur une durée de 30 ans avec...

    vendredi 21 décembre 2018

    Le géant pétrolier Total condamné à Paris à 500.000 euros d…

    Paris: Le géant pétrolier Total été condamné vendredi à Paris à 500.000 euros d'amende pour "corruption d'agent public étranger" en marge de...

    vendredi 16 novembre 2018

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    mercredi 11 décembre 2019

    Pétrole: les pays de l'Opep ont moins pompé en novembre, Ara…

    Paris: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), qui vient de décider de nouvelles baisses de sa production, a pompé un peu...

    vendredi 06 décembre 2019

    L'Opep et ses alliés conviennent de baisses de production su…

    Vienne: Les membres de l'Opep et leurs partenaires, dont la Russie, ont annoncé vendredi à Vienne s'être entendus pour accroître leurs baisses...

    vendredi 06 décembre 2019

    Pétrole: l'Opep repousse une annonce d'accord sur les quotas

    Vienne: Reconduire la réduction d'offre de pétrole ou accentuer l'effort ? L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a laissé les marchés...

    jeudi 05 décembre 2019

    L'Opep hésite à durcir ses quotas de production de pétrole

    Vienne: Coincés entre croissance mondiale morose, stocks de pétrole abondants et cours toujours fragiles, l'Opep et ses partenaires mènent des discussions délicates...

    mercredi 04 décembre 2019

    L'Opep va débattre d'une nouvelle réduction de sa production

    Moscou/Vienne:  L'OPEP et ses alliés, Russie en tête, se préparent à approuver cette semaine un encadrement plus strict de la production de pétrole...

    mardi 03 décembre 2019

    Sous pression, l'Opep pourrait continuer à limiter sa produc…

    Londres: Coincés entre un ralentissement de la croissance mondiale, des stocks abondants et des prix toujours fragiles, l'Opep et ses partenaires, réunis...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 11 décembre 2019 à 21:17

    Le pétrole baisse après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont clôturé en baisse mercredi après une hausse surprise des stocks de brut aux Etats-Unis...

    mercredi 11 décembre 2019 à 17:26

    USA: les stocks de pétrole brut repartent à la hausse

    New York: Les stocks de pétrole brut sont remontés la semaine dernière aux Etats-Unis et ceux d'essence et d'autres produits distillés (fioul...

    mercredi 11 décembre 2019 à 16:59

    Le pétrole creuse ses pertes après les stocks américains

    Londres:  Les prix du pétrole ont creusé leurs pertes mercredi en cours d'échanges européens, après une hausse surprise des stocks de brut...

    mercredi 11 décembre 2019 à 14:31

    Pétrole: les pays de l'Opep ont moins pompé en novembre, Ara…

    Paris: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), qui vient de décider de nouvelles baisses de sa production, a pompé un peu...

    mercredi 11 décembre 2019 à 11:55

    Aramco, la plus grosse introduction en Bourse, longtemps att…

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a réalisé mercredi à Ryad la plus grosse entrée en Bourse de l'histoire après quatre ans...

    mercredi 11 décembre 2019 à 11:54

    Le pétrole sous pression, inquiétudes sur le commerce

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens, pénalisés par les inquiétudes du marché concernant les tensions sino-américaines...

    mercredi 11 décembre 2019 à 09:52

    Aramco s'envole de 10% pour ses débuts historiques en Bourse

    Ryad: L'action du géant pétrolier saoudien Aramco s'est envolée de 10% pour ses débuts en Bourse mercredi sur la place financière de...

    mercredi 11 décembre 2019 à 09:01

    L'action Saudi Aramco bondit pour ses débuts, après la plus …

    Dubai: L'action Saudi Aramco a bondi mercredi de 10% pour ses débuts à la Bourse de Ryad, la plus importante introduction en...

    mercredi 11 décembre 2019 à 06:56

    Chevron dévalue ses gisements face à l'abondance de pétrole

    New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé mardi une dépréciation de la valeur de ses actifs, notamment dans le gaz...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 4 décembre 2019 Les stocks commerciaux de pétrole des États-Unis ont baissé d'environ -4,9 millions de barils, selon des données publiées par l'EIA.
    Les analystes tablaient, eux, sur une baisse plus modeste, de l'ordre de -1,7 million de barils.

    Les stocks de pétrole s'établissent ainsi à 447,1 millions de barils.

    En octobre 2019, le prix du pétrole se replie

    Le lundi 25 novembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2019, le prix du pétrole en euros se replie (-5,4 % après +7,6 % en septembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) diminuent également (−1,0 % après +0,4 %) sous l’effet notamment des matières premières industrielles (−2,8 % après +1,8 %). Le prix du pétrole se redresse En octobre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se replie (-5,4 % après +7,6 %), à 54 € en moyenne par baril.En dollars, la baisse des prix est moins ample (-5,0 % après +6,4 %)...

    Lire la suite

    En septembre 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le mardi 22 octobre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 % en août). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,4 % après −6,4 %) à l’instar des matières premières industrielles (+1,8 % après −10,8 %). Le prix du pétrole se redresse En septembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 %), à 57,1 € en moyenne par baril, après les attaques visant deux sites pétroliers saoudiens.La hausse est moins marquée...

    Lire la suite

    Un nouveau choc pétrolier est-il envisageable ?

    Le samedi 21 septembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    New York: La soudaine flambée des prix du baril de pétrole cette semaine a fait vaguement resurgir le spectre de la pénurie d'or noir. La probabilité d'un nouveau choc pétrolier forçant les automobilistes à faire la queue aux stations-essence reste toutefois ténue, selon plusieurs analystes.

    Lire la suite