Menu
A+ A A-

Le pétrole à son plus haut en cinq mois sous l'effet des coupes de l'Opep

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé à un nouveau plus haut en cinq mois mercredi, dopés par le rapport mensuel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) dont la production a plongé en mars à cause du Venezuela.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juin a clôturé à 71,73 dollars à Londres, en hausse de 1,12 dollar par rapport à mardi.

A New York, le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le contrat de mai a gagné 63 cents à 64,61 dollars.

La production totale de l'OPEP a plongé de 534.000 barils par jour pour atteindre un peu plus de 30 millions de barils par jour le mois dernier comparé à février, selon des sources indirectes citées dans le rapport mensuel de l'OPEP publié mercredi.

Le Venezuela, en proie à une crise politique et économique et affecté par des pannes d'électricité à répétition, a pompé 289.000 barils par jour (b/j) de brut en moins le mois dernier, selon ces mêmes sources.

Bien loin de compenser cette baisse, l'Arabie saoudite a encore volontairement limité sa production, en retrait de 324.000 b/j. Ryad, tout comme ses partenaires de l'OPEP et la Russie, sont engagés dans un accord de réduction de leur production avec l'objectif de maintenir les cours à un niveau élevé.

A plus court terme, le marché surveille les affrontements en Libye même si, pour l'instant, "il n'y a pas eu d'effet concret sur l'industrie pétrolière du pays", ont relevé les analystes de JBC Energy.

Le marché a été peu affecté mercredi par un rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA).

Selon les chiffres de ce rapport, les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont enregistré un nouveau bond surprise la semaine dernière tandis que la production reste à des niveaux record, à 12,2 millions de barils par jour en moyenne.

Mais dans le même temps, les stocks d'essence ont chuté, ce qui a "compensé" la première partie du rapport sur les stocks et la production, a affirmé Matt Smith de ClipperData.

La chute des stocks d'essence a été aidée notamment par une hausse de la demande au cours de la dernière semaine, a ajouté Matt Smith.

(c) AwP

Commenter Le pétrole à son plus haut en cinq mois sous l'effet des coupes de l'Opep



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 17 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se cabre, les achats spéculatifs reprennent

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont sursauté, lundi, dans un marché pourtant privé de nouvelles d'importance, à cause d'un mouvement...

    lundi 17 juin 2024 à 16:00

    💶 Dévaluation de devise : protection des actions du pétrole …

    Paris: Dans son service d’investissement, Henry Bonner introduit ce mois-ci une nouvelle recommandation à ses abonnés : un producteur de pétrole et de...

    lundi 17 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole hésite, entre usines chinoises au ralenti et espo…

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient lundi, pris entre les feux d'une production industrielle ralentie en Chine, mauvais signal pour la demande en...

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 2025, sous les 60 dollars

    Le jeudi 13 juin 2024

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole d'ici 2025, anticipant que le prix du baril de Brent descendra à 60 dollars, soit une diminution de plus de 20 % par rapport aux prévisions actuelles.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite