Menu
A+ A A-

La production de pétrole du Venezuela et de l'Arabie Saoudite chute en mars

prix du petrole ParisParis: La production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a spectaculairement chuté en mars, avec une très forte baisse dans un Venezuela en crise et une Arabie saoudite qui a un peu plus fermé les vannes.
La production totale du cartel a plongé de 534.000 barils par jour pour atteindre un peu plus de 30 millions de barils par jour le mois dernier, selon des sources secondaires (indirectes) citées dans le rapport mensuel de l'OPEP publié mercredi.

Le Venezuela, en proie à une crise politique et économique et affecté par des pannes d'électricité à répétition, a pompé 289.000 barils par jour (b/j) de brut en moins le mois dernier, selon ces mêmes sources.

Sa production n'a atteint que 732.000 b/j alors qu'elle dépassait le million en début d'année et approchait encore les 2 millions en 2017.

Les chiffres officiels fournis directement par le Venezuela à l'OPEP - qui masquent en général l'ampleur des difficultés du pays - évoquent même un plongeon de 472.000 b/j en mars.

Depuis le 7 mars et une méga-panne qui avait laissé presque tout le pays dans l'obscurité pendant cinq jours, les coupures d'électricité ont été sporadiques au Venezuela, affectant notamment le secteur pétrolier et l'économie en général.

Ces pannes interviennent dans un contexte d'affrontement politique entre le régime du président Maduro et l'opposant Juan Guaido, reconnu par une cinquantaine de pays comme président par intérim. La compagnie pétrolière publique PDVSA fait aussi l'objet de sanctions de la part des États-Unis.

La production pétrolière du Venezuela, qui dispose des premières ressources mondiales de brut, s'est érodée depuis des années en raison notamment du sous-investissement dans les infrastructures.

La production de l'OPEP a aussi été limitée par la très forte baisse (324.000 b/j) enregistrée en Arabie saoudite.

Le géant saoudien, chef de file du cartel, montre ainsi sa détermination à soutenir les cours du pétrole alors que l'OPEP et ses alliés, dont la Russie, sont engagés dans un accord de limitation volontaire de leur production, qui court jusqu'en juin.

Juin et au-delà


L'effet a été radical sur les cours du brut: ils ont grimpé au premier trimestre comme ils ne l'avaient plus fait depuis 14 ans et le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord a récemment passé la barre des 70 dollars.

D'autres pays ont aussi vu leur production reculer en mars, notamment l'Irak (-126.000 b/j) et dans une moindre mesure l'Iran (-28.000 b/j), qui est touché par des sanctions américaines.

La production libyenne a en revanche nettement progressé (+196.000 b/j): le mois de mars n'était pas encore affecté par les combats actuels entre les forces de Khalifa Haftar et celles du gouvernement d'union nationale (GNA) basé à Tripoli.

La publication de ces chiffres intervient alors que l'OPEP doit décider s'il est nécessaire de prolonger ses réductions au-delà de l'échéance de juin ou même de procéder à des réductions supplémentaires.

Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al Faleh a estimé lundi que les producteurs de pétrole n'auraient peut-être pas besoin de réduire davantage leur production. "Je pense que le marché se rapproche de l'équilibre", a-t-il dit.

Les décisions du cartel se font aussi sous l'oeil attentif du président américain Donald Trump. "Très important que l'OPEP augmente l'approvisionnement en pétrole. Les marchés mondiaux sont fragiles, les prix du pétrole montent trop haut. Merci!", écrivait-il sur Twitter fin mars.

Le contexte économique est aussi plus généralement fragile, avec une croissance mondiale qui ralentit et des prévisions du Fonds monétaire international (FMI) qui viennent d'être revues en baisse pour cette année.

L'OPEP a d'ailleurs revu très légèrement à la baisse ses estimations pour la demande de brut en 2019, à cause d'une croissance qui s'annonce plus faible que prévu pour les pays développés.

(c) AwP

Commenter La production de pétrole du Venezuela et de l'Arabie Saoudite chute en mars


    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    mardi 01 juin 2021

    Pétrole: jour de sommet pour l'Opep+, la production attendue…

    Londres: Les membres de l'Opep et leurs alliés se retrouvent mardi pour arrêter la quantité de barils que produira l'organisation au cours...

    dimanche 30 mai 2021

    L'Opep+ prête à ouvrir encore plus les vannes

    Londres: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) réunit mardi ses membres et leurs dix alliés, avec à la clé une probable...

    jeudi 27 mai 2021

    Le Nigeria signe un accord de partage de production sur le p…

    Abuja: Le Nigeria a signé cette semaine un accord de partage de production avec les principales compagnies pétrolières, après deux ans de...

    lundi 24 mai 2021

    USA: Cabot et Cimarex fusionnent en un groupe de pétrole et …

    New York: Les producteurs américains de pétrole et de gaz naturel Cabot Oil & Gas et Cimarex Energy ont annoncé lundi leur...

    mardi 27 avril 2021

    Pétrole: l'Opep+ rouvrira les vannes comme prévu à partir de…

    Londres: Satisfaits de la stabilité des cours, les pays producteurs de l'Opep+ ont convenu mardi de maintenir leur stratégie de retour progressif...

    mardi 27 avril 2021

    L'Opep+ maintient l'augmentation progressive de la productio…

    Londres: Les pays producteurs de l'Opep+ ont décidé mardi de ne pas amender les quotas de production d'or noir fixés début avril...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 16 juin 2021 à 17:14

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut chutent plus que prévu

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé la semaine dernière dans des proportions nettement supérieures aux attentes...

    mercredi 16 juin 2021 à 11:49

    Le pétrole toujours à l'offensive, regards tournés vers les …

    Londres: Les prix du pétrole ont atteint de nouveaux sommets en plusieurs années mercredi, la baisse des stocks de pétrole brut aux...

    mardi 15 juin 2021 à 21:24

    Le pétrole s'installe à des sommets en plus de deux ans

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont montés mardi à des niveaux plus vus en plus de deux ans, poussés par...

    mardi 15 juin 2021 à 12:17

    Le pétrole s'installe à des sommets de plus de deux ans

    Londres: Les prix du pétrole affichaient une hausse timide mardi mais restaient proches de leurs sommets en plus de deux ans, poussés...

    lundi 14 juin 2021 à 21:39

    Le pétrole efface ses gains et finit proche de l'équilibre

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont abandonné une partie de leurs gains lundi après avoir touché des niveaux inédits en...

    lundi 14 juin 2021 à 11:48

    Le pétrole continue d'avancer porté par les données sur la d…

    Londres: Les prix du pétrole commençaient la semaine par de nouveaux records lundi, en écho aux prévisions encourageantes pour la demande d'or...

    vendredi 11 juin 2021 à 15:46

    Pétrole: la Norvège parie encore sur l'or noir malgré les mi…

    Oslo: Plus gros producteur d'hydrocarbures d'Europe de l'Ouest, la Norvège compte bien continuer à exploiter pétrole et gaz naturel pendant encore des...

    vendredi 11 juin 2021 à 11:58

    Le pétrole progresse après les données encourageantes de l'A…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse vendredi, bien aidés par des prévisions optimistes pour la demande de l'Agence internationale de...

    vendredi 11 juin 2021 à 11:32

    La demande de pétrole en bonne voie pour dépasser le pic d'a…

    Paris: La demande mondiale de pétrole devrait dépasser les niveaux d'avant la pandémie d'ici fin 2022, en contradiction avec les efforts nécessaires...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    En décembre 2020, le prix du pétrole accélère

    Le mardi 26 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2020, le prix du pétrole en euros accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +2,4 %), du fait de ceux des matières premières industrielles (+8,9 % après +3,9 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires se replient (−1,5 % après +0,7 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En décembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre), s’établissant à 41,1 € en...

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite