Logo

Le pétrole continue de grimper en Asie

prix du petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole poursuivaient vendredi leur hausse en Asie, dopés par les baisses de production de l'Opep et les tensions géopolitiques au Venezuela et en Iran.
Vers 03H30 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, pour livraison en mai, gagnait 20 cents à 62,78 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole., référence européenne, pour juin, progressait de 35 cents à 69,72 dollars.

Les cours avaient atteint mardi leur plus haut niveau depuis novembre.

Le BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord avait terminé en hausse de 36 cents par rapport à la clôture de lundi. A New York, le WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. avait gagné 99 cents.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a extrait 30,385 millions de barils par jour (mbj) en mars, soit 295.000 barils par jour de moins que le mois précédent, selon des données compilées par l'agence Bloomberg et publiées lundi.

"Le pétrole a poursuivi sa hausse mardi en raison des perturbations de l'offre et de la baisse de la production de l'OPEP", a expliqué Alfonso Esparza, d'Oanda.

"Entre la hausse de la production américaine de schistes et les efforts de l'OPEP, la balance penche désormais du côté de l'organisation emmenée par l'Arabie saoudite", a-t-il ajouté.

Le cartel et ses partenaires rassemblés sous une alliance appelée "OPEP+" travaillent à une réduction de leur production pour soutenir les prix.

Ces efforts ont eclipsé la hausse des réserves américaines dont a fait état la fédération professionnelle American Petroleum Institute.

Les tensions géopolitiques au Venezuela et en Iran font également progresser les cours.

(c) AwP

Commenter Le pétrole continue de grimper en Asie


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.