Menu
A+ A A-

La production pétrolière de l'OPEP diminue, au plus bas depuis 2015

prix du petrole LondresLondres: La production pétrolière de l’OPEP en mars 2019 a chuté à son plus bas niveau depuis février 2015, comme l’Arabie saoudite a coupé plus que ce qu’elle avait promis dans le cadre de l’accord de coupe OPEP+ et la situtation au Venezuela qui continue à lutter contre les sanctions américaines et fait face à une panne majeure, a rapportée l’enquête mensuelle de Reuters publiée Lundi.
La production combinée des 14 membres de l’OPEP s’élevait à 30,4 millions bpj (baril par jour) le mois dernier, en baisse de 280 000 bpj par rapport à février et atteint donc son niveau le plus bas de production de l’OPEP depuis février 2015, il y a quatre ans, selon l’enquête.

La production en mars a battu le record précédent de quatre ans de la production pétrolière du cartel à partir de février 2019. Selon l’enquête Reuters du mois dernier, la production pétrolière de l’OPEP a chuté de 300 000 bpj en février comparativement à janvier pour se tenir à 30 680 000 bpj.

Les chiffres de l’enquête pour mars suggèrent que l’Arabie saoudite continue à trop livrer dans sa part de réduction, comme il l’a promis à plusieurs reprises depuis le nouvel accord OPEP+ qui a commencé en janvier 2019.

En vertu de l’accord OPEP/non-OPEP pour un total de 1,2 million de réduction de baril par jour entre janvier et juin, la part de l’Arabie saoudite est une réduction de 322 000 bpj au niveau d’octobre et ses 10 633 000 bpj, pour arriver à une réduction de sa production à 10 311 000 bpj.

Le taux de conformité des onze membres de l’OPEP liés par le pacte — avec l’Iran, le Venezuela et la Libye exemptés — suggère également que les Saoudiens et leurs partenaires du Golfe arabe approfondissent les coupes.

Les onze membres de l’OPEP ayant des quotas avaient une conformité combinée de 135% en mars, passant de 101% en février, selon l’enquête de Reuters sur l’offre de suivi du marché et basée sur les données d’expédition et les informations fournies par les sources de compagnies pétrolières, cabinets de consultants et de l’OPEP.

L’enquête n’a pas fourni de chiffres pour la production saoudienne, mais a estimé que le Venezuela exonéré — sous les sanctions américaines et souffrant d’une panne de courant majeure en mars — a vu sa production pétrolière chuter de 150 000 bpj en mars par rapport à février.

Source: Reuters - prixdubaril.com

Commenter La production pétrolière de l'OPEP diminue, au plus bas depuis 2015


    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    vendredi 06 décembre 2019

    L'Opep et ses alliés conviennent de baisses de production su…

    Vienne: Les membres de l'Opep et leurs partenaires, dont la Russie, ont annoncé vendredi à Vienne s'être entendus pour accroître leurs baisses...

    vendredi 06 décembre 2019

    Pétrole: l'Opep repousse une annonce d'accord sur les quotas

    Vienne: Reconduire la réduction d'offre de pétrole ou accentuer l'effort ? L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a laissé les marchés...

    jeudi 05 décembre 2019

    L'Opep hésite à durcir ses quotas de production de pétrole

    Vienne: Coincés entre croissance mondiale morose, stocks de pétrole abondants et cours toujours fragiles, l'Opep et ses partenaires mènent des discussions délicates...

    mercredi 04 décembre 2019

    L'Opep va débattre d'une nouvelle réduction de sa production

    Moscou/Vienne:  L'OPEP et ses alliés, Russie en tête, se préparent à approuver cette semaine un encadrement plus strict de la production de pétrole...

    mardi 03 décembre 2019

    Sous pression, l'Opep pourrait continuer à limiter sa produc…

    Londres: Coincés entre un ralentissement de la croissance mondiale, des stocks abondants et des prix toujours fragiles, l'Opep et ses partenaires, réunis...

    mercredi 20 novembre 2019

    Charbon, gaz, pétrole: production en trop en 2030 pour tenir…

    Paris: Les prévisions de production d'énergies fossiles en 2030 sont incompatibles avec les objectifs de l'accord de Paris sur le climat: 50%...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 07 décembre 2019 à 11:14

    Mexique: Pemex confirme une découverte 'gigantesque' de pétr…

    Mexico: La compagnie pétrolière mexicaine en difficulté Pemex a confirmé vendredi l'existence d'un "gisement gigantesque" d'un demi-milliard de barils équivalent pétrole (bep)...

    vendredi 06 décembre 2019 à 21:18

    Saudi Aramco va réaliser ses grands débuts boursiers le 11 d…

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Saudi Aramco va réaliser ses grands débuts à la Bourse de Ryad le 11 décembre, a dévoilé...

    vendredi 06 décembre 2019 à 20:14

    Le pétrole bondit après l'annonce par l'Opep+ de nouvelles b…

    Londres: Les prix du pétrole ont terminé à leur plus haut niveau depuis fin septembre vendredi, se redressant vivement après l'annonce par...

    vendredi 06 décembre 2019 à 18:56

    L'Opep et ses alliés restreignent encore leur production, le…

    Vienne: Les grands pays exportateurs de pétrole et la Russie ont trouvé un accord vendredi pour réduire encore leur production d'au moins...

    vendredi 06 décembre 2019 à 16:40

    L'Opep et ses alliés conviennent de baisses de production su…

    Vienne: Les membres de l'Opep et leurs partenaires, dont la Russie, ont annoncé vendredi à Vienne s'être entendus pour accroître leurs baisses...

    vendredi 06 décembre 2019 à 16:14

    Le pétrole bondit après l'annonce par l'Opep+ de nouvelles b…

    Londres: Les prix du pétrole ont nettement progressé vendredi, atteignant des niveaux plus vus depuis fin septembre après l'annonce par l'Opep et...

    vendredi 06 décembre 2019 à 11:37

    Le pétrole se stabilise en attendant la conclusion de l'Opep…

    Londres: Les prix du pétrole restaient stables vendredi en cours d'échanges européens, alors que l'Opep et ses alliés ont ouvert la porte...

    vendredi 06 décembre 2019 à 06:31

    Pétrole: l'Opep repousse une annonce d'accord sur les quotas

    Vienne: Reconduire la réduction d'offre de pétrole ou accentuer l'effort ? L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a laissé les marchés...

    jeudi 05 décembre 2019 à 21:23

    Le pétrole en légère hausse avant la décision de l'Opep sur …

    Cours de clôture: Le pétrole a légèrement progressé à Londres et a stagné à New York jeudi après avoir fortement progressé la...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 4 décembre 2019 Les stocks commerciaux de pétrole des États-Unis ont baissé d'environ -4,9 millions de barils, selon des données publiées par l'EIA.
    Les analystes tablaient, eux, sur une baisse plus modeste, de l'ordre de -1,7 million de barils.

    Les stocks de pétrole s'établissent ainsi à 447,1 millions de barils.

    En octobre 2019, le prix du pétrole se replie

    Le lundi 25 novembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2019, le prix du pétrole en euros se replie (-5,4 % après +7,6 % en septembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) diminuent également (−1,0 % après +0,4 %) sous l’effet notamment des matières premières industrielles (−2,8 % après +1,8 %). Le prix du pétrole se redresse En octobre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se replie (-5,4 % après +7,6 %), à 54 € en moyenne par baril.En dollars, la baisse des prix est moins ample (-5,0 % après +6,4 %)...

    Lire la suite

    En septembre 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le mardi 22 octobre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 % en août). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,4 % après −6,4 %) à l’instar des matières premières industrielles (+1,8 % après −10,8 %). Le prix du pétrole se redresse En septembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 %), à 57,1 € en moyenne par baril, après les attaques visant deux sites pétroliers saoudiens.La hausse est moins marquée...

    Lire la suite

    Un nouveau choc pétrolier est-il envisageable ?

    Le samedi 21 septembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    New York: La soudaine flambée des prix du baril de pétrole cette semaine a fait vaguement resurgir le spectre de la pénurie d'or noir. La probabilité d'un nouveau choc pétrolier forçant les automobilistes à faire la queue aux stations-essence reste toutefois ténue, selon plusieurs analystes.

    Lire la suite