Menu
A+ A A-

La production pétrolière de l'OPEP diminue, au plus bas depuis 2015

prix du petrole LondresLondres: La production pétrolière de l’OPEP en mars 2019 a chuté à son plus bas niveau depuis février 2015, comme l’Arabie saoudite a coupé plus que ce qu’elle avait promis dans le cadre de l’accord de coupe OPEP+ et la situtation au Venezuela qui continue à lutter contre les sanctions américaines et fait face à une panne majeure, a rapportée l’enquête mensuelle de Reuters publiée Lundi.
La production combinée des 14 membres de l’OPEP s’élevait à 30,4 millions bpj (baril par jour) le mois dernier, en baisse de 280 000 bpj par rapport à février et atteint donc son niveau le plus bas de production de l’OPEP depuis février 2015, il y a quatre ans, selon l’enquête.

La production en mars a battu le record précédent de quatre ans de la production pétrolière du cartel à partir de février 2019. Selon l’enquête Reuters du mois dernier, la production pétrolière de l’OPEP a chuté de 300 000 bpj en février comparativement à janvier pour se tenir à 30 680 000 bpj.

Les chiffres de l’enquête pour mars suggèrent que l’Arabie saoudite continue à trop livrer dans sa part de réduction, comme il l’a promis à plusieurs reprises depuis le nouvel accord OPEP+ qui a commencé en janvier 2019.

En vertu de l’accord OPEP/non-OPEP pour un total de 1,2 million de réduction de baril par jour entre janvier et juin, la part de l’Arabie saoudite est une réduction de 322 000 bpj au niveau d’octobre et ses 10 633 000 bpj, pour arriver à une réduction de sa production à 10 311 000 bpj.

Le taux de conformité des onze membres de l’OPEP liés par le pacte — avec l’Iran, le Venezuela et la Libye exemptés — suggère également que les Saoudiens et leurs partenaires du Golfe arabe approfondissent les coupes.

Les onze membres de l’OPEP ayant des quotas avaient une conformité combinée de 135% en mars, passant de 101% en février, selon l’enquête de Reuters sur l’offre de suivi du marché et basée sur les données d’expédition et les informations fournies par les sources de compagnies pétrolières, cabinets de consultants et de l’OPEP.

L’enquête n’a pas fourni de chiffres pour la production saoudienne, mais a estimé que le Venezuela exonéré — sous les sanctions américaines et souffrant d’une panne de courant majeure en mars — a vu sa production pétrolière chuter de 150 000 bpj en mars par rapport à février.

Source: Reuters - prixdubaril.com

Commenter La production pétrolière de l'OPEP diminue, au plus bas depuis 2015


    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    jeudi 30 juin 2022

    Plafonner le prix du pétrole russe entraînera un déficit sur…

    Moscou: Plafonner le prix du pétrole russe, comme l'envisagent les pays occidentaux pour punir l'offensive de Moscou en Ukraine, provoquerait un "déficit...

    jeudi 30 juin 2022

    Sommée de pomper plus, l'Opep+ ne devrait cette fois pas sur…

    Vienne: Pomper plus, encore et toujours: après avoir accepté début juin d'ouvrir davantage les vannes sous la pression occidentale, les pays producteurs...

    mercredi 29 juin 2022

    L'Opep+ va entamer ses discussions, pressions sur les capaci…

    Londres: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés (Opep+) entament mercredi une série de réunions de deux jours qui, selon...

    lundi 13 juin 2022

    La Libye perd 1,1 million de barils par jour en fermant la q…

    Tripoli: La Libye perd sa production de pétrole au rythme de 1,1 million de barils par jour, a déclaré le ministre libyen...

    mercredi 25 mai 2022

    La production de pétrole russe a augmenté de 8% au 1er trime…

    Moscou: La production de pétrole brut russe, y compris le condensat de gaz naturel, a bondi de 8% sur un an au...

    lundi 16 mai 2022

    L'Arabie saoudite veut dépasser les 13 millions de barils pa…

    Manama: L'Arabie saoudite prévoit d'augmenter sa capacité de production quotidienne de pétrole de plus d'un million de barils pour dépasser les 13...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 01 juillet 2022 à 21:31

    Des arrêts de production et un long week-end aux USA font mo…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont repartis à la hausse vendredi, soutenus par des interruptions de production en Libye et...

    vendredi 01 juillet 2022 à 13:42

    Le pétrole en hausse, dopé par les interruptions de producti…

    Londres: Les prix du pétrole repartaient à la hausse vendredi, soutenus par les interruptions de production en Libye et en Equateur, malgré...

    jeudi 30 juin 2022 à 23:33

    Le pétrole finit son premier mois en baisse depuis novembre

    New York: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi, signant leur premier repli mensuel depuis novembre, sur un marché de...

    jeudi 30 juin 2022 à 15:53

    Plafonner le prix du pétrole russe entraînera un déficit sur…

    Moscou: Plafonner le prix du pétrole russe, comme l'envisagent les pays occidentaux pour punir l'offensive de Moscou en Ukraine, provoquerait un "déficit...

    jeudi 30 juin 2022 à 14:58

    L'Opep+ pompe plus mais pas assez pour freiner l'envolée des…

    Vienne: Les pays producteurs de pétrole de l'Opep+ ont reconduit jeudi leur objectif d'ouverture des vannes légèrement plus importante pour cet été...

    jeudi 30 juin 2022 à 06:40

    Sommée de pomper plus, l'Opep+ ne devrait cette fois pas sur…

    Vienne: Pomper plus, encore et toujours: après avoir accepté début juin d'ouvrir davantage les vannes sous la pression occidentale, les pays producteurs...

    mercredi 29 juin 2022 à 22:10

    Le pétrole baisse, essoufflement de la demande d'essence aux…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé mercredi sur un marché que le ralentissement de la consommation d'essence aux États-Unis...

    mercredi 29 juin 2022 à 17:22

    🛢️ USA: baisse marquée des stocks de pétrole, la consommatio…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont baissé nettement plus que prévu la semaine dernière...

    mercredi 29 juin 2022 à 15:46

    Pétrole: vers un retour en grâce de l'Iran et du Venezuela?

    Londres: La Russie mise au ban, deux membres de l'alliance des producteurs de pétrole Opep+ pourraient tirer leur épingle du jeu, estiment...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 En mai 2022, le prix du pétrole rebondit

    Le mercredi 22 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2022, le prix du pétrole en euros repart à la hausse (+10,6 % après −9,2 % en avril).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient pour la première fois depuis novembre 2021 (−3,7 % après +1,7 %), sous l'effet du net recul de ceux des matières premières industrielles (−9,1 % après −1,7 %). Les prix des matières premières alimentaires, pour leur part, ralentissent (+1,1 % après +5,1 %). Le augmente à nouveau très fortement En mai 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord...

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite