Logo

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

prix du petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mercredi en Asie, poursuivant la progression de la veille au moment où les investisseurs mettent de côté les craintes sur la situation économique mondiale pour se concentrer sur la baisse des réserves américaines.
Vers 04H30 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, pour livraison en mai, gagnait 7 cents à 60,02 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole., référence européenne, également pour mai, progressait de 17 cents à 68,14 dollars.

Le WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie., qui avait franchi mardi la barre symbolique des 60 dollars, se maintenait encore tout juste mercredi à ce niveau, tandis que le BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. a de son côté dépassé les 68 dollars.

"Le pétrole s'est repris dans la nuit alors que la confiance est revenue aussi vite qu'elle avait disparu pendant le week-end", a observé Jeffrey Halley, analyste chez Oanda.

Les investisseurs attendent désormais la publication par le gouvernement américain des chiffres des réserves de brut aux États-Unis, un indicateur très suivi de l'état de la demande au sein du premier consommateur de pétrole au monde. Le gouvernement annoncera également des chiffres de la production américaine lors de la semaine qui s'est achevée le 22 mars.

La semaine dernière, le département américain de l'Energie avait fait état d'une baisse inattendue de 9,6 millions de barils au cours de la semaine achevée le 16 mars, laissant penser que la demande avait été très forte. Et les investisseurs anticipent un nouveau recul des réserves liées à de moindres approvisionnements.

"Les perturbations de l'offre au Venezuela et un nouveau recul cette semaine contribuent à doper les prix", a déclaré Alfonso Esparza, qui travaille aussi pour Oanda.

"Les sanctions contre le Venezuela et l'Iran viennent s'ajouter aux efforts de l'OPEP+ pour empêcher la chute des prix en dépit de la hausse de la production américaine", a-t-il ajouté, en mentionnant l'alliance de l'OPEP et d'autres producteurs comme la Russie, qui s'efforcent de limiter leur production pour doper les cours.

"Les craintes de récession passent à l'arrière-plan car les prix se calent sur les fondamentaux de la demande cette semaine".

(c) AwP

Commenter Le pétrole orienté à la hausse en Asie


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.