Logo

Le pétrole recule, retour des craintes sur la croissance mondiale

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine en Europe alors qu'un mauvais indicateur allemand a ravivé les craintes du marché sur la croissance mondiale.
Vers 11H00 GMT (12H00 HEC), le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mai valait 67,11 dollars à Londres, en baisse de 75 cents par rapport à la clôture de jeudi.

A New York, le baril américain de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour la même échéance cédait 58 cents à 59,40 dollars.

"Les investisseurs font une pause" car "ils craignent qu'une croissance ralentie n'affecte la consommation de carburant", a résumé Jasper Lawler, analyste chez London Capital Group.

Le marché mondial s'est inquiété vendredi de la contraction plus marquée que prévu du secteur manufacturier allemand en mars.

Si le BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. s'inscrivait en légère baisse sur la semaine, le WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. gagnait un peu de terrain et, surtout, les deux types de pétrole sont en nette hausse depuis le début de l'année (+24,7% pour le Brent et +31,1% pour le WTI).

"Les prix sont soutenus par la promesse de l'OPEP et de ses partenaires de se tenir à leurs objectifs de production au moins jusqu'à juin", a rappelé Jameel Ahmad, analyste chez FXTM.

Ces baisses de production volontaires viennent s'ajouter aux perturbations provoquées en Iran et au Venezuela par les sanctions américaines contre les exportations de brut.

"Le marché attend de voir si le régime des sanctions américaines contre l'Iran va changer en mai", a ajouté M. Ahmad.

En 2018, Washington avait surpris en accordant un nombre élevé d'exemptions aux importateurs de brut iranien, ce qui avait amoindri l'effet des sanctions sur le marché.

(c) AwP

Commenter Le pétrole recule, retour des craintes sur la croissance mondiale


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.