Logo

Le pétrole étale en Asie

prix du petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole étaient plutôt stables en Asie mardi, les marchés marquant une pause après des pics récents pour peser les perspectives de resserrement de l'offre et de ralentissement de la croissance.
Vers 04H20 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, pour livraison en avril, perdait trois cents à 59,06 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole., référence européenne, pour livraison en mai, progressait de sept cents à 67,61 dollars.

Les cours remontent depuis le creux de décembre alors que l'OPEP et ses partenaires, dont la Russie, observent des quotas de productions qui ont été durcis en décembre.

Mais la hausse est tempérée par les prévisions de ralentissement de la croissance économique mondiale et l'augmentation de la production de pétrole de schiste américain.

"Les cours se renforcent (...) car les marchés restent optimistes sur les limitations de production impulsées par l'OPEP", a commenté Benjamin Lu, analyste chez Phillip Futures à Singapour.

"La nette réduction des extractions en Arabie saoudite et en Irak a contribué au resserrement de l'offre mondiale tandis que les sanctions américaines contre le Venezuela font pression à la baisse sur ses capacités de production", a-t-il dit.

"Les perspectives de ralentissement de la croissance entravent les pics de hausse car les investisseurs soupèsent les risques de baisse de la consommation de pétrole et une production américaine solide en 2019", a-t-il toutefois relevé.

Réunis à Bakou, en Azerbaïdjan, plusieurs ministres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et des représentants de la Russie notamment ont recommandé d'annuler la prochaine réunion officielle de l'OPEP+, prévue en avril, et de remettre à juin la décision de renouveler ou non leurs baisses de production.

Le ministre saoudien de l'Energie, Khaled al-Faleh, a déclaré que le groupe devait "agir pour éviter qu'un surplus de l'offre ne se forme dans les semaines et mois à venir" dans les réserves de pétrole des États-Unis et de l'OCDE. "Il est plus important que jamais que nous continuions à collaborer".

Lundi, le BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. a terminé à 67,54 dollars à Londres, en hausse de 38 cents.

A New York, le WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. a gagné 57 cents à 59,09 dollars.

(c) AFP

Commenter Le pétrole étale en Asie


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.