Menu
A+ A A-

Opep: Pas de réunion en avril, décision en juin sur la production

prix du petrole opepBakou: L'Opep est près de renoncer à tenir une réunion prévue en avril, attendant celle de juin pour décider s'il y a lieu de prolonger l'encadrement de la production en vigueur depuis le début de l'année.
A cette date, les marchés auront pu évaluer l'impact réel des sanctions américaines contre l'Iran et de la crise du Venezuela.

Une commission ministérielle de l'OPEP et de ses alliés a recommandé lundi d'annuler la réunion extraordinaire des 17 et 18 avril, ce qui veut dire que la prochaine rencontre serait celle des 25 et 26 juin.

Khalid al-Falih, le ministre de l'Energie saoudien, a déclaré durant le week-end que le marché serait sans doute approvisionné au-delà de ses besoins jusqu'à la fin de l'année mais qu'il serait prématuré de prendre une décision sur la production dès avril.

"Le consensus dont nous avons connaissance (...) est qu'avril sera prématuré pour prendre une décision de production au second semestre", a-t-il déclaré lundi. "Tant que les stocks augmentent et nous sommes loin des niveaux normaux, nous gardons le cap, guidant le marché vers l'équilibre".

Les États-Unis, profitant de l'aubaine des gisements de schistes, ont porté leur production à des niveaux record ces derniers mois, tout en imposant des sanctions à l'Iran et au Venezuela, deux pays membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

La politique pétrolière de Washington vient compliquer la tâche de l'OPEP qui tente de prévoir l'évolution de l'offre et de la demande mondiales.

"Nous ne subissons aucune pression, exceptée celle du marché", a répondu Khalid al-Falih à la presse avant une réunion de la commission ministérielle mixte (JMMC) de l'OPEP à Bakou, lorsqu'on lui a demandé s'il subissait des pressions américaines en vue d'augmenter la production.

La JMMC, où siège aussi la Russie, pays non membre de l'OPEP, surveille l'évolution du marché pétrolier, ainsi que la conformité envers la politique de réduction de la production.

L'OPEP et ses alliés, regroupés sous l'appellation OPEP+, ont convenu en décembre de réduire leur production commune de 1,2 million de barils par jour (bpj), soit 1,2% de la demande mondiale, au premier semestre de cette année pour soutenir les cours.

Les stocks et l'investissement pétroliers sont les deux principaux éléments à partir desquels l'OPEP étaye ses décisions, a expliqué Khalid al-Falih, ajoutant que selon les estimations des professionnels, il faudra investir 11.000 milliards de dollars dans les 20 ans à venir pour pouvoir répondre à la croissance de la demande.

"Notre but est de ramener les stocks mondiaux à des niveaux plus normaux et, surtout, d'anticiper un engorgement pour nous en protéger", a dit le ministre.

"Un autre paramètre important est l'investissement: de ce point de vue nous ne voyons rien qui nous rapproche des montants nécessaires".

(c) Reuters

Commenter Opep: Pas de réunion en avril, décision en juin sur la production


    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    jeudi 17 septembre 2020

    L'Opep+ sermonne ses mauvais élèves et envisage une réponse …

    Londres: Le ministre saoudien de l'Énergie Abdel Aziz ben Salmane, chef de file de l'Opep+, a haussé le ton jeudi face aux...

    jeudi 17 septembre 2020

    Opep+: le ministre saoudien hausse le ton sur le non-respect…

    Londres: Le ministre saoudien de l'Energie Abdel Aziz ben Salmane a haussé le ton jeudi face aux membres de l'Opep+ qui ne...

    mercredi 19 août 2020

    Accord Opep+ inchangé, les ministres insistent sur le respec…

    Londres: Les ministres de l'Opep+ ont maintenu leur accord de baisse de production lors d'une réunion mensuelle mercredi, rappelant l'importance d'un strict...

    mercredi 12 août 2020

    Pétrole: la production de l'Opep est repartie à la hausse en…

    Paris: La production de l'Opep est repartie à la hausse en juillet, principalement en lien avec une augmentation de la production de...

    mardi 14 juillet 2020

    La production de pétrole de l'Opep a de nouveau reculé en ju…

    Paris: La production de l'Opep a de nouveau reculé au mois de juin, les pays membres du cartel continuant de faire bloc...

    vendredi 10 juillet 2020

    Libye: reprise de la production de pétrole après des mois de…

    Tripoli: La Compagnie libyenne nationale de pétrole (NOC) a annoncé vendredi la reprise de la production et des exportations de pétrole en...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 24 septembre 2020 à 22:46

    Total vise le top 5 de la production d'énergie renouvelable

    Paris: Total se donne pour ambition de long terme de faire partie des cinq plus grands producteurs mondiaux d'énergies renouvelables face au...

    jeudi 24 septembre 2020 à 22:39

    Hésitant en séance, le pétrole termine en modeste hausse

    Cours de clôture: Les prix du pétrole, qui avaient démarré en légère baisse à Londres, se sont redressés jeudi mais restent toujours...

    jeudi 24 septembre 2020 à 13:28

    Total: Arrêt du raffinage et projet de reconversion à Grandp…

    Paris: Total a annoncé jeudi un projet de transformation de sa raffinerie de Grandpuits (Seine-et-Marne) en une plate-forme "zéro pétrole", le groupe...

    jeudi 24 septembre 2020 à 12:41

    Le pétrole cale après la publication des stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère baisse jeudi, malgré une baisse des stocks américains la veille, les préoccupations qui entourent...

    mercredi 23 septembre 2020 à 22:04

    Modeste hausse du pétrole après une nouvelle baisse des stoc…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont modéré leur progression mercredi après une petite envolée en séance, à la suite du...

    mercredi 23 septembre 2020 à 18:25

    USA: deuxième baisse hebdomadaire d'affilée des stocks de pé…

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut aux Etats-Unis ont baissé la semaine dernière pour la deuxième semaine consécutive, moins que...

    mercredi 23 septembre 2020 à 12:03

    Le pétrole proche de l'équilibre avant la publication des st…

    Londres: Les prix du pétrole étaient relativement stables mercredi, avant la publication par l'EIA des stocks de brut aux Etats-Unis plus tard...

    mardi 22 septembre 2020 à 21:20

    Le pétrole repart timidement de l'avant

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont timidement repris mardi, après un accès de faiblesse la veille, dans un marché...

    mardi 22 septembre 2020 à 11:52

    Le pétrole repart de l'avant, les investisseurs concentrés s…

    Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mardi, après un accès de faiblesse la veille, dans un marché "nerveux" et attentif à...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 14 septembre 2020 L'OPEP table désormais sur une chute de 9,46 millions de barils par jour (bpj) cette année soit 400.000 bpj de moins que prévu le mois dernier, montre son nouveau rapport mensuel.

    En juillet 2020, le prix du pétrole augmente moins qu’en juin

    Le dimanche 16 août 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En juillet 2020, le prix du pétrole en euros  ralentit (+5,6 % après +30,2 % en juin).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent légèrement (+0,4 % après −2,5 %), notamment du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent de nouveau (+2,8 % après +3,5 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires diminuent encore (−2,0 % après −7,9 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En juillet 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros augmente moins qu’en juin (+5,6 % après +30,2...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite