Menu
A+ A A-

Paie doublée pour le patron de Shell en 2018

prix du petrole LondresLondres: Le directeur général de Royal Dutch Shell a vu sa rémunération plus que doubler l'an passé à plus de 20 millions d'euros (22,7 millions de francs suisse), au moment où le géant pétrolier engrange des bénéfices très confortables, d'après le rapport annuel du groupe.
Ben van Beurden a touché un total de 20,138 millions d'euros en 2018, d'après des données publiées jeudi par Shell dans son rapport annuel.

Au sein de ce paquet, le salaire de M. van Beurden est resté peu ou prou stable (1,5 million d'euros), tout comme le montant provisionné pour sa pension (369'000 euros). Mais sa rémunération variable, qui constitue l'essentiel de sa rémunération totale, a plus que doublé (18,2 millions d'euros), notamment grâce à davantage de paiements reçus en actions Shell.

La rémunération du directeur général représente 143 fois la paie médiane des employés du groupe au Royaume-Uni.

Anticipant des critiques, le comité de rémunération de Shell, qui fixe la paie des principaux dirigeants du groupe, s'est dit "sensible aux discussions dans la société en général à propos du niveau de rémunération des dirigeants et a passé un temps important à discuter en son sein du haut niveau de la rémunération du directeur général en 2018".

Mais il a justifié ce montant en soulignant que lors des trois dernières années, l'impulsion du directeur général avait été "décisive" pour construire et mettre en place la stratégie du groupe, qui a dégagé 23,4 milliards de dollars de bénéfice net l'an passé sur fond de remontée des cours du brut.

Ces trois dernières années, Shell a bouclé l'acquisition géante du groupe gazier BG, vendu 30 milliards de dollars d'actifs jugés non stratégiques, investi dans plusieurs projets de production majeurs notamment dans le Golfe du Mexique et au Canada et dopé sa présence dans les énergies renouvelables et la production d'électricité, a énuméré le comité.

Sur la question de l'électricité, le groupe est d'ailleurs particulièrement ambitieux.

Maarten Wetselaar, son directeur pour l'activité gaz et nouvelles énergies, a déclaré lundi sur Bloomberg TV que Shell pourrait "devenir la plus grande compagnie d'électricité du monde au début des années 2030".

A l'instar de plusieurs concurrents pétroliers, comme BP et Total, Shell a lancé dernièrement une série d'investissements dans l'électricité. Il a notamment acquis la compagnie britannique d'électricité et de gaz First Utility, la société néerlandaise de recharge pour voitures électriques NewMotion et est devenu le premier actionnaire de la société américaine de panneaux solaires Silicon Ranch Corporation.

(c) AwP

Commenter Paie doublée pour le patron de Shell en 2018


    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    mercredi 06 novembre 2019

    Rosneft: la rentabilité se rétablit au troisième trimestre

    Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé mercredi une forte hausse de son bénéfice net au troisième trimestre sur un...

    mercredi 06 novembre 2019

    Le parapétrolier CGG repasse dans le vert au 3e trimestre

    Paris: Le groupe parapétrolier CGG a annoncé mercredi avoir renoué avec les bénéfices au troisième trimestre, saluant un bon niveau d'activité notamment...

    vendredi 01 novembre 2019

    Chevron déçoit au 3e trimestre, ralenti par des prix bas du …

    New York: La major pétrolière a annoncé vendredi des résultats décevants au troisième trimestre, pâtissant de bas prix du brut et de...

    jeudi 31 octobre 2019

    Repsol: la rentabilité s'écroule avec les prix du pétrole

    Madrid: Le géant pétrolier espagnol Repsol a annoncé jeudi avoir vu son bénéfice net s'écrouler de près de 47% au troisième trimestre...

    mercredi 30 octobre 2019

    Total: les bénéfices chutent avec les cours des hydrocarbure…

    Paris: Total a annoncé mercredi une chute de ses bénéfices au troisième trimestre, en raison de la baisse des cours du pétrole...

    mardi 29 octobre 2019

    BP dans le rouge au 3e trimestre, plombé par la baisse du br…

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP est tombé dans le négatif au 3e trimestre à cause d'une lourde charge exceptionnelle due à...

    mercredi 23 octobre 2019

    TechnipFMC: bénéfice net en retrait au 3e trimestre, avant l…

    Paris: Le groupe de services pétroliers franco-américain TechnipFMC a vu son bénéfice net reculer au troisième trimestre de 84,1%, à 21,8 millions...

    mercredi 23 octobre 2019

    Maurel et Prom: chiffre d'affaires sur 9 mois en hausse, tir…

    Paris: Le groupe pétrolier français Maurel et Prom a vu son chiffre d'affaires grimper de 8% lors des neuf premiers mois de...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    La Compagnie pétrolière Shell

    Réchauffement: les géants du pétrole devraient tailler la production (ONG…

    vendredi 01 novembre 2019

    Paris: Les sept principales compagnies pétrolières privées devraient réduire leur production de plus d'un tiers d'ici 2040 pour garder les émissions carbone dans les objectifs de l'accord de Paris, selon une ONG étudiant le secteur.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 11 décembre 2019 à 11:55

    Aramco, la plus grosse introduction en Bourse, longtemps att…

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a réalisé mercredi à Ryad la plus grosse entrée en Bourse de l'histoire après quatre ans...

    mercredi 11 décembre 2019 à 11:54

    Le pétrole sous pression, inquiétudes sur le commerce

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens, pénalisés par les inquiétudes du marché concernant les tensions sino-américaines...

    mercredi 11 décembre 2019 à 09:52

    Aramco s'envole de 10% pour ses débuts historiques en Bourse

    Ryad: L'action du géant pétrolier saoudien Aramco s'est envolée de 10% pour ses débuts en Bourse mercredi sur la place financière de...

    mercredi 11 décembre 2019 à 09:01

    L'action Saudi Aramco bondit pour ses débuts, après la plus …

    Dubai: L'action Saudi Aramco a bondi mercredi de 10% pour ses débuts à la Bourse de Ryad, la plus importante introduction en...

    mercredi 11 décembre 2019 à 06:56

    Chevron dévalue ses gisements face à l'abondance de pétrole

    New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé mardi une dépréciation de la valeur de ses actifs, notamment dans le gaz...

    mercredi 11 décembre 2019 à 01:15

    Chevron annonce des dépréciations d'actifs de 10 à 11 millia…

    New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé mardi des dépréciations de ses actifs, notamment dans le gaz de schiste, de...

    mardi 10 décembre 2019 à 19:14

    ExxonMobil exonérée après accusations de tromperie sur le ch…

    New York: Un juge new-yorkais a débouté mardi l'Etat de New York, qui accusait le géant pétrolier américain ExxonMobil d'avoir trompé les...

    mardi 10 décembre 2019 à 12:05

    Le pétrole se stabilise, le marché surveille les discussions…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient mardi en cours d'échanges européens, dans un marché digérant l'accord de l'Opep+ mais restant prudent...

    lundi 09 décembre 2019 à 12:41

    Les prix des carburants toujours à la hausse en France

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont encore évolué à la hausse sur la semaine dernière, selon des chiffres...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 4 décembre 2019 Les stocks commerciaux de pétrole des États-Unis ont baissé d'environ -4,9 millions de barils, selon des données publiées par l'EIA.
    Les analystes tablaient, eux, sur une baisse plus modeste, de l'ordre de -1,7 million de barils.

    Les stocks de pétrole s'établissent ainsi à 447,1 millions de barils.

    En octobre 2019, le prix du pétrole se replie

    Le lundi 25 novembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2019, le prix du pétrole en euros se replie (-5,4 % après +7,6 % en septembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) diminuent également (−1,0 % après +0,4 %) sous l’effet notamment des matières premières industrielles (−2,8 % après +1,8 %). Le prix du pétrole se redresse En octobre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se replie (-5,4 % après +7,6 %), à 54 € en moyenne par baril.En dollars, la baisse des prix est moins ample (-5,0 % après +6,4 %)...

    Lire la suite

    En septembre 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le mardi 22 octobre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 % en août). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,4 % après −6,4 %) à l’instar des matières premières industrielles (+1,8 % après −10,8 %). Le prix du pétrole se redresse En septembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 %), à 57,1 € en moyenne par baril, après les attaques visant deux sites pétroliers saoudiens.La hausse est moins marquée...

    Lire la suite

    Un nouveau choc pétrolier est-il envisageable ?

    Le samedi 21 septembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    New York: La soudaine flambée des prix du baril de pétrole cette semaine a fait vaguement resurgir le spectre de la pénurie d'or noir. La probabilité d'un nouveau choc pétrolier forçant les automobilistes à faire la queue aux stations-essence reste toutefois ténue, selon plusieurs analystes.

    Lire la suite