Menu
A+ A A-

Chute surprise des stocks de pétrole brut aux Etats-Unis

prix du petrole New YorkNew York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont, à la surprise des analystes, reculé la semaine dernière tandis que la production s'est un peu tassée, selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA).
Lors de la semaine achevée le 8 mars, les réserves commerciales de brut ont baissé de 3,9 millions de barils pour s'établir à 449,1 millions, là où les analystes interrogés par l'agence Bloomberg anticipaient une progression de 3 millions de barils.

Le prix du baril de pétrole américain, qui s'affichait en hausse avant la publication du rapport de l'EIA, montait encore un peu plus après la publication de ces chiffres et gagnait 1,05 dollar à 57,92 dollars vers 15H00 GMT sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Le rapport dans son ensemble est très favorable à une hausse des cours", a commenté Phil Flynn, de Price Futures Group.

"Non seulement on a eu une baisse non prévue et importante des stocks de brut, mais la demande pour les produits transformés dans leur ensemble s'est montrée très solide", a-t-il expliqué.

Dans le même temps "les importations ont baissé, tout comme la production", a-t-il ajouté.

"Si on ajoute à cette situation les efforts importants effectués par l'Opep (pour réduire son offre) et la chute continue de la production au Venezuela, certains courtiers commencent à devenir un peu nerveux et à se demander si l'offre peut continuer à répondre à la demande", a-t-il indiqué.

La production américaine s'est de son côté légèrement repliée après avoir atteint un record les semaines précédentes, les États-Unis extrayant en moyenne 12 millions de barils par jour (mbj).

La cadence des raffineries s'est dans le même temps stabilisée, ces dernières fonctionnant en moyenne à 87,6% de leurs capacités contre 87,5% la semaine précédente.

Demande solide

Les stocks d'essence ont pour leur part reflué de 4,6 millions de barils, soit davantage que le repli de 3 millions anticipé par les analystes.

Ils sont en hausse de 0,5% par rapport à leur niveau d'il y a un an et sont 2% au-dessus de la moyenne des cinq dernières années.

Les réserves d'autres produits distillés (fioul de chauffage et gazole) ont progressé de 400.000 barils, là où les analystes prévoyaient un repli de 2 millions de barils.

Elles s'affichent en hausse de 2,5% par rapport à leur niveau d'il y a un an et en baisse de 1% par rapport à la moyenne des cinq dernières années.

Les stocks de brut s'inscrivent de leur côté en hausse de 4,2% par rapport à la même époque l'an dernier et sont supérieurs de 2% à la moyenne des cinq dernières années à cette période.

Les importations de brut se sont un peu abaissées, à 6,75 mbj contre 7 mbj la semaine précédente.

Les exportations, qui avaient atteint courant février un niveau record depuis que ces statistiques sont compilées (1991), ont quant à elles continué à reculer, à 2,55 mbj.

Egalement scrutés puisqu'ils servent de référence à la cotation du pétrole à New York, les stocks de brut WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. du terminal de Cushing (Oklahoma, sud) ont eux reculé de 600.000 barils, pour s'établir à 46,9 millions de barils.

Au cours des quatre précédentes semaines, les Etats-Unis ont au total consommé en moyenne 20,9 mbj de produits raffinés, soit 2,2% de plus qu'à la même période l'an dernier. La demande d'essence a reculé de 2,2% tandis que celle d'autres produits distillés a crû de 3,1%.

(c) AwP

Commenter Chute surprise des stocks de pétrole brut aux Etats-Unis


    Les Stocks de pétrole brut

      -Voir tous les rapports hebdomadaires des stocks de brut

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 31 janvier 2023 à 21:54

    Le pétrole en ordre dispersé, l'attentisme domine avant les …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé sur une note contrastée mardi, dans un contexte d'attentisme avant une série de...

    mardi 31 janvier 2023 à 14:42

    Opep+: Arkab prendra part mercredi par visioconférence aux t…

    ALGER: Le ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Arkab, prendra part, mercredi, par visioconférence, aux travaux de la 47ème réunion du...

    mardi 31 janvier 2023 à 13:50

    ExxonMobil : profit record de 55,7 milliards de dollars en 2…

    New York: La major pétrolière américain ExxonMobil a dégagé un profit record de 55,7 milliards de dollars (presque autant en francs suisses)...

    mardi 31 janvier 2023 à 13:05

    Le pétrole baisse, les exportations russes résistent

    Londres: Les prix du pétrole poursuivent leur déclin mardi, lestés par des exportations russes résilientes, tandis que les investisseurs désertent les actifs...

    lundi 30 janvier 2023 à 21:55

    En baisse, le pétrole attend toujours des signes du rebond d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi pour la troisième séance d'affilée, dans un marché qui s'essouffle à force...

    lundi 30 janvier 2023 à 18:00

    Le pétrole baisse mais une attaque en Iran inquiète

    Londres: Les cours du pétrole baissaient lundi, mais une attaque sur un site militaire Iranien ainsi que l'approche de l'embargo sur l'or...

    lundi 30 janvier 2023 à 17:25

    Guerre en Ukraine : BP revoit en baisse ses prévisions de de…

    Londres: Le géant énergétique britannique BP a revu en baisse ses prévisions de consommation d'énergie mondiale à long terme à cause de...

    lundi 30 janvier 2023 à 13:00

    ⛽️ Augmentation des prix des carburants: Le SP98 frôle les 2…

    Paris: Les tarifs des carburants continuent de grimper depuis le début de l'année en raison de la fin des subventions de l'État...

    lundi 30 janvier 2023 à 12:00

    Le pétrole hésite, une attaque en Iran inquiète

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient sans direction forte lundi, mais une attaque sur un site militaire iranien ainsi que l'approche de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 31 janvier 2022 Depuis vendredi, les cours du pétrole ont perdu plus de 2%.

    📈 Les prix du pétrole pourraient atteindre 125$ en 2022 et 150$ en 2023

    Le mercredi 01 décembre 2021

    New York: Le prix du pétrole brut pourrait s'envoler à 125 dollars le baril l'année prochaine et à 150 dollars en 2023 en raison de la capacité limitée de l'OPEP à augmenter sa production, estiment les analystes de JP Morgan dans leur nouveau rapport.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    💵 Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - 2022

    Le dimanche 15 janvier 2023

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2022.

    Lire la suite