Logo

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

prix du petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, comme la plupart des marchés régionaux qui espèrent un accord entre les Etats-Unis et la Chine pour dépasser leur contentieux commercial.
Vers 05H30 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, pour livraison en avril, gagnait 26 cents à 56,06 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole., référence européenne, pour livraison en mai, progressait de 27 cents à 65,34 dollars.

Les prix du pétrole avaient terminé en baisse vendredi après la parution d'indicateurs sur l'économie américaine de nature à inquiéter sur la vigueur de la demande énergétique dans le pays.

A Londres, le BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord avait lâché 1,24 dollar sur l'Intercontinental Exchange (ICE). A New York, le baril de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. avait perdu 1,42 dollar.

Le Wall Street Journal a rapporté dimanche que les États-Unis et la Chine étaient proches d'un accord pour mettre fin à leur bras de fer entamé l'an dernier par le président américain Donald Trump, qui a suscité la colère de Pékin en imposant des taxes douanières supplémentaires aux importations chinoises.

Les négociations entre les deux parties ont nettement progressé et un accord est en train se dessiner, ajoutait le quotidien des milieux d'affaires américains citant des sources anonymes.

Pékin serait disposé à abaisser les taxes douanières et à lever d'autres restrictions imposées aux importations agricoles, automobiles et chimiques américaines, détaillait le Wall Street Journal.

Washington est aussi prêt à faire des concessions. Les autorités américaines ne seraient pas opposées à supprimer la plupart des sanctions infligées aux produits chinois l'an dernier, assurait le Wall Street Journal.

Les tensions commerciales entre les deux premières économies du monde, deux grands consommateurs de pétrole, ont contribué à plomber les cours.

La société OANDA a relevé dans une note que les cours étaient "allés dans le mur vendredi", en raison de menaces d'augmentation de la production américaine.

Mais les cours sont encouragés lundi par les espoirs d'accord entre les États-Unis et la Chine "car les espoirs d'une amélioration des relations commerciales laissent espérer une plus grande consommation d'énergie", poursuit Oanda.

Margaret Yang, de CMC Markets à Singapour, estime aussi que les cours sont "boostés par la baisse du dollar américain".

Tout recul du billet vert rend mécaniquement le pétrole, libellé en dollar, plus attractif pour les investisseurs munis d'autres devises, ce qui augmente la demande et tire les cours vers le haut.

(c) AFP

Commenter Le pétrole orienté à la hausse en Asie


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.