Menu
A+ A A-

Frets maritimes: les frets secs rebondissent, les pétroliers faiblissent

prix du petrole LondresLondres: Les prix des transports de matières premières sèches ont remonté la semaine dernière, tandis que les taux des pétroliers de produits raffinés sont restés à des niveaux bas.
Indice phare du marché, le Baltic Dry Index (BDI), qui fournit une estimation moyenne des tarifs pratiqués sur 20 routes de transport en vrac de matières sèches (minerais, charbon, métaux, céréales, etc.) a fini vendredi à 639 points, après avoir atteint lundi son plus bas en deux ans et demi, contre 645 points une semaine auparavant.

Après la rupture catastrophique d'un barrage, qui avait fait 313 morts et disparus au Brésil fin janvier, "le marché s'était focalisé sur (le groupe minier et propriétaire du barrage) Vale et la possible réduction des exportations du Brésil", ont commenté les analystes du Baltic Briefing, site d'information du Baltic Exchange.

"Mais la demande de navires a augmenté cette semaine, ce qui a empêché les cours de continuer à flancher", ont-ils complété.

Le Baltic Capesize Index 2014 (BCI 2014), qui compile les tarifs de la catégorie de navires "Capesize", forcés par leur taille imposante à naviguer au large des caps Horn et de Bonne-Espérance, a terminé la semaine à 727 points, après avoir atteint mercredi son plus bas depuis deux ans à 707 points, contre 792 points une semaine auparavant.

Le Baltic Panamax Index (BPI), qui synthétise les tarifs pour quatre routes (la plupart pour les céréales) empruntées par des navires de la catégorie "Panamax" a terminé en hausse vendredi à 624 points, contre 574 points une semaine auparavant.

Le Baltic Clean Tanker Index (BCTI), moyenne des prix pratiqués sur six routes de produits pétroliers raffinés (essence, gaz liquéfié, fioul de chauffage, etc.), a terminé à 609 points vendredi, à son plus bas en trois mois, contre 624 points sept jours auparavant.

L'indice Baltic Dirty Tanker Index (BDTI), moyenne des taux pratiqués sur dix-sept routes de transport de pétrole brut et de fioul lourd, a fini vendredi à 818 points contre 795 points la semaine précédente.

(c) AFP

Commenter Frets maritimes: les frets secs rebondissent, les pétroliers faiblissent


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 03 juillet 2020 à 23:44

    Venezuela: les plateformes pétrolières paralysées faute de p…

    Caracas: Les plateformes pétrolières du Venezuela sont complètement paralysées, faute de pouvoir écouler leur brut, notamment à cause des sanctions américaines et...

    jeudi 02 juillet 2020 à 11:51

    Le pétrole progresse au lendemain de la chute des stocks amé…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, portés par la forte baisse des stocks de brut aux Etats-Unis annoncée mercredi par l'EIA...

    jeudi 02 juillet 2020 à 08:16

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est…

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de...

    mercredi 01 juillet 2020 à 21:32

    Le pétrole en hausse après la chute des stocks américains de…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont progressé mercredi, aidés par la baisse massive et bien plus importante que prévu des...

    mercredi 01 juillet 2020 à 19:34

    USA: les réserves de pétrole brut baissent bien plus que pré…

    New York: Les réserves de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé de 7,2 millions de barils la semaine dernière, dépassant largement les...

    mercredi 01 juillet 2020 à 15:41

    Pétrole: les exportations irakiennes au plus bas depuis des …

    Bagdad: L'Irak a exporté moins de 85 millions de barils de pétrole en juin, un plus bas depuis des années pour se...

    mercredi 01 juillet 2020 à 11:51

    Le pétrole en nette hausse porté par des données sur les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient mercredi, aidés par la baisse des stocks américains rendue public par l'API mardi et l'espoir que...

    mardi 30 juin 2020 à 18:10

    La production de l'Opep plus bas depuis vingt ans en juin

    Vienne: La production de pétrole des pays de l'Opep est tombée au mois de juin à son plus bas niveau depuis vingt...

    mardi 30 juin 2020 à 12:31

    Les cours du pétrole reculent, gênés par la pandémie et la s…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi devant les inquiétudes des investisseurs face à la crise du coronavirus et la perspective d'un...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 2 juillet 2020 Le panier de référence de l’Opep (ORB), constitué des cours de référence de 13 pétroles bruts, a augmenté significativement mercredi 1 juillet pour atteindre 42,66 dollars.
    Il est constitué des bruts suivants: Saharan Blend (Algérie), Girassol (Angola), Arab Light (Arabie saoudite), Djeno (Congo), Murban (Emirats arabe unis), Rabi Light (Gabon), Zafiro (Guinée), Basra Light (Irak), Iran Heavy (Iran), Kuwait Export (Koweït), Es Sider (Libye), Bonny Light (Nigeria) et le Merey (Venezuela).

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite