Menu
A+ A A-

Le pétrole a dépassé 65 dollars, entre efforts de l'Opep et crise au Venezuela

prix du petrole LondresLondres: Le prix du pétrole de Brent, référence internationale du brut, a dépassé son plus haut de l'année avec les baisses de production de l'Opep et la crise au Venezuela, et se stabilisait vendredi en cours d'échanges européens.
Lors des échanges asiatiques, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. a franchi le seuil des 65 dollars pour culminer à 65,10 dollars, son plus haut depuis presque trois mois.

"Les paris sur la hausse des prix se sont multipliés cette semaine car les cours ont reçu un petit coup de pouce de l'OPEP", a résumé Stephen Brennock, analyste de PVM.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) avait annoncé début décembre que ses membres et leurs partenaires, dont la Russie, allaient accentuer leurs efforts de limitation de la production pour soutenir un marché dont les prix fondaient depuis début octobre.

A l'époque, les marchés n'avaient pas été convaincus et les cours avaient continué de reculer, pour atteindre fin décembre leur plus bas niveau depuis plus de deux ans, à 49,53 dollars pour le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. et à 42,36 dollars pour le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie..

Mais les rapports mensuels de l'OPEP et de l'Agence internationale de l'Energie (AIE) ont confirmé que les membres de l'OPEP tenaient leurs promesses et avaient taillé dans leurs extractions.


Iran, Venezuela... Nigeria ?

Outre les efforts volontaires de l'OPEP, "les sanctions américaines contre l'Iran et le Venezuela devraient peser sur l'offre mondiale, et pourraient ramener le marché du pétrole à l'équilibre", a commenté Lukman Otunuga, analyste de FXTM.

Ces deux producteurs importants voient en effet leurs exportations entravées par les mesures prises par Washington.

D'autres pays voient aussi leurs productions perturbées involontairement. La Libye a dû interrompre plusieurs fois ses exploitations en raison du conflit armé qui secoue le pays.

Et au Nigeria, premier producteur africain, le groupe rebelle des Vengeurs du delta du Niger, qui attaque régulièrement les infrastructures du sud-est pétrolier, a affirmé son soutien à l'opposant Atiku Abubbakar à la présidentielle de samedi.

"Cela rappelle au marché que les autorités nigérianes n'ont pas éliminé la menace de ces militants armés", a souligné M. Brennock.


Independance Day

Paradoxalement, les efforts de l'OPEP n'auraient peut-être donc pas suffi à faire remonter les prix si les États-Unis n'avaient pas poursuivi une politique agressive envers deux de ses membres.

"Les États-Unis ont atteint l'indépendance énergétique, ce qui permet à Washington de poursuivre sa politique (de sanctions) face à des régimes" de producteurs dont ils avaient besoin auparavant pour éviter de faire flamber les prix, ont commenté les analystes de Bank of America Merrill Lynch.

Le cours du WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie., référence américaine, a d'ailleurs augmenté dans une moindre mesure, et l'écart entre les deux références s'est creusé, à plus de dix dollars actuellement.

Les États-Unis sont en effet désormais le premier producteur mondial, grâce à leur ample industrie du pétrole de schiste, ce qui a rebattu les cartes du monde de l'or noir.

"De nouvelles alliances vont émerger, comme c'est déjà le cas avec le rapprochement de l'Arabie saoudite et de la Russie", ont ajouté les mêmes analystes.


Vers 11H10 GMT (12H10 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en avril valait 64,95 dollars à Londres, en hausse de 38 cents par rapport à la clôture de jeudi.

A New York, le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie., référence américaine, pour livraison en mars gagnait 34 cents à 54,75 dollar.

(c) AFP

Commenter Le pétrole a dépassé 65 dollars, entre efforts de l'Opep et crise au Venezuela


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 31 janvier 2023 à 21:54

    Le pétrole en ordre dispersé, l'attentisme domine avant les …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé sur une note contrastée mardi, dans un contexte d'attentisme avant une série de...

    mardi 31 janvier 2023 à 14:42

    Opep+: Arkab prendra part mercredi par visioconférence aux t…

    ALGER: Le ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Arkab, prendra part, mercredi, par visioconférence, aux travaux de la 47ème réunion du...

    mardi 31 janvier 2023 à 13:50

    ExxonMobil : profit record de 55,7 milliards de dollars en 2…

    New York: La major pétrolière américain ExxonMobil a dégagé un profit record de 55,7 milliards de dollars (presque autant en francs suisses)...

    mardi 31 janvier 2023 à 13:05

    Le pétrole baisse, les exportations russes résistent

    Londres: Les prix du pétrole poursuivent leur déclin mardi, lestés par des exportations russes résilientes, tandis que les investisseurs désertent les actifs...

    lundi 30 janvier 2023 à 21:55

    En baisse, le pétrole attend toujours des signes du rebond d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi pour la troisième séance d'affilée, dans un marché qui s'essouffle à force...

    lundi 30 janvier 2023 à 18:00

    Le pétrole baisse mais une attaque en Iran inquiète

    Londres: Les cours du pétrole baissaient lundi, mais une attaque sur un site militaire Iranien ainsi que l'approche de l'embargo sur l'or...

    lundi 30 janvier 2023 à 17:25

    Guerre en Ukraine : BP revoit en baisse ses prévisions de de…

    Londres: Le géant énergétique britannique BP a revu en baisse ses prévisions de consommation d'énergie mondiale à long terme à cause de...

    lundi 30 janvier 2023 à 13:00

    ⛽️ Augmentation des prix des carburants: Le SP98 frôle les 2…

    Paris: Les tarifs des carburants continuent de grimper depuis le début de l'année en raison de la fin des subventions de l'État...

    lundi 30 janvier 2023 à 12:00

    Le pétrole hésite, une attaque en Iran inquiète

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient sans direction forte lundi, mais une attaque sur un site militaire iranien ainsi que l'approche de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 31 janvier 2022 Depuis vendredi, les cours du pétrole ont perdu plus de 2%.

    📈 Les prix du pétrole pourraient atteindre 125$ en 2022 et 150$ en 2023

    Le mercredi 01 décembre 2021

    New York: Le prix du pétrole brut pourrait s'envoler à 125 dollars le baril l'année prochaine et à 150 dollars en 2023 en raison de la capacité limitée de l'OPEP à augmenter sa production, estiment les analystes de JP Morgan dans leur nouveau rapport.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite