Menu
A+ A A-

L'Opep a nettement limité sa production de pétrole en janvier

prix du petrole ParisParis: L'Opep a encore fortement réduit sa production en janvier, avec un effort marqué de l'Arabie saoudite, conformément à ses engagements pour soutenir les cours, tandis que celle du Venezuela n'en finit plus de ralentir.
La production totale du cartel a atteint 30,81 millions de barils par jour (mbj) le mois dernier, soit 797.000 barils par jour de moins qu'en décembre, selon des sources secondaires (indirectes) citées par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole dans son rapport mensuel.

L'Arabie saoudite a encore fortement contribué à l'effort de limitation de la production, en pompant 350.000 barils par jour de moins qu'en décembre.

Les Emirats Arabes Unis, le Koweït ou encore l'Angola se sont aussi restreints sur cette période. Le Venezuela, touché par de graves troubles politiques, a encore vu sa production diminuer de 59.000 barils par jour.

Le cartel semble ainsi tenir sa promesse de pomper moins d'or noir, comme il s'y est engagé en décembre dans le cadre d'un accord avec d'autres pays producteurs, notamment la Russie.

Ces pays tentent ainsi de soutenir les cours, qui se sont effectivement repris ces dernières semaines après une chute en décembre.

L'OPEP estime par ailleurs que les pays extérieurs à l'organisation devraient produire un peu plus que prévu cette année, avec une contribution plus importante que prévu en provenance du golfe du Mexique aux États-Unis.

Côté demande, l'OPEP a légèrement revu en baisse sa prévision de la croissance. Elle est désormais attendue à 1,24 mbj (contre 1,29 mbj auparavant) pour atteindre une demande moyenne de 100 mbj en 2019.

Ce changement fait suite à des prévisions économiques moins optimistes pour l'Amérique du Nord et l'Europe.

"Avec une dynamique économique qui devrait se ralentir cette année, l'économie des principaux pays consommateurs représente un facteur clef à surveiller", note l'OPEP.

Le cartel fait aussi la liste des "incertitudes supplémentaires affectant la croissance de la demande de pétrole cette année".

Y figurent les tensions commerciales, la substitution au pétrole d'autres énergies (notamment le gaz), ou encore les programmes de subventions ou d'économies d'énergie, notamment dans le secteur des transports.

(c) AFP

Commenter L'Opep a nettement limité sa production de pétrole en janvier


    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    mardi 17 novembre 2020

    Les producteurs de pétrole de l'Opep+ prêts à ajuster leur a…

    Vienne: L'Opep+, par la voix de son chef de file, le Ministre saoudien de l'énergie, s'est dite prête mardi à "ajuster" son...

    lundi 09 novembre 2020

    L'Opep+ pourrait 'ajuster' les coupes de production de pétro…

    Dubaï: L'Opep+ pourrait "ajuster" l'accord sur la réduction de la production de pétrole qui vise à endiguer la baisse des prix due...

    samedi 07 novembre 2020

    Pétrole: la Libye franchit le million de barils par jour (co…

    Triopoli: La Compagnie libyenne nationale de pétrole (NOC) a annoncé samedi avoir franchi la barre du million de barils produits par jour...

    lundi 19 octobre 2020

    Pétrole: l'Opep+ 'fera le nécessaire' pour maintenir à flot …

    Londres: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'est dite lundi "déterminée" à "faire le nécessaire" pour assurer la stabilité du marché...

    mardi 13 octobre 2020

    Pétrole: la pandémie va maintenir le marché sous pression (O…

    Paris: Le marché pétrolier va rester sous pression avec la résurgence des cas de Covid-19, même si un hiver rigoureux pourrait faire...

    dimanche 11 octobre 2020

    Ouragan Delta: Les pétroliers US reprennent leurs production

    Houston: Les compagnies pétrolières américaines ont commencé dimanche à reprendre leur production dans le Golfe du Mexique, deux jours après le passage...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 23 novembre 2020 à 21:44

    Le pétrole grimpe sur les espoirs de vaccins rapidement disp…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont grimpé à un plus haut en trois mois lundi, encouragés par les avancées autour...

    lundi 23 novembre 2020 à 17:55

    L'industrie pétrolière promet plus de transparence sur ses é…

    Paris: Des géants du secteur pétrolier et gazier se sont engagés lundi à plus de transparence sur leurs émissions de méthane afin...

    lundi 23 novembre 2020 à 13:30

    ⛽️ Les prix des carburants continuent leur hausse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service en France poursuivaient leur hausse la semaine dernière, selon les données officielles diffusées ce jour. Les...

    lundi 23 novembre 2020 à 11:59

    Le pétrole attaque la semaine du bon pied

    Londres: Les cours du pétrole étaient au plus haut en deux mois et demi lundi, encouragés par les avancées autour de vaccins...

    vendredi 20 novembre 2020 à 21:51

    Le pétrole avance sur l'espoir de vaccins et avant la semain…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse vendredi, portés par l'espoir de vaccins contre le Covid-19 mais aussi...

    vendredi 20 novembre 2020 à 11:56

    Le pétrole avance, l'optimisme prévaut autour des vaccins et…

    Londres: Les cours du pétrole étaient en hausse vendredi, portés par les avancées des vaccins contre le Covid-19 et le retour des négociations...

    jeudi 19 novembre 2020 à 22:05

    Le pétrole en léger repli à cause de l'épidémie et de l'Opep

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en léger repli jeudi, face à l'aggravation de l'épidémie de Covid-19 mais aussi...

    jeudi 19 novembre 2020 à 12:01

    Le pétrole fait machine arrière après les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi, au lendemain de la publication par l'EIA de stocks de brut en légère hausse aux...

    mercredi 18 novembre 2020 à 21:27

    Le pétrole progresse après de bonnes nouvelles sur un vaccin

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse mercredi après une séance relativement volatile où se mêlaient bonnes et...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 17 novembre 2020 Le prix du panier de référence de l’Opep (ORB), composé à partir des cours de référence de 13 pétroles bruts, s'établissait à 42.93 dollars le baril lundi, contre 42.05 dollars vendredi dernier.

    Il est constitué des bruts suivants: Saharan Blend (Algérie), Girassol (Angola), Arab Light (Arabie saoudite), Djeno (Congo), Murban (Emirats arabe unis), Rabi Light (Gabon), Zafiro (Guinée), Basra Light (Irak), Iran Heavy (Iran), Kuwait Export (Koweït), Es Sider (Libye), Bonny Light (Nigeria) et le Merey (Venezuela).

    En septembre 2020, le prix du pétrole est quasi stable

    Le mercredi 21 octobre 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2020, le prix du pétrole en euros se replie (−8,3 % après +0,3 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) augmentent de nouveau (+2,3 % après +2,1 %), du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent pour le cinquième mois consécutif (+1,9 % après +4,4 %) et des prix des matières premières alimentaires qui se redressent (+2,6 % après −0,4 %). Le prix du pétrole se replie En septembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se replie (−8,3 % après +0,3 %)...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite