Menu
A+ A A-

Le pétrole recule, lesté par l'incertitude sur les négociations Chine-USA

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse lundi, les incertitudes autour des discussions commerciales entre Washington et Pékin reléguant au moins temporairement au second plan les efforts consentis par l'Opep pour limiter l'offre d'or noir dans le monde.
Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril a terminé à 61,51 dollars à Londres, en baisse de 59 cents par rapport à la clôture de vendredi.

À New York, le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie., la référence américaine, pour le contrat de mars, a cédé 31 cents pour finir à 52,41 dollars.

Alors que des représentants américains et chinois ont repris leurs pourparlers avant des négociations entre hauts responsables des deux pays jeudi et vendredi, "on continue à craindre la possibilité qu'ils ne parviennent pas rapidement à un accord commercial", a commenté Andy Lipow, de Lipow Oil Associates. De quoi éventuellement accélérer le ralentissement de leurs économies respectives et freiner la demande en énergie.

Du côté de l'offre, la production des États-Unis continue de battre des records, et le nombre de puits actifs a encore augmenté outre-Atlantique la semaine dernière, selon des chiffres publiés vendredi par l'entreprise de services Baker Hughes.

Toutefois, "plusieurs raffineries américaines ont été affectées par des problèmes parfois liés à la météo et cela conduit à une hausse des stocks à Cushing", où est basé le baril servant de référence aux États-Unis, a indiqué M. Lipow.

L'OPEP s'efforce pour sa part de limiter sa production, comme convenu lors de sa dernière réunion aux côtés de ses partenaires, dont la Russie, en décembre.

Les rapports de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) mercredi et de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) jeudi devraient montrer dans quelle mesure les résolutions de baisse de production ont été appliquées en janvier.

Les analystes de Morgan Stanley estiment déjà que "l'OPEP a réduit ses exportations par mer de 1,3 million de barils par jour en janvier par rapport au mois précédent".

Par ailleurs, deux des membres de l'OPEP, le Venezuela et l'Iran, sont sous le coup de sanctions des États-Unis.

"Les sanctions contre l'Iran et le Venezuela vont affecter le marché tout au long de l'année", a prévenu le secrétaire général de l'OPEP, Mohammed Barkindo, lors d'une conférence au Caire, selon l'agence Bloomberg.

Mais l'organisation pourrait aussi être visée dans son ensemble par les États-Unis en vertu des lois anticartel. C'est ce que propose un projet de loi en cours d'examen par le Congrès américain.

Au minimum, "cette loi permettrait d'augmenter la pression sur l'OPEP et ses partenaires pour limiter leur capacité à ajuster l'offre", comme ils le font actuellement, ont commenté les analystes de JBC Energy.

Cependant, des projets de loi similaires ont systématiquement été retoqués par le passé aux États-Unis.

(c) AFP

Commenter Le pétrole recule, lesté par l'incertitude sur les négociations Chine-USA



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    jeudi 16 mai 2024 à 12:15

    Le pétrole pris entre baisse des stocks et révision de crois…

    Londres: Le pétrole restait stable jeudi, pris entre repli de l'inflation et des stocks de brut aux Etats-Unis, et un tassement attendu...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:25

    Le pétrole monte et poursuit son mouvement de balancer, aidé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse, mercredi, poursuivant leur mouvement de balancier observé depuis deux semaines, stimulés par...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:20

    🛢️ Baisse plus importante qu'attendu des stocks de brut

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière, soit nettement plus...

    mercredi 15 mai 2024 à 13:28

    Les pétroliers estiment que le monde aura longtemps besoin d…

    Paris: Les patrons de Totalenergies, Exxonmobil et Qatarenergy réunis au Forum économique du Qatar ont assuré mercredi que le monde aura besoin...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite