Menu
A+ A A-

Frets maritimes: les frets secs et les pétroliers chutent

prix du petrole LondresLondres: Les prix des transports de matières premières sèches comme ceux des pétroliers se sont repliés sur la semaine.
Indice phare du marché, le Baltic Dry Index (BDI), qui fournit une estimation moyenne des tarifs pratiqués sur 20 routes de transport en vrac de matières sèches (minerais, charbon, métaux, céréales, etc.) a fini vendredi à 601 points, à son plus bas depuis deux ans et demi, contre 645 points une semaine auparavant.

"La catastrophe de Vale a pesé lourdement sur les gros navires car l'incertitude règne sur les cargaisons et les exportations à venir, ce qui a conduit à une chute des cours", ont résumé les analystes du Baltic Briefing, site d'information du Baltic Exchange.

L'effondrement d'un barrage opéré par le géant minier Vale au Brésil a conduit les autorités à scruter l'activité du groupe et à lui demander de limiter ses opérations, ce qui devrait peser sur la production à court terme.

Le Baltic Capesize Index 2014 (BCI 2014), qui compile les tarifs de la catégorie de navires "Capesize", forcés par leur taille imposante à naviguer au large des caps Horn et de Bonne-Espérance, a terminé la semaine à 792 points, à son plus bas depuis plus d'un an et demi, contre 1.014 points une semaine auparavant.

Le Baltic Panamax Index (BPI), qui synthétise les tarifs pour quatre routes (la plupart pour les céréales) empruntées par des navires de la catégorie "Panamax", a terminé en hausse vendredi à 574 points,contre 560 points une semaine auparavant.

Le Baltic Clean Tanker Index (BCTI), moyenne des prix pratiqués sur six routes de produits pétroliers raffinés (essence, gaz liquéfié, fioul de chauffage, etc.), a terminé à 624 points vendredi, après avoir atteint lundi 552 points, à son plus bas depuis plus de deux ans, contre 649 points sept jours auparavant.

L'indice Baltic Dirty Tanker Index (BDTI), moyenne des taux pratiqués sur 17 routes de transport de pétrole brut et de fioul lourd, a fini vendredi à 795 points, à son plus bas depuis quatre mois, contre 843 points la semaine précédente.

(c) AFP

Commenter Frets maritimes: les frets secs et les pétroliers chutent


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 04 avril 2020 à 14:12

    L'Opep et ses alliés se penchent sur la crise du marché pétr…

    Londres: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et la Russie veulent reprendre leurs discussions pour envisager une réplique d'ampleur au marasme...

    vendredi 03 avril 2020 à 22:50

    L'Opep et ses alliés tenteront lundi de trouver une réponse …

    Londres: L'Opep a confirmé vendredi la tenue d'une réunion de ses membres et alliés lundi, au lendemain d'annonces de Donald Trump sur...

    vendredi 03 avril 2020 à 21:45

    Le pétrole bondit à nouveau, le marché s'attend à une réduct…

    Cours de clôture: Le pétrole a enregistré vendredi une deuxième séance de forte hausse consécutive, les investisseurs anticipant des coupes importantes de...

    vendredi 03 avril 2020 à 20:25

    La Russie prête à coopérer sur la baisse de la production de…

    Moscou: La Russie est prête à coopérer avec les Etats-Unis et l'Arabie Saoudite sur la baisse de la production de pétrole, a...

    vendredi 03 avril 2020 à 17:40

    L'«Opep+» discute d'une réduction record de l'offre de pétro…

    Dubaï/Londres/Moscou: L'Opep et ses alliés cherchent à conclure un accord sur une réduction sans précédent de l'offre mondiale de pétrole équivalant à...

    vendredi 03 avril 2020 à 13:19

    Pétrole: Une réduction massive de la production en discussio…

    Vienne: L'Opep et ses partenaires réunis au sein du groupe Opep+ discutent d'un projet de réduction de la production de 10 millions...

    vendredi 03 avril 2020 à 03:35

    Tokyo en légère hausse après la flambée du pétrole

    Tokyo: Après quatre séances consécutives de baisse, la Bourse de Tokyo démarrait vendredi sur une hausse modérée, soutenue par la remontée fulgurante...

    jeudi 02 avril 2020 à 19:47

    Trump enflamme les cours du pétrole en annonçant des coupes …

    Londres: Les cours du pétrole se sont envolés jeudi après un tweet de Donald Trump promettant une réduction de la production russe...

    jeudi 02 avril 2020 à 18:09

    Les cours du pétrole flambent après un tweet de Donald Trump

    Londres: Les cours du pétrole ont flambé jeudi après un tweet du président américain indiquant s'attendre à une réduction "d'environ 10 millions...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 2 avril 2020 Le prix du baril de Brent de la mer du Nord coté à Londres pour livraison en juin a frôlé les 50% de hausse par rapport à la clôture de la veille et celui de WTI à New York les 35%.

    Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    En février 2020, le prix du pétrole chute

    Le jeudi 26 mars 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2020, le prix du pétrole en euros se replie fortement (−10,9 % après −5,1 %).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) diminuent bien plus modérément (−0,4 % après +0,7  %) sous l’effet des prix des matières premières industrielles (−2,2 % après +1,5 %). Le prix du pétrole chute En février 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros chute (−10,9 % après −5,1 %) à 51,1 € en moyenne par baril. En dollars, la chute des prix est un peu plus marquée (−12,5 % après...

    Lire la suite

    En janvier 2020, le prix du pétrole décroît

    Le mercredi 26 février 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2020, le prix du pétrole  en euros se replie de −5,1 % après +5,6 %, et de −5,3 % en dollars.Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) ralentissent (+0,7 % après +2,5 %) sous l’effet des prix des matières premières industrielles qui décélèrent (+1,5 % après +3,0 %) et de ceux des matières premières alimentaires qui se replient (−0,3 % après +2,1 %). Le prix du pétrole diminue En janvier 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros baisse (−5,1 % après +5,6 %) à 57,3 €...

    Lire la suite