Menu
A+ A A-

Total: La production dépassera 3 millions de barils par jour en 2019

prix du petrole TotalParis: Total a publié jeudi des résultats 2018 portés par la hausse des prix du pétrole et a fait savoir que sa production progresserait de plus de 9% cette année, dépassant ainsi le seuil symbolique de trois millions de barils par jour visé de longue date par le groupe français.
La deuxième compagnie pétrolière européenne par la capitalisation boursière, derrière Royal Dutch Shell, prévoit aussi 15 à 16 milliards de dollars d'investissements nets en 2019 (15,6 milliards en 2018) et des économies de 4,7 milliards (par rapport à 2014), avec des coûts de production de 5,5 dollars par baril équivalent pétrole (5,7 en 2018).

Après avoir dégagé un cash-flow de 26 milliards de dollars l'an passé (+18%), Total souligne que son point mort avant dividende s'est établi à moins de 30 dollars par baril en 2018 et qu'il compte maintenir sa "discipline" en matière de dépenses dans un contexte de volatilité du prix du pétrole.

"Entre la croissance des productions et la discipline sur les dépenses, nous avons une claire visibilité de la croissance de notre cash-flow en 2019. A 60 dollars, on sera meilleur qu'à 71 dollars (en 2018)", a souligné son PDG, Patrick Pouyanné, lors d'une téléconférence avec des journalistes.

Au titre de 2018, Total a enregistré un bénéfice net part du groupe de 11,4 milliards de dollars (+33%), soit mieux qu'en 2013 (8,4 milliards) lorsque le prix du baril atteignait 108 dollars.

"C'est le résultat de tout le travail fait par les équipes du groupe, à la fois sur la discipline sur les dépenses mais aussi sur tout le travail important de M&A, de rotation du portefeuille réalisé depuis trois ans", a fait valoir Patrick Pouyanné, rappelant que Total avait acheté pour 23 milliards d'actifs et cédé pour 16 milliards sur cette période.

Bénéficiant d'une hausse du prix du Brent de 23%, Total a vu son résultat net ajusté progresser de 10% au quatrième trimestre, à 3.164 millions de dollars, alors que les analystes attendaient en moyenne 3.030 millions selon un consensus réalisé par Infront Data pour Reuters.

A 11h32, le titre Total reculait de -1,05% à 48,265 euros, sous-performant l'indice CAC 40 (-0,56%).

RETOUR AUX ACTIONNAIRES CONFIRMÉ

La production trimestrielle d'hydrocarbures du groupe s'est établie à 2,876 millions de barils équivalent pétrole par jour (le consensus tablait sur 2,854 millions), enregistrant elle aussi une hausse de 10%.

Pour 2019, Total compte bénéficier de la montée en puissance de Kaombo North (Angola), Egina (Nigeria) et Ichtys (Australie) et des démarrages de Iara 1 (Brésil), Kaombo South, Culzean (Royaume-Uni) et Johan Sverdrup (Norvège).

Le groupe estime que la sensibilité de ses activités dans l'amont au prix du Brent s'établira cette année à 3,2 milliards de dollars pour 10 dollars de variation.

Il propose comme prévu un dividende de 0,64 euro au titre du quatrième trimestre, en hausse de 3,2%, et mettra un terme à l'option d'un paiement du dividende en actions à partir du mois de juin.

Total prévoit également d'augmenter le dividende de 3,1% en 2019, en ligne avec son objectif de hausse de 10% sur 2018-2020, et de racheter 1,5 milliard de dollars d'actions cette année (comme en 2018) dans un environnement à 60 dollars le baril dans le cadre de son programme de 5 milliards sur la même période.

"Si le prix du pétrole est plus haut on fera sans doute un peu plus (que prévu cette année)", a indiqué Patrick Pouyanné.

Le PDG a également réaffirmé les ambitions de Total en matière de production et de distribution d'électricité, avec notamment la perspective d'un rachat de deux centrales à gaz en France aujourd'hui exploitées par l'allemand Uniper qui lui permettra d'atteindre son objectif de 3 gigawatts (GW) de capacités de production pour ce type d'actifs.

Alors que Total vise aussi quelque 7 GW de capacités renouvelables et qu'il est vu comme un candidat potentiel à la reprise du spécialiste néerlandais en la matière Eneco - au même titre qu'Engie -, le PDG a indiqué que le groupe n'avait pas encore décidé de participer ou non à cette opération.

Patrick Pouyanné a en outre indiqué que les comptes des sociétés dans lesquelles Total est présent au Venezuela étaient "bloqués" en raison des sanctions des États-Unis à l'encontre du pays mais que celui-ci ne représentait pour le groupe qu'une production de 50.000 barils par jour et qu'il n'était donc pas pour lui "un enjeu majeur".

Total a par ailleurs annoncé jeudi avoir fait une découverte "importante" de gaz à condensats sur les prospects de Brulpadda, situés à 175 kilomètres au large de la côte sud de l'Afrique du Sud.

Le groupe français (45% du bloc concerné) et ses partenaires - Qatar Petroleum (25%), CNR International (20%) et le consortium sud-africain Main Street (10%) - prévoient de mener une campagne d'acquisition sismique 3D dans l'année, puis de forer jusqu'à quatre puits d'exploration sur ce permis.


(c) Reuters

Commenter Total: La production dépassera 3 millions de barils par jour en 2019


    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    mardi 27 septembre 2022

    La Russie suggère à l'OPEP+ de réduire sa production de pétr…

    Moscou:  La Russie est susceptible de proposer que l'OPEP+ réduise sa production de pétrole d'environ 1 million de barils par jour lors...

    mercredi 14 septembre 2022

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries...

    mercredi 14 septembre 2022

    La croissance de la demande de pétrole très légèrement ralen…

    Paris: Les reconfinements en Chine pèsent sur la croissance de la demande mondiale de pétrole, souligne mercredi l'Agence internationale de l'énergie (AIE)...

    mardi 13 septembre 2022

    Stabilité de la croissance de la demande de pétrole, malgré …

    Paris: Les prévisions de croissance de la demande de pétrole établies par l'Opep sont stables, tant pour 2022 que 2023, selon le...

    lundi 05 septembre 2022

    L'Opep+ réduit sa production de pétrole face aux craintes de…

    Vienne: Les pays de l'Opep+ ont décidé lundi de réduire leur production pour soutenir les prix face aux craintes de récession, une...

    mardi 30 août 2022

    La société russe Gazprom Neft prévoit de doubler la producti…

    Moscou: Le producteur de pétrole russe à la croissance la plus rapide, Gazprom Neft, prévoit de doubler sa production de pétrole sur...

    La Compagnie pétrolière française Total

    TotalEnergies investit dans les renouvelables et gratifie ses actionnaire…

    mercredi 28 septembre 2022

    Paris: Devant "l'évolution des marchés du pétrole, du gaz et de l'électricité", le géant des hydrocarbures TotalEnergies a annoncé mercredi verser à ses actionnaires un acompte sur dividende exceptionnel de 2,62 milliards d'euros et renforcer d'un milliard de dollars...


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 03 octobre 2022 à 21:58

    Le pétrole clôture au plus haut depuis deux semaines, possib…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en forte progression lundi, le marché étant séduit par la possible réduction appuyée...

    lundi 03 octobre 2022 à 18:28

    L'Opep+ se réunit sur fond de rumeurs de franches coupes

    Londres: L'Opep+, qui se réunit mercredi à Vienne, se prépare-t-elle à une réduction drastique de sa production de pétrole? A mesure que...

    lundi 03 octobre 2022 à 14:00

    ⛽️ Les prix des carburants repartent à la hausse

    Paris: Les prix des carburants routiers Français sont repartis à la hausse la semaine passée, après 4 semaines de baisse. Le 1er septembre dernier, une nouvelle...

    lundi 03 octobre 2022 à 12:30

    Le pétrole en hausse avant l'Opep+ qui se réunit à Vienne

    Londres: Les prix du pétrole commençaient la semaine en forte hausse, dopés par l'Opep+, qui se réunira mercredi en présentiel pour la...

    samedi 01 octobre 2022 à 13:11

    L'Opep+ se réunit à Vienne pour la première fois depuis mars…

    Vienne: L'Opep+ se réunira mercredi physiquement à Vienne, siège du cartel des producteurs de pétrole, "pour la première fois depuis mars 2020...

    vendredi 30 septembre 2022 à 21:20

    Le pétrole en baisse, la possible baisse de production de l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé vendredi, le marché étant toujours préoccupé par l'affaiblissement de la demande et dans un...

    vendredi 30 septembre 2022 à 11:40

    Le pétrole se redresse, le marché s'attend à une baisse de p…

    Londres: Les prix du pétrole se reprenaient vendredi, poussés par les spéculations autour d'une possible baisse de la production d'Organisation des pays...

    jeudi 29 septembre 2022 à 21:17

    Le pétrole se replie, pris dans la tourmente des Bourses

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi, influencés par le coup de grisou sur Wall Street, nourri par l'angoisse...

    jeudi 29 septembre 2022 à 11:57

    Le pétrole hésite, entre frilosité du marché et spéculations…

    Londres: Le pétrole se stabilisait jeudi après deux séances de hausse, l'aversion au risque du marché pesant sur l'or noir tandis que...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En août 2022, le prix du pétrole baisse de nouveau

    Le vendredi 23 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En août 2022, le prix du pétrole en euros recule pour le deuxième mois consécutif (‑9,6 % après ‑4,8 % en juillet). Le prix du pétrole diminue de nouveau En août 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) baisse nettement de nouveau (‑10,1 % après ‑8,3 % en juillet), s'établissant en moyenne à 100,6 dollars.En euros, le prix du baril diminue également (‑9,6 % après ‑4,8 %), s’établissant en moyenne à 99,4 €, du fait de la forte dépréciation de l'euro vis-à-vis du dollar en août. Cours du pétrole Brent - Août 2022

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite