Menu
A+ A A-

Guaido s'apprête à ouvrir le secteur pétrolier du Venezuela aux sociétés privées

prix du petrole Caracas: Juan Guaidó, le chef de l'opposition vénézuélienne reconnu comme président par intérim par les États-Unis et plusieurs grands pays européens, envisage de ne plus exiger de la société pétrolière nationale vénézuélienne PDVSA une participation majoritaire dans tous les projets communs, le dirigeant cherchant à stimuler la production pétrolière dès que possible, a confié à Bloomberg l'envoyé de Guaidó aux États-Unis .
"Nous voulons une économie ouverte, nous voulons augmenter la production de pétrole", a déclaré l'envoyé américain de Guaidó, Carlos Vecchio, dans un entretien avec Bloomberg.

"La majorité de la production pétrolière que nous voulons augmenter sera avec le secteur privé", a noté Vecchio.

Selon les règles actuelles, la société d’état PDVSA doit détenir au moins 51% de tous les projets pétroliers conjoints dans le pays.

Alors que le gouvernement de Nicolas Maduro et PDVSA sont à court d'argent, la production de pétrole brut au Venezuela - le pays qui possède les plus grandes réserves de pétrole au monde - n'a cessé de décroître ces trois dernières années, malgré les accords entre Maduro et la Russie et sa volonté constante d'accroître la production de pétrole .

L’effondrement économique ajoute à des années de mauvaise gestion et de sous-investissement dans l’industrie pétrolière, ce qui complique encore les tentatives du Venezuela, l’un des cinq membres fondateurs de l’OPEP, de freiner le déclin marqué de sa production pétrolière.

Les chiffres de l’OPEP montrent que la production de pétrole brut au Venezuela a encore baissé de 33 000 b/j par rapport à novembre, pour s'établir à 1,148 million bpj en décembre, contre une moyenne de 1,911 million bpj pour 2017.

Plus tôt ce mois-ci, Ann-Louise Hittle, analyste chez Wood Mackenzie, a averti que la production de pétrole brut au Venezuela pourrait tomber sous la barre des 1 million de bpj après que les États-Unis aient imposé de nouvelles sanctions à la société pétrolière en difficulté PDVSA.

"Nous pensons que la production tombera probablement autour de 900 000 b / j sous la pression des sanctions et du manque de matériel pour les workovers, mais nous prévoyons que les dérogations atténueront pleinement l'impact des sanctions jusqu'à leur expiration", a déclaré Hittle.

(c) Oil price - Traduction prixdubaril.com

Commenter Guaido s'apprête à ouvrir le secteur pétrolier du Venezuela aux sociétés privées


    Le pétrole au Vénézuela

    Voir toutes les nouvelles du pétrole au Vénézuela

    vendredi 14 août 2020

    Washington confirme la saisie de pétrole iranien destiné au …

    Washington: Les Etats-Unis ont confirmé vendredi avoir saisi la cargaison de quatre tankers transportant du pétrole iranien à destination du Venezuela pour...

    vendredi 03 juillet 2020

    Venezuela: les plateformes pétrolières paralysées faute de p…

    Caracas: Les plateformes pétrolières du Venezuela sont complètement paralysées, faute de pouvoir écouler leur brut, notamment à cause des sanctions américaines et...

    mardi 26 mai 2020

    Un pétrolier iranien est arrivé au Venezuela en proie à une …

    Caracas: Le premier de cinq pétroliers envoyés par l'Iran au Venezuela pour lui fournir des carburants et apaiser la pénurie d'essence est...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 23 novembre 2020 à 21:44

    Le pétrole grimpe sur les espoirs de vaccins rapidement disp…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont grimpé à un plus haut en trois mois lundi, encouragés par les avancées autour...

    lundi 23 novembre 2020 à 17:55

    L'industrie pétrolière promet plus de transparence sur ses é…

    Paris: Des géants du secteur pétrolier et gazier se sont engagés lundi à plus de transparence sur leurs émissions de méthane afin...

    lundi 23 novembre 2020 à 13:30

    ⛽️ Les prix des carburants continuent leur hausse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service en France poursuivaient leur hausse la semaine dernière, selon les données officielles diffusées ce jour. Les...

    lundi 23 novembre 2020 à 11:59

    Le pétrole attaque la semaine du bon pied

    Londres: Les cours du pétrole étaient au plus haut en deux mois et demi lundi, encouragés par les avancées autour de vaccins...

    vendredi 20 novembre 2020 à 21:51

    Le pétrole avance sur l'espoir de vaccins et avant la semain…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse vendredi, portés par l'espoir de vaccins contre le Covid-19 mais aussi...

    vendredi 20 novembre 2020 à 11:56

    Le pétrole avance, l'optimisme prévaut autour des vaccins et…

    Londres: Les cours du pétrole étaient en hausse vendredi, portés par les avancées des vaccins contre le Covid-19 et le retour des négociations...

    jeudi 19 novembre 2020 à 22:05

    Le pétrole en léger repli à cause de l'épidémie et de l'Opep

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en léger repli jeudi, face à l'aggravation de l'épidémie de Covid-19 mais aussi...

    jeudi 19 novembre 2020 à 12:01

    Le pétrole fait machine arrière après les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi, au lendemain de la publication par l'EIA de stocks de brut en légère hausse aux...

    mercredi 18 novembre 2020 à 21:27

    Le pétrole progresse après de bonnes nouvelles sur un vaccin

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse mercredi après une séance relativement volatile où se mêlaient bonnes et...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 17 novembre 2020 Le prix du panier de référence de l’Opep (ORB), composé à partir des cours de référence de 13 pétroles bruts, s'établissait à 42.93 dollars le baril lundi, contre 42.05 dollars vendredi dernier.

    Il est constitué des bruts suivants: Saharan Blend (Algérie), Girassol (Angola), Arab Light (Arabie saoudite), Djeno (Congo), Murban (Emirats arabe unis), Rabi Light (Gabon), Zafiro (Guinée), Basra Light (Irak), Iran Heavy (Iran), Kuwait Export (Koweït), Es Sider (Libye), Bonny Light (Nigeria) et le Merey (Venezuela).

    En septembre 2020, le prix du pétrole est quasi stable

    Le mercredi 21 octobre 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2020, le prix du pétrole en euros se replie (−8,3 % après +0,3 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) augmentent de nouveau (+2,3 % après +2,1 %), du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent pour le cinquième mois consécutif (+1,9 % après +4,4 %) et des prix des matières premières alimentaires qui se redressent (+2,6 % après −0,4 %). Le prix du pétrole se replie En septembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se replie (−8,3 % après +0,3 %)...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite