Menu
A+ A A-

Chevron: résultats trimestriels mitigés malgré un gros bénéfice

prix du petrole New YorkNew York: La major pétrolière américaine Chevron a annoncé vendredi des résultats contrastés au quatrième trimestre, marqués par une flambée de son bénéfice net en dépit de la volatilité des cours du brut.
Le groupe californien a mis en avant une hausse de 7% de sa production d'hydrocarbures, ressortie à 2,93 millions de barils de pétrole par jour au 31 décembre, un "record" pour un quatrième trimestre, a-t-il précisé.

Le résultat net trimestriel a bondi de 19,9%, à 3,73 milliards de dollars, ce qui s'est traduit par un bénéfice par action ajusté des éléments exceptionnels, référence en Amérique du Nord, de 1,95 dollar, contre 1,87 dollar attendu en moyenne par les analystes.

Le chiffre d'affaires de 42,35 milliards de dollars, en hausse de 12,6% sur un an, est en revanche inférieur aux 46,13 milliards anticipés.

Après avoir monté pendant une grande partie de l'année, les prix de l'or noir ont décroché brutalement pour tomber à 50 dollars vers Noël, emportés par les doutes sur la capacité des pays producteurs à les faire remonter et rattrapés par les inquiétudes sur la demande dans un contexte de ralentissement économique mondial.

Mais la hausse des prix du gaz naturel liquéfié (GNL) a quelque peu limité les déconvenues de l'or noir.

A Wall Street, le titre gagnait près de 2% dans les échanges électroniques de pré-séance, les investisseurs semblant se concentrer sur la production.

Les marchés s'inquiètent de la santé de l'activité d'exploration pétrolière face à la baisse des investissements des majors pétrolières et au renforcement des politiques publiques environnementales.

"Nous prévoyons une augmentation continue de 4 à 7% de notre production en 2019", a déclaré le PDG, Michael Wirth, cité dans le communiqué, qui a annoncé récemment qu'il allait consacrer 20 milliards de dollars dans l'activité d'exploration pétrolière et gazière cette année.

Chevron compte notamment sur des gisements de pétrole au Kazakstan et au Nouveau Mexique (États-Unis), de GNL en Australie et aux réserves de schiste dans le bassin permien (Texas).

Il espère également se reposer sur la production du gisement "Big Foot", dont il vient de démarrer la production dans le Golfe du Mexique, et sur la raffinerie de Pasadena (Houston, Texas), désormais sous son contrôle après le rachat cette semaine, pour 350 millions de dollars, de la participation du brésilien PetroBras.

Sur l'ensemble de l'année 2018, le groupe pétrolier a gagné 14,8 milliards de dollars, en hausse de 61,2%, malgré une charge de 1,59 milliard.

Le chiffre d'affaires a, pour sa part, augmenté de 17,4%, à 166,3 milliards de dollars.


(c) AFP

Commenter Chevron: résultats trimestriels mitigés malgré un gros bénéfice


    La Compagnie pétrolière américaine Chevron

    Chevron dans le rouge, plombé par des milliards de dollars de charges

    vendredi 31 janvier 2020

    New York: La major pétrolière américaine Chevron a essuyé une perte nette de 6,6 milliards de dollars au quatrième trimestre, en raison de lourdes charges liées à la perte de valeur de certains de ses gisements d'hydrocarbures.

    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    vendredi 28 février 2020

    Eni a sauvé les meubles en 2019, malgré un 4e trimestre diff…

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni, pénalisé par la baisse des prix du pétrole brut et du gaz, a vu son...

    jeudi 27 février 2020

    La compagnie pétrolière Pemex annonce une perte de 18,3 mill…

    Mexico: La compagnie pétrolière mexicaine Pemex, plus grande entreprise publique du pays, a annoncé jeudi une perte de 18,3 milliards de dollars...

    mercredi 19 février 2020

    Rosneft: le bénéfice net a bondi en 2019 malgré le pétrole p…

    Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé mercredi une forte hausse de son bénéfice net en 2019, malgré un incident...

    lundi 10 février 2020

    TechnipFMC annonce une dépréciation de 2,4 milliards de doll…

    Paris: Le groupe de services pétroliers TechnipFMC a annoncé lundi une dépréciation de 2,4 milliards de dollars au quatrième trimestre "en grande...

    jeudi 06 février 2020

    OMV: bénéfice historique en 2019, décélération en vue

    Vienne: Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV a annoncé avoir enregistré en 2019 le meilleur bénéfice net de son histoire, à...

    jeudi 06 février 2020

    Total: bénéfice net 2019 en retrait, plombé par les cours du…

    Paris: Total a annoncé jeudi un bénéfice net en baisse de 2% à 11,27 milliards de dollars (10,97 milliards de francs) en...

    mardi 04 février 2020

    BP voit son bénéfice divisé par plus de deux en 2019

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP a vu son bénéfice annuel divisé par plus de deux à 4,03 milliards de dollars (3,90...

    vendredi 31 janvier 2020

    Chevron dans le rouge, plombé par des milliards de dollars d…

    New York: La major pétrolière américaine Chevron a essuyé une perte nette de 6,6 milliards de dollars au quatrième trimestre, en raison...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 28 février 2020 à 21:28

    Le pétrole new-yorkais encaisse sa plus lourde perte depuis …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole, touchés de plein fouet par une certaine panique face à la propagation du coronavirus, ont...

    vendredi 28 février 2020 à 18:07

    Le pétrole poursuit sa chute en fin de semaine

    Londres: Les cours du pétrole continuaient vendredi leur chute après l'ouverture des marchés boursiers américains, sous la pression de la propagation de...

    vendredi 28 février 2020 à 12:02

    Les cours du pétrole continuent de s'effondrer face au Coron…

    Londres: Les cours du pétrole continuaient de chuter vendredi devant la propagation de l'épidémie virale hors de Chine et ses conséquences potentielles...

    vendredi 28 février 2020 à 08:56

    Eni a sauvé les meubles en 2019, malgré un 4e trimestre diff…

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni, pénalisé par la baisse des prix du pétrole brut et du gaz, a vu son...

    vendredi 28 février 2020 à 08:01

    Eni prévoit d'accélérer la cadence jusqu'en 2025, avant de p…

    Milan: Le groupe pétrolier et gazier italien Eni a indiqué vendredi prévoir une hausse annuelle moyenne de sa production de 3,5% jusqu'en...

    jeudi 27 février 2020 à 21:36

    La compagnie pétrolière Pemex annonce une perte de 18,3 mill…

    Mexico: La compagnie pétrolière mexicaine Pemex, plus grande entreprise publique du pays, a annoncé jeudi une perte de 18,3 milliards de dollars...

    jeudi 27 février 2020 à 21:19

    Le pétrole, lesté par le coronavirus, poursuit sa chute libr…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont continué leur plongeon jeudi face à la propagation de l'épidémie de nouveau coronavirus, tombant...

    jeudi 27 février 2020 à 13:09

    Les cours du pétrole toujours pénalisés par le coronavirus

    Londres: Les prix du pétrole amorçaient jeudi leur cinquième séance de baisse consécutive, sous l'effet de la propagation de l'épidémie de coronavirus...

    mercredi 26 février 2020 à 21:42

    Face au coronavirus, le pétrole au plus bas depuis un an à N…

    Cours de clôture: Le pétrole a poursuivi sa chute mercredi matin, le baril américain de WTI tombant à un niveau plus vu...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 28 février 2020 Les prix du pétrole ont chuté pour une sixième journée consécutive et étaient en voie de connaître leur plus forte baisse hebdomadaire depuis plus de quatre ans alors que l’épidémie de coronavirus continue de faire des ravages sur les marchés mondiaux des actions et du pétrole.

    À 16h50, le cours du brut WTI plongeait de 5,92 % à 44.30 $ et le pétrole Brent baissait de 4,58 % à 49.36 $, après être brièvement tombé sous les 50 dollars plus tôt dans la journée.

    En janvier 2020, le prix du pétrole décroît

    Le mercredi 26 février 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2020, le prix du pétrole  en euros se replie de −5,1 % après +5,6 %, et de −5,3 % en dollars.Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) ralentissent (+0,7 % après +2,5 %) sous l’effet des prix des matières premières industrielles qui décélèrent (+1,5 % après +3,0 %) et de ceux des matières premières alimentaires qui se replient (−0,3 % après +2,1 %). Le prix du pétrole diminue En janvier 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros baisse (−5,1 % après +5,6 %) à 57,3 €...

    Lire la suite

    Les prix du pétrole pourraient-ils chuter en dessous de 50 $ suite au Coronavirus ?

    Le jeudi 30 janvier 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: Une prévision plutôt logique en ce début d'année était que les prix du pétrole américains ne tomberaient probablement pas en dessous de 50 $ le baril. Mais depuis des paramètres ont changé.

    Lire la suite

    En décembre 2019, le prix du pétrole s’accroît

    Le jeudi 23 janvier 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2019, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,6 % après +5,9 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent (+2,5 % après +0,8 %) sous l’effet notamment des prix des matières premières industrielles qui se redressent (+3,0 % après −1,6 %). Les prix des matières premières alimentaires ralentissent (+2,1 % après +3,3 %). Le prix du pétrole poursuit sa progression En décembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros augmente presque autant qu’en novembre (+5,6 % après +5,9 %)...

    Lire la suite