Menu
A+ A A-

Shell: Le bénéfice 2018 bondit, le marché applaudit

prix du petrole Le groupe angloLondres: Le groupe anglo-néerlandais a également fait état d'une forte progression de sa génération de trésorerie, signe supplémentaire que les mesures d'économies drastiques mises en oeuvre après la chute des cours fin 2014 portent leurs fruits.
Le titre prenait 3,4% à 2.353,5 pence à la Bourse de Londres, vers 09h30 GMT, deuxième plus forte hausse du Footsie, qui avançait de 0,51% au même moment.

Les solides résultats du quatrième trimestre ont bénéficié de la hausse des cours du pétrole et du gaz sur un an et de la forte contribution du négoce de pétrole brut et de gaz naturel liquéfié.

"FLUX DE TRÉSORERIE INCROYABLE"

"Le flux de trésorerie est incroyable", commente Rob West, analyste chez Redburn, à "neutre" sur le titre. "Il est largement gonflé par la liquidation des stocks en aval, mais il dissipe toute inquiétude persistante sur la couverture de la dette et du dividende."

"Le débat va désormais porter sur la croissance à long terme (...) Mon point de vue est que Shell pourrait créer beaucoup de valeur pour les investisseurs en augmentant les investissements et en revenant à un mode de croissance", dit-il.

Les grands groupes pétroliers mondiaux devraient avoir généré plus de liquidités en 2018 qu'au cours de n'importe quelle année de cette décennie après des années de restrictions, mais les conseils d'administration restent prudents face à l'incertitude entourant les prix du pétrole.

Les gains importants enregistrés par les actions du secteur de l'énergie au cours des neuf premiers mois de 2018 se sont en grande partie envolés au dernier trimestre, en raison de l'effondrement des cours du brut, passés en quelques semaines de 86 à 50 dollars le baril.

Les cours du pétrole évoluent autour de 60 dollars le baril depuis le début de l'année.

Les craintes d'un ralentissement de la croissance mondiale, sur fond de guerre commerciale sino-américaine, pèsent sur les marchés boursiers.

Mais les bons résultats enregistrés par Shell devraient renforcer la confiance dans sa stratégie visant à accroître la génération de trésorerie en se concentrant sur les activités à forte marge telles que le pétrole en eaux profondes et le gaz naturel liquéfié.

"Nous avons tenu nos promesses pour l'année, y compris l'achèvement du programme de cessions de 30 milliards de dollars et le démarrage de projets de croissance clés tout en maintenant la discipline sur les investissements en capital", déclare le directeur général Ben van Beurden, cité dans un communiqué.

"Nous allons poursuivre avec un solide objectif en 2019, avec une approche disciplinée en matière d'investissement en capital et une croissance de nos flux de trésorerie et de nos rendements."

Shell est la première grande compagnie pétrolière à publier ses résultats annuels. Suivront vendredi les américains Exxon Mobil et Chevron.


BOND DES BÉNÉFICES

Shell a réalisé un bénéfice de 21,4 milliards de dollars (18,62 milliards d'euros) en 2018, en hausse de 36%, supérieur aux 20,98 milliards attendus par les analystes selon un consensus fourni par le groupe. Les résultats du groupe au second semestre ont fortement contribué à cette progression.

Sur le seul quatrième trimestre, le bénéfice net a grimpé de 32% à 5,688 milliards de dollars, grâce à la réduction des coûts. Le consensus fourni par la compagnie prédisait un bénéfice de 5,28 milliards de dollars sur le trimestre.

La production de pétrole et de gaz a légèrement augmenté en 2018, atteignant 3,666 millions de barils d'équivalent pétrole, les nouveaux gisements mis en service compensant l'effet des cessions.

Le flux de trésorerie disponible - qui permet de financer dividendes et rachats d'actions- a atteint 39,4 milliards de dollars en 2018, contre 27,6 milliards en 2017.

Shell, champion mondial de versements de dividendes avec 16 milliards de dollars par an, a lancé en octobre dernier un programme de rachat d'actions de 25 milliards de dollars sur trois ans, auquel il s'était engagé à la suite de l'acquisition de BG Group en 2016.

Shell avait racheté pour environ 4,5 milliards de dollars de ses actions à la fin du mois de janvier. Il a annoncé jeudi le lancement de la prochaine tranche de 2,5 milliards de dollars d’ici la fin avril.

(c) Reuters

Commenter Shell: Le bénéfice 2018 bondit, le marché applaudit


    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    lundi 31 août 2020

    Les chinois PetroChina et Sinopec dans le rouge au premier s…

    Pékin: Les deux géants chinois du pétrole Sinopec et PetroChina ont fait état d'importantes pertes au premier semestre, alors que le prix...

    jeudi 27 août 2020

    Loukoïl: résultats trimestriels plombés par le virus et la c…

    Moscou: Le numéro deux russe du pétrole Loukoïl a publié jeudi des pertes nettes et un chiffre d'affaires divisé par deux au...

    dimanche 09 août 2020

    Chute des prix du pétrole: bénéfice net de Saudi Aramco au 2…

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Saudi Aramco a fait état dimanche d'une chute de 73,4 % de son bénéfice net au deuxième...

    vendredi 07 août 2020

    Maurel et Prom: lourde perte au 1er semestre avec la chute d…

    Paris: Le producteur français d'hydrocarbures Maurel & Prom a annoncé vendredi être tombé dans le rouge avec une lourde perte au premier...

    mardi 04 août 2020

    BP essuie une perte massive et baisse son dividende dans un …

    Londres: Le géant pétrolier BP a subi une perte massive de 16,8 milliards de dollars au deuxième trimestre, conséquence de la crise...

    vendredi 31 juillet 2020

    Secoué par la chute du pétrole, ExxonMobil subit la pire per…

    New York: La major américaine ExxonMobil, affectée par la chute des cours du brut générée par la pandémie de coronavirus et les...

    vendredi 31 juillet 2020

    Chevron, subit une perte nette de 8,3 milliards de dollars a…

    New York: La major pétrolière américaine Chevron, lestée par plusieurs charges liées entre autres au plongeon des cours de l'or noir ou...

    jeudi 30 juillet 2020

    Shell subit une perte abyssale de 18,1 milliards au 2e trime…

    Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a annoncé jeudi une perte nette abyssale de 18,1 milliards de dollars (16,5 milliards...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    La Compagnie pétrolière Shell

    En pleine mutation verte, Shell veut réduire de 40% ses coûts de producti…

    lundi 21 septembre 2020

    Londres: Royal Dutch Shell prévoit de réduire de 30% à 40% les dépenses consacrées à sa production pétrolière et gazière afin d'orienter davantage ses activités vers les marchés des énergies renouvelables et de l'électricité, a-t-on déclaré à Reuters de sources...


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 24 septembre 2020 à 22:46

    Total vise le top 5 de la production d'énergie renouvelable

    Paris: Total se donne pour ambition de long terme de faire partie des cinq plus grands producteurs mondiaux d'énergies renouvelables face au...

    jeudi 24 septembre 2020 à 22:39

    Hésitant en séance, le pétrole termine en modeste hausse

    Cours de clôture: Les prix du pétrole, qui avaient démarré en légère baisse à Londres, se sont redressés jeudi mais restent toujours...

    jeudi 24 septembre 2020 à 13:28

    Total: Arrêt du raffinage et projet de reconversion à Grandp…

    Paris: Total a annoncé jeudi un projet de transformation de sa raffinerie de Grandpuits (Seine-et-Marne) en une plate-forme "zéro pétrole", le groupe...

    jeudi 24 septembre 2020 à 12:41

    Le pétrole cale après la publication des stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère baisse jeudi, malgré une baisse des stocks américains la veille, les préoccupations qui entourent...

    mercredi 23 septembre 2020 à 22:04

    Modeste hausse du pétrole après une nouvelle baisse des stoc…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont modéré leur progression mercredi après une petite envolée en séance, à la suite du...

    mercredi 23 septembre 2020 à 18:25

    USA: deuxième baisse hebdomadaire d'affilée des stocks de pé…

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut aux Etats-Unis ont baissé la semaine dernière pour la deuxième semaine consécutive, moins que...

    mercredi 23 septembre 2020 à 12:03

    Le pétrole proche de l'équilibre avant la publication des st…

    Londres: Les prix du pétrole étaient relativement stables mercredi, avant la publication par l'EIA des stocks de brut aux Etats-Unis plus tard...

    mardi 22 septembre 2020 à 21:20

    Le pétrole repart timidement de l'avant

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont timidement repris mardi, après un accès de faiblesse la veille, dans un marché...

    mardi 22 septembre 2020 à 11:52

    Le pétrole repart de l'avant, les investisseurs concentrés s…

    Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mardi, après un accès de faiblesse la veille, dans un marché "nerveux" et attentif à...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 14 septembre 2020 L'OPEP table désormais sur une chute de 9,46 millions de barils par jour (bpj) cette année soit 400.000 bpj de moins que prévu le mois dernier, montre son nouveau rapport mensuel.

    En juillet 2020, le prix du pétrole augmente moins qu’en juin

    Le dimanche 16 août 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En juillet 2020, le prix du pétrole en euros  ralentit (+5,6 % après +30,2 % en juin).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent légèrement (+0,4 % après −2,5 %), notamment du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent de nouveau (+2,8 % après +3,5 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires diminuent encore (−2,0 % après −7,9 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En juillet 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros augmente moins qu’en juin (+5,6 % après +30,2...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite