Menu
A+ A A-

Une guerre des prix du pétrole avec les États-Unis nuirait à l'économie russe

prix du petrole russieDavos: La Russie ne devrait pas essayer de réduire la production américaine de schiste avec une guerre des prix du pétrole, car Moscou serait également affecté par un tel événement, selon Kirill Dmitriev, directeur général du Fonds d'investissement direct russe (RDIF) et premier responsable russe a envisager publiquement il y a 3 ans qu'il pourrait y avoir une alliance avec l'OPEP pour relever les prix du pétrole.
«Pour que la production américaine de schiste diminue, il faut que le prix du pétrole soit de 40 dollars le baril et moins. Cela n’est pas sain pour l’économie russe», a déclaré Dmitriev, cité par Reuters, lors du Forum économique mondial de Davos mercredi.

"Nous ne devrions pas prendre de mesures concurrentielles pour détruire la production américaine de schiste", a déclaré le responsable du fonds d'investissement russe.

Bien que la Russie n’ait pas besoin d’un prix du pétrole aussi élevé que l’Arabie saoudite pour équilibrer son budget, un prix stable autour de 60 dollars est préférable pour Moscou.

À la fin de l'année dernière, le président russe Vladimir Poutine a déclaré que la Russie était à l'aise avec le pétrole à 60 dollars, son budget étant équilibré au prix du pétrole de 40 dollars. Pour 2019, le prix du pétrole au bilan est calculé à 43 dollars le baril.

Dmitriev a déclaré mercredi à Davos que la Russie ne devrait pas tenter de saper les schistes américains, mais plutôt s'en tenir aux réductions de production de l'OPEP / non-OPEP, même si ces réductions entraînent une perte de parts de marché à moyen terme.

La Russie est en tête du groupe de producteurs non membres de l'OPEP faisant partie de l'accord de réduction de la production, qui supprime 1,2 million de bpj du marché jusqu'en juin 2019, afin de rééquilibrer le marché du pétrole et de relever les prix du pétrole.

Grâce à l’accord de réduction de la production conclu avec l’OPEP en janvier 2017, les revenus de la Russie ont augmenté d’environ 110 milliards de dollars, en raison de la hausse des prix du pétrole résultant de ces coupures, a annoncé Dmitriev dans le journal Reuters.

Les États-Unis ont également tiré parti de la hausse des prix du pétrole, les forages de schiste ayant rebondi l’an dernier et les records de production de pétrole aux États-Unis. Le boom du schiste a fait des États-Unis le premier producteur mondial de pétrole devant la Russie et l’Arabie saoudite. La production de pétrole de la Russie a atteint un sommet post-soviétique (11,421 millions de barils par jour en octobre dernier).

Dans le cadre de l'accord avec l'OPEP+, la Russie réduira de 230 000 b/j aux niveaux d'octobre à 11,191 millions de b/j, et la réduction sera progressive, comme ce fut le cas lors de la précédente série de réductions.



Commenter Une guerre des prix du pétrole avec les États-Unis nuirait à l'économie russe


    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    samedi 19 décembre 2020

    Pétrole: Ryad et Moscou affichent leur unité avant le sommet…

    Ryad: Les ministres saoudien et russe de l'Energie ont affiché leur unité samedi lors d'une réunion bipartite avant le sommet en janvier...

    jeudi 03 décembre 2020

    L'Opep+ se rapproche d'un compromis sur sa production pétrol…

    Londres: Les discussions entre l'Opep et la Russie, qui s'étaient interrompues lundi sur un constat d'échec, se sont rapprochées d'un compromis sur...

    mardi 24 novembre 2020

    Loukoïl renoue avec les bénéfices au 3e trimestre mais reste…

    Moscou: Le numéro deux russe du pétrole Loukoïl a indiqué mardi avoir renoué avec les bénéfices au troisième trimestre, après un deuxième...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 03 août 2021 à 12:41

    Le pétrole remonte un peu après un début de semaine difficil…

    Londres: Les cours du pétrole remontaient mardi sans effacer complètement leurs pertes marquées de la veille, quand les inquiétudes sur une propagation...

    mardi 03 août 2021 à 10:44

    BP: bénéfice trimestriel dopé la remontée des cours du brut

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP a annoncé mardi un bénéfice net de 3,1 milliards de dollars (2,8 milliards de francs) au...

    lundi 02 août 2021 à 21:53

    Le pétrole en net recul après des chiffres décevants du sect…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté lundi après des chiffres d'activité manufacturière décevants en Chine et aux États-Unis et devant l'augmentation de la production de l'OPEP.

    lundi 02 août 2021 à 12:10

    Le pétrole recule, la prudence regagne le marché

    Londres: Les cours du pétrole reprennaient leur souffle lundi après une semaine de hausse, la prudence regagnant les investisseurs alors que la...

    vendredi 30 juillet 2021 à 21:52

    Le pétrole accélère, tiré par la demande

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse vendredi, sur la foi de nouveaux chiffres américains qui témoignent de...

    vendredi 30 juillet 2021 à 21:33

    Deux morts dans l'attaque d'un pétrolier au large d'Oman, Is…

    Jérusalem: L'attaque d'un pétrolier en mer d'Oman a fait deux morts au sein de l'équipage, a annoncé vendredi son armateur Zodiac Maritime...

    vendredi 30 juillet 2021 à 18:25

    ExxonMobil et Chevron, renfloués par la reprise, évitent de …

    New York: Les majors pétrolières américaines ExxonMobil et Chevron ont renoué avec les gros profits au deuxième trimestre à la faveur du...

    vendredi 30 juillet 2021 à 14:53

    Chevron, aidé par le rebond de la demande en énergie, gâte s…

    New York: Le groupe américain d'hydrocarbures Chevron a dépassé les attentes au deuxième trimestre, ses activités de production de pétrole et de...

    vendredi 30 juillet 2021 à 14:21

    ExxonMobil dopé par le rebond de la demande en énergie au 2e…

    New York: La major pétrolière américaine ExxonMobil, portée par le rebond de la demande pour le pétrole, le gaz et ses produits...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 13 juillet 2021 La demande mondiale de pétrole a continué à croître en juin avec la reprise économique, a annoncé mardi l'Agence internationale de l'énergie (AIE), pour atteindre désormais 96,8 millions de barils par jour. A ce rythme, la demande mondiale, qui s'était effondrée avec la pandémie de Covid-19, devrait dépasser les niveaux d'avant la crise d'ici la fin 2022, selon elle.

    En mai 2021, le prix du pétrole se redresse

    Le vendredi 25 juin 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2021, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après −1,5 % en avril). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) ralentissent (+3,9 % après +5,2 %), à l’image des matières premières alimentaires (+1,8 % après +6,8 %). En revanche, les prix des matières premières industrielles accélèrent (+6,5 % après +3,2 %). Le prix du pétrole se redresse En mai 2021, le prix en euros du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se redresse (+4,3 % après −1,5  %), s’établissant à 56.4 € en moyenne par...

    Lire la suite

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite