Menu
A+ A A-

La compagnie chinoise CNOOC prévoit ses plus fortes dépenses en cinq ans

prix du petrole asieSingapour: CNOOC, le plus grand producteur de pétrole offshore de Chine, prévoit que ses dépenses en capital pour 2019 seront les plus élevées depuis 2014 et pour augmenter les activités de forage et de développement des ressources dans son pays après que le président Xi Jinping a ordonné aux entreprises de stimuler la production nationale.
La CNOOC a annoncé mercredi avoir budgétisé ses dépenses en capital de 10,3 milliards à 11,8 milliards de dollars (70 milliards à 80 milliards de yuans) pour 2019. Les investissements dans l'exploration, le développement et la production sont fixés à environ 20%, 59% et 19 pour cent, respectivement, du total, a noté la société.

Le plan d’investissement pour 2019 est le plus élevé en cinq ans et se compare aux dépenses en capital attendues d’un montant de 9,3 milliards de dollars (63 milliards de yuans) pour 2018.

CNOOC se concentrera sur l’exploration de gisements de pétrole de moyenne à grande taille et sur le développement de l’exploration de gaz naturel, a déclaré un représentant de Reuters cité par Reuters.

Les dépenses d'exploration et de production en Chine représenteront 62% des dépenses totales cette année, contre 51% de dépenses d'investissement sur le développement et la production de ressources nationales en 2018.

La semaine dernière, la CNOOC a déclaré qu’elle envisageait de doubler le nombre de ses projets d’exploration et de ses réserves prouvées de pétrole et de gaz d’ici 2025.

Certains des autres grands producteurs d’énergie en Chine exploitent des puits de pétrole et de gaz plus étroits, dans le but d’augmenter la production nationale de pétrole et de gaz naturel du premier importateur mondial de pétrole brut et de ce qui sera bientôt le premier importateur mondial de gaz naturel.

China National Petroleum Corporation (CNPC) et Sinopec ont décidé d'investir dans l'augmentation de la production de pétrole et de gaz et d'accélérer le forage dans des formations pétrolières et gazières restreintes situées dans l'ouest de la Chine.

La demande de pétrole continue de croître en Chine, tandis que la production intérieure a diminué ces dernières années. Cela a entraîné des importations supplémentaires - et coûteuses -, faisant de la Chine le plus grand importateur de pétrole brut au monde. Pour le gaz naturel, une tendance similaire est apparente. Les efforts du gouvernement pour que des millions de résidents passent du charbon au gaz naturel ont permis à la Chine de dépasser la Corée du Sud en 2017 et de devenir le deuxième importateur de gaz naturel liquéfié (GNL) derrière le Japon.



Commenter La compagnie chinoise CNOOC prévoit ses plus fortes dépenses en cinq ans


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 26 novembre 2022 à 20:43

    L'Ukraine veut plafonner le pétrole russe entre 30 et 40 dol…

    Kiev: Le président ukrainien Volodimir Zelensky a déclaré samedi que le prix du pétrole russe transporté par voie maritime devrait être plafonné...

    vendredi 25 novembre 2022 à 21:00

    Le pétrole en baisse, l'incertitude pèse sur le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse vendredi, orientés par l'incertitude qui pèse sur le marché, quant au...

    vendredi 25 novembre 2022 à 12:50

    Le pétrole remonte, les débats sur un plafond des prix russe…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi alors que les débats se poursuivent au sein de la coalition qui veut plafonner le...

    jeudi 24 novembre 2022 à 18:50

    Un plafonnement du prix du pétrole russe à 65 / 70 dollars p…

    Moscou: Le plafonnement prévu du prix du baril de pétrole russe entre 65 et 70 dollars ne devrait pas réduire immédiatement les...

    jeudi 24 novembre 2022 à 18:25

    Le pétrole se stabilise, faible impact du plafond des prix d…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient jeudi, encore freinés par la perspective d'un plafonnement du prix du pétrole russe peu restrictif et...

    jeudi 24 novembre 2022 à 12:27

    Le pétrole baisse, faible impact du plafond des prix du brut…

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient encore jeudi, lestés par la perspective d'un plafonnement du prix du pétrole russe peu restrictive et...

    jeudi 24 novembre 2022 à 09:00

    Les prix du pétrole poursuivent leur glissade

    Paris: Les prix du pétrole poursuivaient leur repli jeudi, après avoir nettement fléchi la veille au soir, la variété d'or noir de...

    mercredi 23 novembre 2022 à 21:55

    Le pétrole glisse encore, peu d'effet attendu du plafonnemen…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore reculé nettement mercredi, toujours orientés par la résurgence de la pandémie de Covid-19...

    mercredi 23 novembre 2022 à 18:55

    Les États-Unis sont prêts à autoriser Chevron à augmenter la…

    Washington: Chevron pourrait obtenir l'approbation des États-Unis pour étendre considérablement ses opérations au Venezuela dès samedi, une fois que le gouvernement vénézuélien...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le mercredi 16 novembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📉 En octobre 2022, le cours du pétrole rebondit

    Le jeudi 24 novembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2022, le prix en euros du pétrole rebondit (+4,8 % après ‑8,8 % en septembre). Le prix du pétrole rebondit En octobre 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) repart à la hausse (+4,0 % après ‑10,8 % en septembre), s’établissant en moyenne à 93,3 dollars.En euros, la hausse est un peu plus marquée (+4,8 % après ‑8,8 %), s’établissant en moyenne à 95 €, en raison de la dépréciation en octobre de l’euro vis-à-vis du dollar. Cours du pétrole Brent - octobre 2022

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite