Menu
A+ A A-

Le pétrole recule, le marché reprend son souffle

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens sans trop entamer les gains conséquents des dernières séances, dans un marché revigoré par les baisses de production de l'Opep.
Vers 11H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars valait 60,94 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 50 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le contrat de février cédait 47 cents à 51,89 dollars.

Les cours de l'or noir s'inscrivaient en baisse pour la première fois en neuf séances et restaient en hausse de plus de 20% en deux semaines.

"Les baisses de production et l'optimisme qui entoure les négociations sur les tensions commerciales ont permis aux prix du pétrole de se ressaisir", a résumé Jasper Lawler, analyste chez London Capital Group, pour qui "la tendance du marché est passée d'un extrême à un autre très rapidement".

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses partenaires n'avaient pas convaincu le marché début décembre en promettant de limiter leurs exportations, mais depuis, les efforts de l'Arabie saoudite, premier exportateur mondial, ont participé au rebond des cours.

Mercredi, le ministre saoudien de l'Energie, Khaled al-Faleh, a promis de nouvelles baisses en janvier.

"Les spéculations se sont multipliées sur un possible objectif du prix du baril à 80 dollars, ce qui pourrait indiquer de futures baisses de production de l'OPEP et de ses partenaires", a commenté Michael van Dulken, analyste chez Accendo Markets, citant un article du Wall Street Journal.

Par ailleurs, les négociations entre la Chine et les États-Unis se sont achevées mercredi sur une note positive.

Les trois journées de négociations commerciales tenues à Pékin ont permis de "poser les bases" d'un accord, a affirmé jeudi le ministère chinois du Commerce.

(c) AFP

Commenter Le pétrole recule, le marché reprend son souffle


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 15 janvier 2021 à 15:25

    Total claque la porte de l'American Petroleum Institute

    Paris: Le groupe français Total a annoncé vendredi son intention de se retirer du puissant American Petroleum Institute (API), qui regroupe des...

    vendredi 15 janvier 2021 à 12:15

    Le pétrole aborde la fin de semaine en marche arrière

    Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi, le marché reprenant son souffle après un début d'année en fanfare tandis que la pandémie...

    jeudi 14 janvier 2021 à 21:59

    Le pétrole se redresse dans l'espoir de nouvelles mesures d…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole, qui évoluaient en baisse en début de séance américaine, ont inversé la tendance et fini...

    jeudi 14 janvier 2021 à 17:37

    Le pétrole recule un peu au lendemain de nouveaux records

    Londres: Les prix du pétrole lâchaient un peu de terrain jeudi, au lendemain de nouveaux records en dix mois et demi et...

    jeudi 14 janvier 2021 à 13:43

    Pétrole: la production Opep a progressé en décembre, tirée p…

    Paris: La production des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a progressé en décembre, une nouvelle fois tirée par...

    jeudi 14 janvier 2021 à 12:08

    Le pétrole se stabilise après des sommets atteints la veille

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient proches de l'équilibre jeudi, au lendemain de nouveaux records en dix mois et demi et de...

    mercredi 13 janvier 2021 à 21:21

    Le pétrole fait une pause après sept séances de hausses

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont conclu en repli mercredi après sept séances de hausse qui ont porté les cours...

    mercredi 13 janvier 2021 à 17:43

    🛢️ Nouvelle baisse des stocks de pétrole brut américains

    Washington: Les réserves de pétrole brut aux Etats-Unis ont baissé pour la cinquième semaine d'affilée, dans des proportions proches des attentes des...

    mercredi 13 janvier 2021 à 12:04

    Le pétrole souffle après avoir de nouveau tutoyé les sommets

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère hausse mercredi en séance européenne, après avoir touché de nouveaux records en dix mois...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 12 janvier 2021 La progression des cours de l’or noir reste soutenue par les engagements de l’OPEP+ à stabiliser le marché pétrolier en optant pour le maintient du niveau de la production actuelle pour les mois de février et mars.

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite

    En novembre 2020, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 21 décembre 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2020, le prix du pétrole en euros se redresse (+5,6 % après −1,6 % en octobre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent (+2,4 % après +0,7 %), du fait de ceux des matières premières industrielles qui se redressent (+3,9 % après −0,1 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires ralentissent (+0,7 % après +1,5 %). Le prix du pétrole se redresse En novembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se redresse (+5,6 % après −1,6 %), s’établissant à 36,1 € en...

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite