Menu
A+ A A-

Le pétrole grimpe, entre baisse de l'offre et espoir de détente commerciale

cours du petrole wti brentCours de clôture WTI/Brent: Les cours du pétrole ont progressé mardi pour la septième séance consécutive, poursuivant l'optimisme qui a prévalu la veille sur les marchés en raison de la baisse des exportations saoudiennes et des tractations commerciales entre Pékin et Washington.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars a clôturé à 58,72 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 1,39 dollar par rapport à la clôture de lundi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l\'énergie.) pour le contrat de février a gagné 1,26 dollar, à 49,78 dollars.

Les cours de l'or noir avaient sombré fin 2018 face à l'abondance de pétrole, notamment en provenance des Etats-Unis, tandis que la croissance de la demande risquait d'être modérée en raison d'une économie mondiale moins robuste.

Cette chute des prix - le baril de Brent est passé très brièvement sous 50 dollars - n'a pas échappé au premier exportateur mondial, l'Arabie saoudite. Chef de file de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), le pays a décidé début décembre avec ses partenaires, dont la Russie, d'abaisser la production du cartel de 1,2 million de barils par jour.

Et mardi, "les marchés continuent à réagir aux données encourageantes montrant que l'Arabie saoudite travaille assidûment à la réduction de ses exportations ainsi que de sa production", a indiqué John Kilduff, d'Again Capital.

Ryad prévoit en effet de réduire ses exportations de brut à environ 7,1 millions de barils par jour (mbj) d'ici la fin janvier afin de faire monter les cours au-dessus des 80 dollars, d'après des informations du Wall Street Journal.

Les cours ont également bénéficié mardi d'un relatif apaisement des investisseurs alors que des négociations se sont poursuivies à Pékin entre représentants américains et chinois. Même si aucun détail n'a filtré pour l'instant, les acteurs du marché misent sur une détente des relations commerciales entre les deux pays, qui soutiendrait la demande mondiale en or noir.

Par ailleurs, "les marchés s'attendent à un recul des stocks américains" dans le rapport hebdomadaire sur les réserves américaines de pétrole de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) diffusé mercredi, a rappelé M. Kilduff.

Pour la semaine achevée le 4 janvier, les analystes tablent sur une baisse de 1,75 million de barils des stocks de brut, sur une hausse de 3,4 millions de barils des stocks d'essence et de 1 million de barils des stocks d'autres produits distillés (fioul de chauffage et gazole), selon la médiane d'un consensus compilé par Bloomberg.

(c) AFP

Commenter Le pétrole grimpe, entre baisse de l'offre et espoir de détente commerciale


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 26 novembre 2022 à 20:43

    L'Ukraine veut plafonner le pétrole russe entre 30 et 40 dol…

    Kiev: Le président ukrainien Volodimir Zelensky a déclaré samedi que le prix du pétrole russe transporté par voie maritime devrait être plafonné...

    vendredi 25 novembre 2022 à 21:00

    Le pétrole en baisse, l'incertitude pèse sur le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse vendredi, orientés par l'incertitude qui pèse sur le marché, quant au...

    vendredi 25 novembre 2022 à 12:50

    Le pétrole remonte, les débats sur un plafond des prix russe…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi alors que les débats se poursuivent au sein de la coalition qui veut plafonner le...

    jeudi 24 novembre 2022 à 18:50

    Un plafonnement du prix du pétrole russe à 65 / 70 dollars p…

    Moscou: Le plafonnement prévu du prix du baril de pétrole russe entre 65 et 70 dollars ne devrait pas réduire immédiatement les...

    jeudi 24 novembre 2022 à 18:25

    Le pétrole se stabilise, faible impact du plafond des prix d…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient jeudi, encore freinés par la perspective d'un plafonnement du prix du pétrole russe peu restrictif et...

    jeudi 24 novembre 2022 à 12:27

    Le pétrole baisse, faible impact du plafond des prix du brut…

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient encore jeudi, lestés par la perspective d'un plafonnement du prix du pétrole russe peu restrictive et...

    jeudi 24 novembre 2022 à 09:00

    Les prix du pétrole poursuivent leur glissade

    Paris: Les prix du pétrole poursuivaient leur repli jeudi, après avoir nettement fléchi la veille au soir, la variété d'or noir de...

    mercredi 23 novembre 2022 à 21:55

    Le pétrole glisse encore, peu d'effet attendu du plafonnemen…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore reculé nettement mercredi, toujours orientés par la résurgence de la pandémie de Covid-19...

    mercredi 23 novembre 2022 à 18:55

    Les États-Unis sont prêts à autoriser Chevron à augmenter la…

    Washington: Chevron pourrait obtenir l'approbation des États-Unis pour étendre considérablement ses opérations au Venezuela dès samedi, une fois que le gouvernement vénézuélien...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Les prix du pétrole sont prêts à s'envoler cet hiver

    Le mardi 08 novembre 2022 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: Dans moins d'un mois (le 5 décembre), un embargo sur les exportations maritimes de pétrole brut russe vers l'Union européenne entrera en vigueur. En conséquence, l'offre mondiale de pétrole devrait se resserrer considérablement, la Russie étant le plus grand exportateur de pétrole et de carburants au monde. Le marché pétrolier s'y prépare.

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite