Menu
A+ A A-

Le pétrole, apaisé face aux craintes de surabondance, progresse

cours de cloture du petrole wti brentCours de clôture WTI/Brent: Les cours du pétrole ont grimpé lundi, à l'heure où les craintes d'une surabondance de l'offre mondiale, qui avaient fait plonger les prix fin décembre, s'apaisent suite aux efforts de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars a clôturé à 57,33 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 27 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour le contrat de février a gagné 56 cents, à 48,52 dollars.

Les cours de l'or noir ont connu lundi leur sixième séance consécutive de hausse, permettant au brut de retrouver ses niveaux de la mi-décembre.

Des informations de presse sur la production de l'Opep semblent indiquer que le groupe et ses partenaires respectent déjà leur accord de limitation de la production, dont les objectifs ont été resserrés début décembre.

"Il s'agit d'une confirmation que la production de l'Opep va ralentir", a signalé Bart Melek de TD Securities.

Cette production, ainsi que celle de ses partenaires, devrait en outre "encore reculer, car l'accord n'est complètement appliqué que depuis début janvier", ont précisé les analystes de Commerzbank.

Les cours ont également bénéficié de l'optimisme entourant la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine après l'ouverture lundi d'une nouvelle série de tractations entre émissaires américains et chinois à Pékin.

L'imposition de tarifs douaniers réciproques fait craindre de lourdes conséquences sur l'économie de ces deux géants, et par effet d'entraînement sur la plupart des pays du monde, donc sur la demande mondiale en pétrole.

A l'inverse, un apaisement des tensions laisse entrevoir une stabilisation de la demande et soutient donc les prix.

"Si le niveau de la demande mondiale fait l'objet de moins d'inquiétudes en 2019, alors les cours pourront remonter sans grande difficultés", a estimé M. Melek.

Par ailleurs, l'entreprise de services pétroliers Baker Hughes a fait état vendredi, dans son habituel décompte hebdomadaire des puits de forage actifs aux Etats-Unis, d'un recul de huit unités, portant à 877 le nombre de puits de forages actifs.

De quoi légèrement atténuer les craintes de surabondance de l'offre alors que les Etats-Unis sont devenus le premier producteur mondial en 2018 et extraient un niveau record depuis plusieurs semaines, à 11,7 millions de barils par jour en moyenne selon les données officielles de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA).

(c) AFP

Commenter Le pétrole, apaisé face aux craintes de surabondance, progresse


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 23 janvier 2019 à 12:35

    Le pétrole remonte dans un marché volatil

    Londres: Les prix du pétrole remontaient mercredi en cours d'échanges européens, effaçant une partie de leurs pertes de la veille dans un...

    mercredi 23 janvier 2019 à 04:21

    Le pétrole stable en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient stables, mercredi en Asie, au lendemain d'une baisse provoquée par un regain d'inquiétude quant à l'économie...

    mardi 22 janvier 2019 à 22:11

    Le pétrole pénalisé par les craintes sur la croissance mondi…

    New york: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mardi, fragilisés par les inquiétudes sur la croissance mondiale et de...

    mardi 22 janvier 2019 à 12:14

    Le pétrole recule avec les inquiétudes sur la croissance mon…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, effaçant leur bond de la veille alors que les inquiétudes sur...

    mardi 22 janvier 2019 à 05:03

    Le pétrole recule en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole reculaient mardi en Asie, plombés par l'annonce d'un taux de croissance en Chine, la deuxième économie mondiale...

    lundi 21 janvier 2019 à 17:45

    Les prix des carburants poursuivent leur hausse en France

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont poursuivi leur hausse la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés...

    lundi 21 janvier 2019 à 12:46

    Frets maritimes: les frets secs et les pétroliers brut recul…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches comme ceux des pétroliers chargés de brut ont baissé la semaine dernière, tandis...

    lundi 21 janvier 2019 à 12:13

    Le pétrole hésite, la croissance chinoise s'essouffle

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient lundi en cours d'échanges européens, le rebond enregistré depuis le début de l'année s'essoufflant avec...

    lundi 21 janvier 2019 à 04:56

    Le pétrole à la hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, profitant de l'embellie boursière, mais les gains demeuraient limités...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 22 janvier 2019 Chine Les raffineries chinoises ont traité en moyenne 12,07 millions de barils de pétrole brut par jour en 2018, en hausse de 6,8% par rapport à l’année précédente.

    En novembre 2018, le prix du pétrole chute

    Le jeudi 20 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2018, le prix du pétrole en euros chute (−19,3 % après +4,3 % en octobre) tandis que les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) sont stables (+0,0% après +4,9%). Le prix du pétrole chute En novembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros chute (−19,3 % après +4,3 %), à 57 € en moyenne par baril. La baisse est presque de la même ampleur en dollars (−20,1 % après +2,7 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 64,7...

    Lire la suite

    Coup de poker sur l'essence

    Le mercredi 19 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Comment et pourquoi le cours du baril de brut s'est effondré entre 2014 et 2016, contre (presque) toute attente. Entre économie et géopolitique, une vertigineuse enquête dans le monde très fermé des rois du pétrole pour comprendre les fluctuations des prix du pétrole. Genre: Documentaire | Date: 12/2018 | Durée: 59 mn | Pays: France

    Lire la suite

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite