Menu
A+ A A-

Le pétrole finit en petite hausse lundi mais dégringole sur l'année

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse leur dernière séance d'une année 2018 chaotique, marquée par les craintes d'un ralentissement économique mondial et d'une surabondance du marché mondial de l'or noir.
Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars, dont c'était le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, a fini lundi à 53,80 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 59 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour février a gagné 8 cents à 45,41 dollars.

Sur l'année, leurs cours ont dégringolé respectivement de 19,5% et 24,8%.

La chute du prix du baril a été particulièrement vive à partir du mois d'octobre, juste après que les prix ont atteint des plus hauts niveaux sur les quatre précédentes années.

Cette chute "a été particulièrement rapide et forte", analyse rétrospectivement Mike Lynch de SEER.

Craintes d'un ralentissement économique mondial, croissance de la production à des niveaux historiquement élevés aux États-Unis, sanctions moins lourdes que prévu des Américains sur les exportations de pétrole iranien... Nombreuses ont été les raisons citées par les observateurs du marché pour justifier l'inquiétude liée à un excès d'offre sur le marché mondial par rapport à la demande.

Ces inquiétudes exacerbées ont fait perdre aux cours du Brent et du WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. plus du tiers de leur valeur rien que depuis le début du mois d'octobre.

De plus, "cela a été l'année du tweet: le président Trump a d'abord envoyé les cours à des sommets en quatre ans, avant de tweeter à nouveau et de faire perdre tous leurs gains annuels aux marchés du pétrole", a observé Phil Flynn de Price Futures Group, notant qu'il s'agit de la première baisse annuelle des cours depuis 2015.

L'insaisissable Donald Trump, après avoir fait miroiter la fin des exportations iraniennes de pétrole, et donc fait bondir les cours lors de la première partie de l'année, a suscité l'effet inverse sur les marchés lorsqu'il a finalement accordé des exemptions à huit pays.

Il avait auparavant fait pression sur les membres de l'Organisation des pays producteurs de pétrole (OPEP) pour qu'ils maintiennent une production élevée, dans le but de faire reculer le prix de l'essence pour les automobilistes américains.

Cette situation, ajoutée à une production américaine record, a généré un sentiment de surabondance de l'offre de brut, au moment où l'économie mondiale montrait des signes d'essoufflement.

L'annonce par l'OPEP et son partenaire russe d'un recul de 1,2 million de barils par jour de la production en fin d'année n'aura pas suffi à calmer l'hémorragie.


(c) AFP

Commenter Le pétrole finit en petite hausse lundi mais dégringole sur l'année



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 07 février 2023 à 22:25

    Le pétrole grimpe pour la deuxième séance d'affilée

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont grimpé mardi pour le deuxième jour d'affilée, en partie à cause de la fermeture...

    mardi 07 février 2023 à 13:50

    BP freine la transition énergétique malgré un résultat dopé …

    Londres: Le géant des hydrocarbures britannique BP a annoncé mardi un résultat annuel dopé par les cours des hydrocarbures, accompagné d'importantes distributions...

    mardi 07 février 2023 à 11:55

    Le pétrole grimpe encore après le séisme en Turquie

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient mardi en réaction à la fermeture d'un important terminal d'exportation turque après les séismes qui ont...

    lundi 06 février 2023 à 21:25

    Le pétrole rebondit avec le séisme en Turquie et de nouvelle…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont rebondi lundi, soutenus par la crainte de dégâts sur des oléoducs après le séisme...

    lundi 06 février 2023 à 15:00

    ⛽️ Carburants: Légère baisse des prix à la pompe après l'env…

    Paris: Les prix des carburants se sont envolés ces dernières semaines en raison de la fin des ristournes, mais ils sont repartis...

    lundi 06 février 2023 à 13:20

    Le Kurdistan d'Irak suspend "par sécurité" ses exp…

    Erbil: Le Kurdistan d'Irak a annoncé lundi suspendre par mesure de "sécurité" ses exportations pétrolières qui passent par la Turquie et représentent...

    lundi 06 février 2023 à 12:15

    Le pétrole grimpe légèrement après les nouvelles sanctions c…

    Londres: Les cours du pétrole rebondissaient lundi après avoir dévissé de plus de 8% la semaine passée, l'entrée en vigueur de nouvelles...

    vendredi 03 février 2023 à 21:10

    Le pétrole dégringole, craintes d'une montée du dollar et d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont connu un nouveau trou d'air vendredi, après la publication d'un chiffre américain de créations...

    vendredi 03 février 2023 à 12:15

    Le pétrole stable avant les sanctions contre la Russie, la d…

    Londres: Les cours du pétrole hésitent vendredi, entre les interrogations sur la reprise de la consommation de pétrole en Chine et celles...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 6 février 2022 Les cours du pétrole rebondissaient après avoir dévissé de plus de 8% la semaine passée.

    💵 Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - 2022

    Le dimanche 15 janvier 2023

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2022.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite