Menu
A+ A A-

Face à la crise économique, l'Equateur augmente le prix de l'essence

prix du petrole quitoQuito: L'Equateur va augmenter le prix de l'essence et supprimer 25.000 postes vacants dans la fonction publique pour faire face à la crise économique, a annoncé mardi le gouvernement.
"Le gouvernement a décidé de réduire la subvention allouée à l'essence extra et l'essence écologique, dont le prix passera de 1,48 dollar à 1,85 dollar" le gallon, a déclaré devant la presse le ministre de l'Economie et des Finances Richard Martinez.

Les subventions allouées au secteur des combustibles sont un sujet hautement sensible dans un pays où l'augmentation du prix des carburants a provoqué de fortes protestations dans le passé.

"Malgré cette augmentation de 0,37 centavos par gallon d'essence, les "citoyens continuent de bénéficier de subventions", notamment pour le diesel et le gaz, a assuré M. Martinez.

En août dernier, le prix du super, le plus cher sur le marché, avait déjà augmenté de 20%, passant de 2,48 à 2,98 dollars le gallon.

Le président de l'Equateur, Lenin Moreno, a fait porter la responsabilité de la situation économique du pays sur son prédécesseur et ancien allié Rafael Correa, qui a accru l'endettement et mal géré les finances, selon l'actuel chef de l'Etat.

Pour réduire les dépenses de l'Etat, le gouvernement a décidé de supprimer 25.000 postes restés vacants dans la fonction publique, soit "une économie de plus de 400 millions de dollars pour les Equatoriens", a précisé le ministre du Travail Raul Ledesma.

En outre, le salaire des ministres sera réduit de 10% "pour donner l'exemple", a-t-il ajouté. Les employés du secteur public dont le salaire dépasse 2.368 dollars par mois verront leur rémunération amputée de 5%, selon le ministre.


(c) AFP

Commenter Face à la crise économique, l'Equateur augmente le prix de l'essence


    Les prix des carburants

    Les prix des carburants repartent à la baisse

    lundi 12 août 2019

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont baissé dans leur ensemble la semaine dernière, avec une baisse plus marquée pour le gazole, selon des chiffres officiels publiés ce jour. De son coté, le prix moyen du pétrole brent était également baissier à 58.21 $ le baril.

    Les prix des carburants en légère baisse

    lundi 29 juillet 2019

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont baissé dans leur ensemble la semaine dernière, avec une baisse plus marquée pour le SP95, selon des chiffres officiels publiés aujourd'hui. De son coté, le prix moyen du pétrole brent était aussi en légère baisse à 63.42$ le baril.

      Toute l'actualité des prix du carburant dans le monde

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 16 août 2019 à 21:39

    Le pétrole en légère hausse, mais le marché inquiet d'une fa…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement progressé vendredi mais les investisseurs restaient prudents, dans un marché toujours préoccupé par...

    vendredi 16 août 2019 à 16:11

    Le pétrole efface une partie de ses gains après le rapport m…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi dans les échanges européens, mais effaçaient une partie de leurs gains après la publication par...

    vendredi 16 août 2019 à 14:51

    Norvège: la production de pétrole rebondit en juillet par ra…

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a nettement augmenté (+37%) en juillet par rapport à...

    vendredi 16 août 2019 à 14:08

    Nouvelle baisse de la production de pétrole en juillet (Opep…

    Paris: La production de pétrole des pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a de nouveau baissé en juillet, en...

    vendredi 16 août 2019 à 11:10

    Le pétrole monte dans un climat d'incertitude

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi dans les échanges européens, alors qu'un climat d'incertitude a vu les cours faire le yo-yo...

    jeudi 15 août 2019 à 21:04

    Le pétrole baisse, toujours miné par l'inquiétude économique

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont reculé jeudi, toujours plombés par les inquiétudes sur l'économie mondiale et la hausse des...

    jeudi 15 août 2019 à 13:36

    Le pétrole baisse, toujours miné par l'inquiétude économique

    Londres: Les prix du pétrole baissaient jeudi en cours d'échanges européens, toujours sous l'effet des craintes sur l'économie mondiale, renforcées par les...

    mercredi 14 août 2019 à 22:04

    Le pétrole dégringole, miné par les stocks américains et les…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fortement reculé mercredi, lestés par la hausse des stocks de brut aux États-Unis et...

    mercredi 14 août 2019 à 17:56

    Le pétrole chute, miné par les craintes économiques

    Londres: Les prix du pétrole chutaient mercredi en cours d'échanges européens, après l'annonce des stocks américains et alors que les marchés mondiaux souffraient...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 30 juillet 2019 La chute des exportations de pétrole de l'Iran sont tombées en juillet à un plus bas de 100.000 barils par jour.
    L'Iran, l'un des membres fondateurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a accentué la baisse de l'offre du cartel mais les cours du brut n'en ont pas moins reculé à environ 64 dollars actuellement contre un plus haut de 2019 à 75 dollars, sur fond d'inquiétudes sur la croissance mondiale et la demande.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite