Menu
A+ A A-

Argentine/pollution: des Mapuche attaquent en justice des géants pétroliers

prix du petrole buenos airesBuenos aires: Des indiens Mapuche ont déposé plainte auprès de la justice argentine contre cinq compagnies pétrolières, dont le français Total et l'américain Exxon, pour pollution dans le sud-ouest de l'Argentine, où se trouve le gisement stratégique de Vaca Muerta, a annoncé lundi Greenpeace.
L'ONG dénonce dans un communiqué un "scandale" environnemental causé par "des résidus et des déchets toxiques que les pétroliers sont supposés traiter".

"Près du village de Añelo où vivent les Mapuche, les compagnies pétrolières préfèrent déverser ces résidus toxiques à l'air libre, dans de gigantesques piscines creusées sans aucune protection entre les déchets et le sol. Le tout, à moins de 5 km des habitations", alerte Greenpeace, qui s'est rendu sur place pour mener sa propre enquête.

"Aux environs des déversements, Greenpeace a recueilli et analysé des échantillons de sol et d'eau. Ces prélèvements sont chargés en résidus pétroliers toxiques qui font craindre des conséquences pour les nappes phréatiques et pour les Mapuche", souligne l'ONG.

Le site de traitement des déchets pétroliers est géré par l'entreprise Treater Neuquen S.A., selon Greenpeace et la plainte des Mapuche.

"La situation est très sensible. Les habitants de quartiers populaires sont touchés car les usines de traitement de déchets sont trop proches", a déclaré à l'AFP Martin Alvarez, expert de l'Observatoire pétrolier du sud, une ONG qui surveille les pratiques du secteur de l'énergie.

De nombreuses compagnies pétrolières opèrent à Vaca Muerta, considéré par le département américain de l'Energie comme la 2e réserve mondiale de gaz de schiste, et situé au 4e rang mondial pour le pétrole de schiste.

Fin octobre, des représentants des Mapuche, la principale communauté indigène en Argentine et au Chili, ont déposé plainte au pénal devant la justice argentine, selon les documents mis en ligne par Greenpeace.

Cinq compagnies pétrolières - Y.P.F, Total, Exxon, Pan American Energy et Pampa Energia - sont visées, ainsi que plusieurs responsables politiques locaux.

"Alertées de ces agissements, les équipes de Greenpeace ont suivi les camions sortant du site de déversement jusqu'à des concessions de Shell et de Total", explique Greenpeace.

Le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell, qui n'est pas mentionné dans la plainte des Mapuche, a signé en 2017 un partenariat avec YPF (Yacimientos Petroliferos Fiscales), l'entreprise pétrolière publique argentine, pour exploiter le gisement de Vaca Muerta.

Interrogé par l'AFP, un porte-parole de Pan American Energy, co-détenu par le géant britannique BP, a affirmé que son entreprise n'avait pas de contrat avec Treater, chargé du traitement des déchets. Pourtant, sur le site internet de Treater, consulté par l'AFP, Pan American Energy est cité comme un de ses clients.

Les autres compagnies pétrolières n'avaient pas réagi pour le moment.


(c) AFP

Commenter Argentine/pollution: des Mapuche attaquent en justice des géants pétroliers


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 22 mars 2019 à 20:40

    Le pétrole chute à cause des inquiétudes sur la croissance e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi après que de mauvais indicateurs en Europe ont ravivé les craintes du...

    vendredi 22 mars 2019 à 16:12

    Le pétrole efface ses gains sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine alors qu'un mauvais indicateur allemand a...

    vendredi 22 mars 2019 à 12:05

    Le pétrole recule, retour des craintes sur la croissance mon…

    Londres: Les prix du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine en Europe alors qu'un mauvais indicateur...

    vendredi 22 mars 2019 à 04:55

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, en raison de prises de bénéfice, mais aussi d'inquiétudes...

    jeudi 21 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole s'éloigne un peu de ses récents sommets

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi mais sont restés proches de leurs plus hauts en quatre mois, au...

    jeudi 21 mars 2019 à 12:20

    Le pétrole recule un peu mais s'accroche à ses récents somme…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens mais restaient proches de leurs plus hauts en quatre mois atteints...

    mercredi 20 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole termine en hausse après une chute brutale des sto…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement avancé mercredi après la dégringolade des stocks de brut américain, le cours du...

    mercredi 20 mars 2019 à 17:53

    Le prix du pétrole dépasse 60 dollars à New York, une premiè…

    New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York a dépassé mercredi la barre des 60 dollars en séance...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:37

    Le pétrole monte après une chute brutale des stocks américai…

    Londres: Les cours du pétrole approchaient mercredi de leurs plus hauts en quatre mois en cours d'échanges européens après une baisse inattendue...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 21 mars 2019 Vers 15H00 GMT (16H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 68,26 dollars à Londres, en baisse de 24 cents par rapport à la clôture de mercredi. A New York, le baril de WTI pour la même échéance, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, cédait 6 cents à 60,17 dollars une heure après son ouverture.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite